Ligue des champions : une révolution se prépare dans le plus grand secret

0
Ligue 1

Ce mardi soir, L’UEFA et les plus grands clubs européens se réuniront pour parler d’une réorganisation de la Ligue des champions. Des changements qui intégreraient l’idée d’avoir des matchs le week-end. Mais cette révolution ne plaît pas à tout le monde.

Le Wall Street Journal a révélé qu’une réunion “secrète” sera tenu ce mardi soir en Suisse entre l’ECA (Association Européenne des Clubs) et l’UEFA. La discussion se portera sur l’avenir de la Ligue des champions… Et ça inquiète fortement les championnats nationaux. Selon le journal américain, la crainte de la création d’une compétition qui rassemble les meilleurs clubs d’Europe dans une Super League aurait convaincu l’instance européenne de s’ouvrir aux discussions en vue d’une révolution de la C1.

Abonnez-vous à la chaîne Youtube de We Sport FR

Lors de cette réunion, plusieurs réformes seront évoquées. Le projet de mettre des matchs le week-end. Mais aussi, la création d’un système de relégations et promotions à travers des “super groupes”.

Un enjeu économique

C’est Andrea Agnelli, président de la Juventus et de l’ECA, qui est à l’origine de l’idée. Sous son impulsion, de plus en plus de grands clubs européens mettent la pression sur l’UEFA pour cette refonte de la Ligue des champions.

L’enjeu pour ces clubs est avant tout économique. Avec une telle révolution, ils verraient leurs bénéfices augmentés. Si ces réformes voient le jour, le prix des droits TV augmenterait énormément. Cette augmentation assurerait aux grands clubs une meilleure redistribution des recettes et donc de devenir encore plus puissant économiquement.

À ne pas louper : Et si M Pokora était devenu footballeur

Mais ces projets ambitieux ne plaisent pas à tout le monde. Les dirigeants des championnats nationaux sont absolument contre ces réformes. Jeudi dernier, le président de la Liga, Javier Tebas a tiré la sonnette d’alarme sur les conséquences d’une telle révolution sur les ligues nationales. Selon lui, ça sonnerait définitivement la fin des petits clubs. Tebas dénonce aussi le fait que cette réunion soit sans les dirigeants des championnats nationaux.

Une chose est sûre est qu’on n’a pas fini de parler de cette affaire qui risque de totalement chambouler le football.

Photo : UEFA

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here