Ligue des Champions : ça y’est, ça commence pour de vrai !

0
Ligue 1

Voilà maintenant 3 mois et 9 jours que nous avons assisté à la victoire finale 4-1 du Real Madrid face à la Juventus au Principality Stadium de Cardiff. Il est vrai que 4 tours ont déjà eu lieu durant la phase qualificative, mais la saveur n’est pas la même et désormais, les choses sérieuses commencent ! Malgré la non qualification (logique) de l’OGC Nice, éliminé en barrages face au Napoli, deux clubs français participeront à la plus prestigieuse des compétitions européennes. Monaco, décimé cet été et en quête de renouveau devra dès mercredi, vite compenser les pertes estivales. Mais avant ça, Paris ouvre ce soir le bal français et, après son mercato stratosphérique, place logiquement les attentes très hautes… si l’UEFA maintient les parisiens dans la compétition. On voit tout ça plus précisément, avec également des arrêts sur deux gros chocs de cette soirée Europe

Au delà des discussions médiatiques, une victoire est logiquement attendue pour le PSG

Déjà sanctionné en 2014, le PSG se voit à nouveau menacé par l’UEFA suite à son mercato extraordinaire, avec notamment les venues de Neymar et Mbappé pour plus de 400M€ (!). Nasser Al-Khelaïfi affirme que son club n’ rien à craindre et que ces transactions sont « conformes au Fair-Play Financier ». En effet, les pirouettes réalisées par les cellules financières et comptables du club parisien semblent donner raison au président du PSG. Neymar ambassadeur de la Coupe du Monde 2022 contre 300M€ et un prêt avec option d’achat quasi obligatoire pour Mbappé, voilà le stratagème monté par les petites mains du Paris Saint-Germain pour équilibrer les comptes.

Mbappé Neymar entraînement PSG 2017

Tout cela embête l’UEFA, qui, si elle n’intervenait pas dans cette affaire, perdrait toute crédibilité sur sa volonté de stopper la bulle spéculative qui ne cesse de grossir autour le football. Une enquête a donc été ouverte, pouvant déboucher sur plusieurs types de sanctions, dont une exclusion (dans tous les cas, pas dès cette saison) du club de la capital française des compétitions européennes… Simple coup de comm’ de l’UEFA ou réelle menace pour le PSG ? Seul l’avenir nous le dira. Mais pour l’instant, c’est le terrain qui nous intéresse.

Dans un groupe B à sa portée, comportant tout de même le Bayern Munich, le PSG et sa « MCN » fait son entrée dans cette cette Ligue des Champions et aura à coeur de bien débuter les hostilités, ce mardi au Celtic Park de Glasgow. L’objectif fixé par les qataris est connu de tous : faire du PSG un monstre d’Europe avec l’espoir ultime d’aller au bout de cette compétition et enfin soulever cette « Coupe aux Grandes Oreilles ». Une chose est sûre, le club français est mieux armé que jamais pour « rêver plus grand », et cela passe d’abord par un succès en Écosse.

Privé de Pastore et Di Maria, Emery aura tout de même l’embarras du choix pour composer ce soir et sera en position de force, malgré le déplacement, face à une équipe du Celtic Glasgow privé de Boyata et probablement de la sensation française Moussa Dembelé. Le Celtic Park ne fait plus aussi frémir qu’il y a quelques temps et les parisiens comptent bien revenir de ce voyage avec les 3 points. Un résultat autre que la victoire serait une contre performance pour le club de la capitale. Paris va s’imposer.

Déjà des très grosses affiches !

Cette Ligue des Champions ne va pas traîner pour nous offrir des sensations ! Commençons par l’AS Roma qui reçoit l’Atletico Madrid. Les locaux ont étoffé leur effectif cet été (Kolarov, Bruno Peres, Gonalons, Juan, Shick…) mais ont tout de même perdu Antonio Rudiger et Mohamed Salah, respectivement partis à Chelsea et Liverpool. Le superbe triangle du milieu, composé de Nainggolan, De Rossi et Strootman a tout de même été conservé, tout comme Dzeko à la pointe de l’attaque. La défaite concédée à domicile face à l’Inter lors de la dernière journée de championnat il y a deux semaines montre que tout n’est pas encore bien rodé, annonçant un match difficile face aux hommes de Simeone ce mardi soir.

Griezmann - Simeone .jpg

Cependant, ces derniers n’ont pas non plus lancé leur saison de la meilleure des manière avec seulement 5 points en 3 matchs de Liga. Interdits de recrutement jusqu’au prochain mercato hivernal, l’effectif des Colchoneros est sensiblement le même, si l’on exclu les départs de Théo Hernandez au Real Madrid et de Matias Kranevitter au Zénit. Griezmann, longtemps annoncé partant, notamment du côté de Man U, a finalement été conservé, ce qui représente au finale un « mercato réussi » pour les madrilènes. Le déplacement à Rome ne sera pas simple, et un partage des points entre ces deux formations n’est pas à exclure.

Passons maintenant à l’énorme choc de cette première journée de Ligue des Champions : Barcelone – Juventus ! Malgré le plein de points lors des «  premières journées de championnat, c’est bien le mercato barcelonais qui est resté dans les mémoires, et pas pour des raisons positives… Le départ de Neymar, sans que le club n’ait son mot à dire a choqué les esprits, d’autant que son remplaçant, Ousmane Dembelé, recruté pour 145M€ (bonus compris) (!), et bien que très prometteur, n’est pas forcément le nom que les supporters blaugranas attendaient, surtout à ce prix. Sans parler de Paulinho, bon joueur, recruté pour 40M€… « Bon joueur ». Ajouté à cela, une défense toujours controversée, les échecs sur les dossiers Coutinho et Mbappé (pour ne citer qu’eux), et la faiblesse d’attraction du club espagnol est avérée. L’équipe type reste tout de même l’une des meilleures d’Europe, mais c’est la vitrine du club qui a vraiment été affectée.

ousmane-dembelc3a9-barc3a7a-2017.jpg

De son côté, la Juve a compléter son effectif déjà très bien garni, avec les arrivées entre autre de Bernardeschi, Douglas Costa, De Sciglio, Matuidi, Howedes et Benatia. Ce dernier, déjà prêté l’an dernier, arrive cependant combler un départ de Bonnucci, parti contre toute attente au Milan AC et qui représente le seul point noir de ce mercato turinois.

Turan est absent, Rafinha et Sergi Roberto sont incertains côté Barcelone, tandis que la Juve sera privée de Khedira et Mandzukic et probablement de Chiellini. Comme les barcelonais, les italiens ont fait carton plein depuis le début de championnat et se déplaceront au Camp Nou pour faire une bonne performance. Difficile d’annoncer le vainqueur de cette rencontre même si un élément, argentin, formé au Barça et quintuple Ballon d’Or, permet bien souvent aux siens de s’emparer de la victoire… Avantage donc au Barça dans ce match, mais rien n’est gagné d’avance.

Voici le programme complet de la soirée (source UEFA) : 

Capture d_écran 2017-09-12 à 17.01.04

Martin COLNEY

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here