Champions League

Ligue des champions : Paris Saint-Germain – Bayern Munich, l’heure du constat !

Le Paris Saint-Germain reçoit ce mercredi soir le Bayern Munich dans le cadre du match retour des quarts de finale de la Ligue des champions. Vainqueurs en Allemagne lors du premier rendez-vous (3-2), les coéquipiers de Kylian Mbappé ont les cartes en main pour accéder de nouveau au dernier carré.

 

95. Le Paris Saint-Germain a 95% de chance de se qualifier en demi-finale de la Ligue des champions après sa victoire prolifique à l’extérieur. Alors oui, il ne faut pas se focaliser sur cette statistique, surtout avec le PSG, mais le club de la capitale a toutes les cartes en main pour confirmer une première belle partie. En conférence de presse en début de semaine, Mauricio Pochettino a évoqué 3 cartes : la force, la solidarité et la solidité. « Je parlais de l’attitude collective pour garder le ballon, mais aussi de l’aptitude. On aura besoin des deux demain. Le Barça, c’est du passé. Le Bayern, c’est le match de demain, face à la meilleure équipe du monde. C’est sûr qu’une équipe comme elle va nous mettre en difficulté. C’est dans ces moments qu’il faut montrer la force, la solidarité et la solidité pour affronter ces moments », a lancé l’entraineur argentin.

 

Dernières informations sur les compositions…

En revanche, il faudra se passer de quelques atouts. Touché aux adducteurs lors du premier volet de ces quarts de finale, Marquinhos est le grand absent du groupe. Paris devra faire sans son capitaine, buteur au match aller. Isolé depuis son retour de sélection suite à un test positif à la COVID-19, Marco Verratti pourrait bien être disponible. Pochettino a fait le point au Parc des Princes lundi midi. « On décidera demain. Marco Verratti aura peut-être du mal à débuter par rapport à Alessandro Florenzi et on verra son évolution demain. Moise Kean sera dans le groupe, mais nous n’avons pas encore décidé de l’équipe qui va démarrer. Mauro Icardi ne sera pas dans le groupe. »

La composition probable du PSG [4-2-3-1] : Navas – Diallo, Kimpembe, Pereira, Dagba – Gueye, Paredes – Draxler, Neymar, Di María – Mbappé

Côté visiteurs, il y a autant de doutes, et peu de certitudes. Enfin, sauf pour Thomas Müller, convaincu que le Bayern Munich peut faire basculer la balance. « Ce serait très important de rester en course, encore plus en tant que tenants du titre. Nous avons brûlé quelques cartouches la semaine dernière, mais nous nous sentons bien et capables de renverser la situation en notre faveur.  […] Si nous sommes éliminés, ce serait une grosse déception, mais je suis convaincu que nous pouvons éliminer le PSG, ça va se jouer à des détails. Nous voulons à tout prix rester en course », a lancé l’attaquant allemand dans des propos rapportés par le journal L’Équipe. L’actuel champion de Bundesliga se déplace avec un groupe et un effectif amoindri. Douglas Costa, Corentin Tolisso, Robert Lewandowski et Serge Gnabry sont tous forfaits mais Hans-Dieter Flick pourra compter sur Jérôme Boateng, Leon Goretzka, Lucas Hernandez et Kingsley Coman qui ont bien fait le déplacement à Paris.

La composition probable du Bayern Munich [4-2-3-1] : Neuer – Davies, Alaba, Boateng, Pavard – Martínez, Kimmich – Coman, Müller, Sané – Choupo-Moting

 

On entend beaucoup de choses sur les plateaux de télévision ces derniers jours. Comme quoi sans Marco Verratti, le Paris Saint-Germain n’a pas les moyens d’embêter les grosses écuries et de prendre le jeu à son compte, que Kylian Mbappé est beaucoup trop irrégulier et que ce défaut mènera à la perte du club de la capitale, ou encore que si Keylor Navas n’était pas là, personne n’aurait été étonné de voir le Bayern Munich coller 5 buts au PSG lors du match aller. Toujours est-il que les hommes de Mauricio Pochettino sont à 90 minutes d’éliminer le champion d’Europe en titre et de se qualifier pour le dernier carré de la Ligue des champions.

« Être contesté c’est être constaté » disait Victor Hugo. Alors pour ne pas rendre des comptes au célèbre poète français décédé dans le 16ème arrondissement de Paris en 1885, il est temps, et c’est plus que jamais l’heure, du constat…

M.D

Crédits photo de couverture : @MediaParisien

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire