Ligue Europa : Marseille n’aura pas le droit à l’erreur

0
Ligue 1

Dernière ligne droite avant d’atteindre l’étape de la phase de groupes. 44 équipes rêvent de qualification, 22 places sont disponibles. Alors que certains clubs ont déjà un pied au tour suivant, d’autres, annoncés comme favoris au départ, ont encore plus de chemin que prévu à parcourir. Faisons le tour des zones chaudes de cette phase retour de barrage. 

 

Marseille, le “Champion’s Project” passe par une qualification ce soir.

Mené dès la deuxième minute la semaine passée sur le terrain de Domzale en Slovénie, l’Olympique de Marseille s’est fait peur jusqu’à ce que Morgan Saison ne permette aux siens de recoller au score peu après l’heure de jeu. Dans ce match, les olympiens apparaissaient comme larges favoris mais n’auront pas été à la hauteur de leur statut. Ce match nul avec un but marqué à l’extérieur n’est certes, pas le résultat optimal mais permet aux marseillais de recevoir au match retour avec un petit avantage. À domicile, les hommes de Rudi Garcia seront en situation de confort avec le soutien de leur public et auront pour mission cette qualification en compétition européenne pour être en adéquation avec les ambitions du “Champion’s Project”. Seulement privé de Dimitri Payet, Rudi Garcia aura donc à disposition la quasi totalité de son effectif pour composer l’équipe la plus compétitive possible.

En face, Domzale, inférieur sur le papier, se déplace clairement sans rien à perdre et avec peut-être plus d’espoir qu’avant le match aller de la semaine dernière, avant lequel ils ne pensaient pas se déplacer au Vélodrome avec autant de chance de qualification. Cet état d’esprit semble la seule chose capable de poser problème aux phocéens, pour qui deux options sont envisageable : la victoire ou la victoire…

Marseille va faire meilleure impression qu’il y a une semaine et gagner ce match pour atteindre la phase de groupes.

 

Milan cartonne, Everton, Ludogorets, Salzbourg, Plzen et le PAOK très bien partis.

Ultra favori à domicile face à Shkëndija, le Milan a atomisé le club macédonien 6-0. Le retour sera une promenade pour les milanais qui devraient observer un large remaniement d’effectif. Le club lombard verra sans surprise la suite de la compétition.

André Silva - Montolivo Barrages EL 2017.jpg

Sans forcer, Everton s’est mis à l’abri face à l’Hadjuk Split au Goodison Park en l’emportant 2-0. Toujours sans Ross Barkley ni Morgan Schneiderlin, le déplacement en Croatie devra tout de même sérieux pour ne pas se faire de fausse frayeur. On voit les anglais continuer l’aventure mais pas forcément s’imposer dans ce match.

Contexte similaire pour Ludogorets qui l’a emporté à domicile sur le même score que les anglais mais face aux lituaniens du Süduva Marijampole. Le déplacement à l’ARVI Arena, pouvant contenir seulement 6500 spectateurs ne devrait pas poser de problèmes aux bulgares, qui sont même capables de revenir avec la victoire.

Pour Plzen et le PAOK Salonique, ce fut également une victoire au match aller à domicile, mais cette fois sur le score de 3-1 et respectivement face à l’AEK Larnaca et Ostersunds. Il faudra se méfier de ce petit but encaissé à la maison qui laissent leurs adversaires avec la tête hors de l’eau. L’avantage semble néanmoins suffisant pour les tchèques et les grecs, plus fort s sportivement.

Enfin, le Red Bull Salzbourg l’a emporté sur le même score mais à l’extérieur face aux roumains du Viitorul Constanta (1-3).  Le retour dans la Red Bull Arena de Wals-Siezenheim devrait tourner à l’avantage des autrichiens, en bonne voie pour accéder à la prochaine étape.

Salzbourg vs Viitorul Barrage LDC.jpg

 

Fenerbahçe, l’Ajax et le Zénit déçoivent.

Certains favoris ont moins bien commencé cette double confrontation. En effet, le Zénit Saint Petersbourg est allé perdre chez les néerlandais d’Utrecht sur le plus petit des scores (0-1). Largement favoris à domicile, les russes semblent en mesure de corriger cette erreur de parcours, surtout au vu de leur effectif solide et de meilleur qualité que leur adversaire néerlandais. Tout cela n’est que spéculation, il faudra prouver cela sur le terrain.

Labyad Utrecht 2017

Plus inquiétant, le “Fener”  a été défait deux buts à zéro chez les macédoniens du Vardar Skopje ! Invraisemblable tant l’écart entre les deux clubs paraît important, mais bien réel. Il est vrai que le match n’a pas été très chanceux pour les turcs avec un grand nombre d’occasions gâchées et un CSC encaissé dans les derniers instants. Même privés de plusieurs joueurs importants (Robin Van Persie, Fernandao, Souza), les stambouliotes sont capables de se retourner dans leur enceinte ultra chaude. On voit les turcs surmonter cette épreuve en s’imposant sur un score important.

Toujours pas rassurant, l’Ajax Amsterdam a de nouveau réalisé une contre-performance et s’inclinant à domicile face à Rosenborg (0-1). Le sort continue de s’acharner contre le club néerlandais, pillé durant l’été comme encore récemment avec Davinson Sanchez, parti pour 40M€ à Tottenham. Après six matchs sans victoire, l’Ajax vient de renouer avec le succès en championnat, remontant un peu le moral des troupes. Une victoire en Norvège et une qualification sont attendues de la part des néerlandais, qui seront sous pression. L’inverse promettrait une saison bien terne sans consonance européenne…

 

Pas de football sans ces bons 0-0, promettant un retour à suspens !

 

Bruges a concédé un match nul sans but à domicile et ce, en étant en supériorité numérique pendant plus d’une demie heure après l’expulsion de Livaja. Peu inquiétés, les belges n’ont pas encaissé de but à la maison, ce qui est une bonne chose, mais ne sont pas parvenu à se mettre à l’abri. La tâche ne sera pas simple en Grèce où l’AEK sera cependant privés de plusieurs joueurs importants. Issue très ouverte entre ces deux formations.

Voici une affiche intéressante de ces barrages. Le Dynamo Kiev reçoit Maritimo, qui a fièrement résisté au Portugal à l’aller. Expulsé en fin de match la semaine passée, Khacheridi ne sera pas de  la partie. Les ukrainiens, à la maison, apparaissent les mieux armés pour atteindre l’étape suivante. Sauf surprise, ils sortiront vainqueur de ce duel.

Yarmolenko Kiev 2014

Place aux tombeurs des bordelais au tour précédent puisque Videoton reçoit le Partizan de Belgrade. A l’aller, les serbes ne sont pas parvenus à faire la différence et cela pourrait profiter aux hongrois et à leur buteur Scepovic, très actif depuis le début des qualifications (5 buts). Comme dans la rencontre précédente, bien malin serait celui qui prédirait le vainqueur de cette double confrontation.

 

Bilbao devra finir le travail, l’Étoile Rouge de Belgrade peut se refaire.

Sur le terrain du Panathinaïkos, la semaine passsée, l’histoire commençait très mal pour Bilbao puisque peu avant l’heure de jeu, les basques voyaient les grecs inscrire leur second but, portant ainsi le score à 2-0. Mais à la 68ème, l’homme providentiel du Pays Basque s’activait. En effet, Aritz Aduriz, 37 ans, remettait les siens dans la course, imité trois minutes plus tard par Óscar De Marcos. À un quart d’heure du terme, Aduriz inscrivait son deuxième but de la rencontre pour un score qui n’évoluera plus (2-3). Ce match qui annonçait de mauvais présage pour les espagnols s’est transformé en bon résultat avec cette flopée de buts à l’extérieur. Cela devrait suffire aux coéquipiers d’Aymeric Laporte qui reçoivent la rencontre retour à San Mames.

Aduriz célébration Bilbao 2017

Pas donnés gagnants sur le terrain de Krasnodar, les serbes de l’Étoile Rouge de Belgrade sont tout de même parvenus à scorer à deux reprises après avoir été menés de deux buts, pour enfin encaisser une troisième unité. Ce résultat constitue donc une défaite, mais avec les deux buts marqués hors de ses bases, l’Étoile Rouge peut encore rêver étant donné que le match retour se déroulera sur son terrain. Pour accéder à la suite de la compétition, une victoire est nécessaire et si possible, en étant irréprochable défensivement. Si les russes marquent, alors les choses se compliqueraient… Mais les serbes, chez eux, sont capables de braver cet obstacle.

Capture d’écran 2017-08-23 à 14.30.46.png

Capture d’écran 2017-08-23 à 14.31.03.png

Martin COLNEY

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here