Ligue 2 : Le 11 type de la phase aller

1

C’est la trêve en Ligue 2 ! Après 19 matchs, la phase aller se termine avec un classement serré à tous les secteurs. De quoi laisser toutes les opportunités de mise pour la phase retour. Cependant, 11 joueurs se sont démarqués, et ont su se démarquer individuellement. C’est parti !

Gardien de but : Benjamin Leroy (AC Ajaccio)

Dans la révolution ajacienne, un homme protège les portes du royaume ! Très peu d’erreurs depuis le début de la saison, deuxième meilleure défense de Ligue 2 grâce à ses nombreux arrêts par matchs, il relance une défense Corse en berne la saison dernière. Après avoir prolongé récemment, l’ex-Dijonnais prend son pied à l’ACA !

Remplaçant au poste : Maxime Dupé (Clermont)

Défenseur gauche : Vital N’Simba (Clermont)

Dans l’animation du jeu Clermontois, un homme y est pour beaucoup. A l’aise dans son couloir gauche, l’international congolais a augmenté une nouvelle fois son niveau de jeu en Auvergne. Habile techniquement, une bonne vista et des qualités de passes qui compensent son petit physique font de lui un latéral attractif. Un fer de lance dans le 63 !

Remplaçant au poste : Yoel Armougom (Caen)

Défenseur central 1 : Maxence Lacroix (Sochaux)

Propulsé titulaire après des minutes intéressantes la saison dernière, Maxence Lacroix a su mettre son public dans sa poche par ses qualités. Avec un bon potentiel, une rigueur défensive qui n’est plus à prouver, il a été pendant longtemps l’égérie d’un Sochaux qui s’est invité dans le haut du classement avant la série de 5 matchs sans victoire active. Merci pour les travaux.

Remplaçant au poste : Adrien Monfray (Grenoble)

Défenseur central 2 : Kiki Kouyaté (Troyes)

Le couteau suisse Troyen. Aussi habile dans la finition que dans la défense, l’ex-joueur du Sporting Portugal régale sur cette phase aller. Buteur à plusieurs reprises en championnat, solide défensivement, il résume à lui seul à la fois les forces et faiblesses de l’équipe à chaque poste. Le chouchou des supporters troyens.

Remplaçant au poste : Maxime Spano (Valenciennes)

Défenseur droit : Clément Michelin (Lens)

Lens a su trouver la bonne pioche. Arrivé dans le Pas-De-Calais cet été, il a su se relancer sur cette première partie de saison et devenir un élément important sur les couloirs. A l’aise techniquement, et solide défensivement, il arrive à trouver le parfait équilibre dans son jeu. Un joueur de choix pour les Lensois

Remplaçant : Pape Paye (Sochaux)

Milieu Défensif : Younès Kaabouni (Sochaux)

Arrivé au départ en réserve et pour se relancer dans une période où sa carrière était au fond du trou, le joueur formé au club s’est refait une santé. Imposant dans sa présence au milieu, il se démarque par sa facilité à jouer à tous les rôles de milieu axial. Le chouchou sochalien numéro 2

Remplaçant au poste : Johan Gastien (Clermont)

Milieu axial 1 : Florian Tardieu (Troyes)

Après un an passé en Belgique, Florian Tardieu est revenu dans son championnat favori qu’est la Ligue 2. Propulsé directement en titulaire à l’ESTAC, il a su s’imposer comme le fer de lance du milieu de terrain. Autant à l’aise en 6 qu’en 8, rare sont les rencontres où il ne donna satisfaction. Une valeur sûre du championnat.

Remplaçant au poste : Enzo Le Fée (Lorient)

Milieu axial 2 : Mathieu Coutadeur (AC Ajaccio)

Le papi fait de la résistance. Présent à tous les matchs, pas une seconde en dehors de la pelouse, Mathieu Coutadeur impressionne sur le plan physique. De plus, sa vista et sa vision de jeu combinées à son expérience en font un des meilleurs atouts de la Ligue au milieu de terrain. Un gage de qualité en espérant que cela dure pour l’ACA

Remplaçant au poste : Julien Masson (Valenciennes)

Attaquant centre 1 : Yoane Wissa (FC Lorient)

Il lui en faut peu pour mettre les défenses à feu. 11 buts en 19 matchs, une qualité de finition remarquable, il est le joueur de Lorient sur cette saison. Enfin devenu titulaire indiscutable, il empile les bonnes performances et permet de faire oublier Alexis Claude-Maurice, parti à Nice cet été. Un piston offensif de qualité à conserver d’urgence cet hiver.

Remplaçant au poste : Pierre-Yves Hamel (Lorient)

Attaquant centre 2 : Adrian Grbic (Clermont)

Arrivé en tant que successeur à Florian Ayé, l’autrichio-croate ne s’est fait pas désirer. Dès ses premières minutes, il a su mettre son public dans sa poche. Avec ses 11 buts depuis le début de la saison, le jeune buteur à su s’acclimater à son nouvel environnement, et c’est une aubaine pour le CF63

Remplaçant au poste : Teddy Chevalier (Valenciennes)

Attaquant centre 3 : Tino Kadewere (Le Havre)

Comment passer à côté de ce phénomène ? Tino Kadewere est tout simplement le meilleur joueur de cette mi-saison et arrive à empiler les buts de manière insolente tout en étant en confiance dans une équipe où tout tourne désormais autour de lui. Après des offres à 10M refusées cet été, qu’adviendra-t-il de son avenir en janvier ? Réponse à suivre

Remplaçant au poste : Ugo Bonnet (Rodez)

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here