Coupes Européennes

Ligue Europa : Lille perd logiquement contre l’Ajax

Malgré l’ouverture du score, Lille concède une défaite frustrante mais logique à domicile contre l’Ajax (1-2).

 

Une première mi-temps faible en intensité

Dans une première mi-temps relativement fermée, Lille et l’Ajax se quittent sur un score nul et vierge à la pause. Les deux équipes se sont beaucoup regardées dans le premier quart d’heure. Malgré une domination imposante du club néerlandais, rien était à signaler en ce début de match mis à part beaucoup de fautes et un bloc lillois solide. Pour appuyer ce point, la première frappe n’est arrivée qu’à la 23e minute, un tir d’Antony, contré et facilement capté par Mike Maignan. C’est de nouveau l’ailier que l’on retrouve quelques minutes plus tard à la conclusion d’un temps fort néerlandais : l’ailier de l’Ajax bute à bout portant sur le portier des Dogues qui a effectué une bonne sortie (28′). Pour conclure ce premier acte, Lille se montre un petit peu plus offensif et réussit à porter le ballon dans la surface adverse sans pour autant cadrer leurs trois seuls tirs.

Le réveil en seconde période

Lille n’est pas revenu sur la pelouse avec de meilleures ambitions alors que l’Ajax met la pression d’entrée avec un bon ballon de Tadic vers Klaassen dans la surface qui n’arrive pas à délivrer la passe clé vers Antony, esseulé (47′). Les Ajacides redoublent les occasions mais tombent sur un Mike Maignan impérial (49′, 50′). À la 65e minute, Tadic, d’une talonnade, trouve Klaassen dans les six mètres, mais Maignan (encore lui) plonge dans ses pieds. Malgré une faute sifflée en sa faveur, le ballon était resté en jeu et Neres avait enchaîné d’une frappe sur la barre. Finalement, c’est contre le cours du jeu que Lille, par le biais de Weah, ouvre le score (72′). L’Américain anticipe la transmission de Tagliafico vers son gardien et envoie le ballon au fond des filets. Très bon réalisme de la part des Dogues qui ont donc marqué sur leur premier tir cadré du match. Cela ne suffira pourtant pas pour les Lillois qui consèdent finalement deux buts dans les dernières minutes. L’arbitre siffle d’abord un pénalty, transformé par Tadic à la 87e minute. Puis, Brobbey, lancé seul devant la cage, gagne son duel devant Maignan et achève les espoirs lillois (89′).

 

Finalement, Lille s’incline sur sa pelouse face au club néerlandais. Les joueurs devront réaliser une meilleure performance au retour s’ils souhaitent rester dans la compétition.

 

Crédits photo : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire