Football

Ligue 2 (J6) : Le résumé de la journée

En attendant la trêve internationale, La Ligue 2 s’est retrouvée ce week-end dans le cadre de la 6e journée. Pas de match le lundi, uniquement le samedi pour notre plus grand plaisir. Retour sur cette journée.

Les gagnants de la journée : Paris FC et Auxerre

Si l’on doit donner deux grands gagnants, beaucoup vous diront le Paris FC et l’AJ Auxerre. Les hommes de René Girard, vainqueurs 3-0 du Havre, ont profité du faux pas de Niort pour s’emparer de la tête du classement. D’une précision presque chirurgicale, les Franciliens marquent par 3 fois sur leurs 3 seules tentatives cadrées. “C’est notre match le plus abouti depuis le début de saison. On peut parler de match référence. Il faut s’appuyer dessus et ne pas se relâcher.” s’est réjoui le coach du Paris FC qui grâce à cette victoire, la première après deux contre-performances contre Niort et Nancy, prend les rênes de la Ligue 2.

L’autre gagnant de la soirée est évidemment l’AJ Auxerre. Après une triste défaite 3-1 contre Toulouse lors de la 5e journée, la formation de Jean-Marc Furlan avait à cœur de bien se reprendre. Et de quelle manière ! À domicile, les Yonnais ont déroulé contre un AC Ajaccio décidément en pleine crise, avec une victoire 5-1 et deux doublés pour Dugimont et Le Bihan. Victoire importantissime pour Auxerre qui rebascule en première partie de tableau et compte bien capitaliser sur cette victoire pour peut-être une deuxième victoire de rang contre Guingamp dans 15 jours.

Les grands perdants : Niort et Amiens

S’ils étaient surprenant leader à l’entame de cette journée, les Niortais ne le sont plus à la fin de celle-ci. Les chamois ont grandement souffert face à Châteauroux. Mené à la 37e minute après un but de Guevin Tormin qui sortira sur blessure en seconde période, Niort n’a pas trouvé la réponse face à une équipe de la Berrichonne très solidaire qui marquera le but du break à la 87e, concluant une belle phase de domination. Première défaite depuis le début de l’année pour Niort qui pointe à la 5e place, 2e victoire de la saison pour les Castelroussins, 13e de Ligue 2.

Autre grosse déception, côté amiénois cette fois. Pour le premier match des picards sans Luka Elsner, licencié, les hommes d’Oswald Tanchot n’ont pas brillé faceau Caen de Pascal Dupraz. Défait 1-0, Amiens pointe à la 17e place en tant que premier non-relégable. À l’inverse, Caen est 4e de Ligue 2. L’entraîneur caennais, en conférence de presse, s’est réjoui d’avoir adopté ce 4-4-2, qui a visiblement bien réussi aux locaux.

Le match qu’il fallait suivre : Sochaux-Chambly

Malgré le multiplex et les huit matchs en même temps de ce samedi, le match à suivre ne fut pas dur à choisir, et il s’agit du spectaculaire Sochaux-Chambly. Mené dès la 8e minute par Joris Correa, Sochaux a su réagir par Gaetan Weissbeck, décidément en forme car déjà passeur décisif le week-end dernier. 1-1 à la pause, même si la domination est plutôt côté sochalien. Cette domination fut logiquement récompensée par le doublé de ce même Gaetan Weissbeck, signant son 4e but de la saison.

Même si à ce moment un retour de Chambly semble compliqué, la force mentale des hommes Bruno Luzi est impressionnante. Et alors qu’il reste à peine 10 minutes dans la rencontre, Chambly pousse et se voit récompensé. Un pied haut de Christophe Diedhiou dans la poitrine de Cyril Zabou et un pénalty est accordé. Même si le pénalty finira sur le poteau, c’est le défenseur central Bradley Danger qui suit bien et met le ballon au fond, 2-2. Mais le match n’est pas terminé ! Sur la remise en jeu, un long ballon arrive devant la cage camblysienne et Jacques juge mal la retombée de ce long ballon et laisse à Niane l’opportunité de remettre Sochaux devant. Niane, rentré en cours de jeu, ne laisse pas cette offrande passer et crucifie Pinoteau. 3-2 score final, Sochaux est 3e et reste invaincu cette saison. De son côté, Chambly reste 18e et virtuellement barragiste. Sochaux est définitivement l’une des meilleurs équipes en terme de come-back d’anthologie !

Les autres matchs

Le reste de cette journée fut très animé, avec notamment deux cartons rouges lors des deux nuls entre Toulouse et Troyes (0-0) et Pau et Nancy (1-1), les rouges étant pour Bafodé Diakhité côté toulousain et pour Ogou Akichi, le joueur nancéen. Les Pallois sont la seule équipe qui n’a toujours pas gagné cette année, et reste dernier du championnat. Ce nul est également une très mauvaise opération pour les nancéens 16e. Autre très mauvaise opération pour Rodez. Les ruthénois s’inclinent lourdement à Clermont, 3-0, laissant le club patiner au milieu de tableau avec une 12e place. Dans le haut de tableau cette fois-ci, Grenoble a réalisé un joli coup. Les hommes de Philippe Hinschberger sont deuxième après leur victoire 2-0 contre Valenciennes. Dernier résultat de la journée, la victoire de Dunkerque contre Guingamp. Le promu nordiste surprend et se retrouve 7e, tandis que Guingamp est 14e et n’y arrive pas.

Résultats complets

Le classement



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
eget tempus et, in ipsum nunc eleifend fringilla