Football

Ligue 2 (J33) : une concurrence accrue en haut, un maintien à gagner en bas : les enjeux du sprint final

Le sprint final est lancé ! En haut comme en bas, les équipes de notre bonne vieille Ligue 2 vont attaquer leur 33e bataille de la saison. Un cru 2020/21 différent des autres, mais encore riche en suspens. Dans le haut et bas de classement, beaucoup d’équipes n’ont pas dit leur dernier mot et vont tout donner pour prendre l’ascendant sur leurs adversaires directs. 

Un duel à distance pour le titre !

Clermont – Le Havre : une confiance définitivement retrouvée pour les Auvergnats ?

La 33e journée de Ligue 2 commence dès ce samedi (15h00) avec deux rencontres cruciales dans la course au titre. Au stade Gabriel-Montpied, Clermont a l’occasion de mettre le Toulouse Football Club sous pression et prendre trois points d’avance face au Havre. Après une période plus compliquée où les hommes de Gastien n’avaient pris qu’un seul point sur neuf possibles, ils viennent de reprendre confiance en milieu de semaine en s’imposant assez nettement face à l’Amiens, 3-0.

Une très bonne opération qui ramène les Auvergnats sur la deuxième marche du podium devant le Téfécé à la différence de buts. Face à eux, la formation havraise est en difficulté. Une 12e place qui fait mal aux ambitions de l’équipe ciel & marine. Mais Paul Le Guen prend la direction du Puy-de-Dôme avec quelques motifs d’espoir comme une récente victoire à l’extérieur dans le derby contre le Stade Malherbe de Caen et une place de septième équipe de Ligue 2 à l’extérieur.

ESTAC Troyes – SM Caen : une aubaine pour les joueurs de Battles ?

De son côté, le Troyes de Battles reçoit également lors de cette 33e journée à la même heure que son concurrent clermontois. Au stade de l’Aube, l’ESTAC sera opposée à l’autre équipe normande de ce championnat, le SM Caen. L’équipe récemment reprise par Fabrice Vandeputte voudra venir jouer les trouble-fête au sommet du championnat. Moins bien classés que leurs voisins havrais, les Caennais se présentent dans l’Aube avec une série noire d’une seule victoire en douze matchs de Ligue 2, ou encore pire sept matchs sans victoire. Une aubaine pour les Troyens qui ont l’occasion de garder de la distance avec leurs principaux concurrents, Toulouse et Clermont.

Un multiplex déjà décisif ? 

Dès 20h, ce samedi soir, les huit autres matchs prévoient de belles émotions notamment dans la lutte pour le maintien, mais pas seulement ! En effet, deux rencontres retiennent particulièrement notre attention.

Toulouse FC – Châteauroux : un match piège pour le TFC ?

Au Stadium, les coéquipiers de Rhys Healey font office de grand favori face à des Castelroussins déjà (presque) condamnés à la relégation en National 1. Fraîchement rachetée, la Berrichonne est à dix longueurs du barragiste guingampais et les espoirs restent peu permis mais si mathématiquement la messe n’est pas dite. Alors, pourquoi pas tout donner et tenter de réaliser un exploit monumental accompagné de leur nouvelle tête d’affiche au poste d’entraîneur : Marco Simone. En compagnie de l’entraîneur lombard, les choses n’ont pas l’air d’aller en s’améliorant. Trois nuls et une dernière défaite 2-1 contre l’USLD.

Côté toulousain, si le classement laisse penser à une saison déjà exemplaire après une relégation difficile à avaler pour le club de la Ville rose. Cependant, l’irrégularité leur fait déjà défaut avec des mauvais résultats notamment contre Niort (défaite 1-0) et Guingamp (1-1) en début de semaine. Attention donc à la rencontre piège pour les hommes de Garande, même s’ils restent sur neuf victoires consécutives dans leur jardin.

USL Dunkerque – Grenoble Foot : le duel à suivre de cette 33e journée

La rencontre à suivre de la journée ? Elle se déroulera au Stade Marcel-Tribut, ce samedi soir. Face aux Nordistes, les Isérois viennent d’ores et déjà avec l’ambition d’accrocher une place sur le podium à l’issue de cette 33e journée. Seulement deux longueurs derrière Clermont (2e) et Toulouse (3e), Grenoble a l’occasion de surfer sur la dernière victoire à domicile contre Caen pour espérer retrouver le sommet connu lors du mois d’une bonne partie de la saison, notamment avant la trêve hivernale.

Quant à Dunkerque, le maintien n’est pas encore assuré loin de là. 17e avec 31 points, le club du littoral nordiste possède trois longueurs d’avance sur le barragiste guingampais, mais doit rapidement tenter de se mettre l’abri en l’emportant sur leur pelouse de Tribut. Leurs récentes victoires contre Niort (2-0) et à Châteauroux (1-2) entretiennent l’espoir d’un probable maintien, même si la DNCG avait déjà acté la descente du club maritime à l’issue de la saison pour des soucis financiers.

Les autres matchs de la journée : 

Les rencontres sont à suivre dès ce samedi soir 20h, sur BeIn Sports.

  • AC Ajaccio – Niort
  • Auxerre – Nancy
  • Chambly – Amiens
  • Rodez – Paris FC
  • Sochaux – Pau FC
  • Valenciennes – Guingamp

Crédits photo : Iconsport

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire