Lille Losc – Le bilan : la fulgurante réussite durera-t-elle ?

Revenons à l’année dernière, Lille finit difficilement 17ème de ligue 1 à un point du barragiste Toulouse, mais n’est toujours pas sûr de rester dans l’élite pour sanction administratives. Le club parait fragile avec plusieurs joueurs jeunes recrutés par Bielsa qui est parti en cours de saison laissant l’équipe dériver sans capitaine à la barre. C’est Christophe Galtier qui est appelé à la rescousse pour sauver le club de la catastrophe. Et les voilà, un an plus tard dauphin du PSG nous allons voir comment les dogues ont pu aussi vite revenir au haut niveau. Pourront-ils maintenir ce niveau l’année prochaine ? 

Un premier bilan sur le plan sportif

D’où vient la réussite du LOSC ? Tout d’abord il y a eu un mercato très intelligent de la part des dirigeants et du coach lors de l’été dernier, avec les signatures gratuites de Ikone et Bamba qui forment aujourd’hui la fameuse “BIP-BIP” avec Nicolas Pépé. Le recrutement de Fonte en défense à permis de stabiliser la défense centrale et Celik à permis reboucher le trou laissé par le départ de Kévin Malcuit. Avec une défense imperméable et une attaque capable de courir aussi vite que l’éclair, le style de jeu ressemble étrangement à une certaine équipe championne du monde. Christophe Galtier ayant déjà montré des prédisposition à joué un style de contre-attaque lors de son passage à L’AS Saint-Etienne est arrivé au sommet de son art avec cette équipe. En terminant deuxième du championnat Lille a été la sensation de la saison avec un succès collectif rondement mené, mais qu’en est-il des performances individuelles ?

Le bilan individuel version conseil de classe

(L’équipe type + quelques remplaçants)

Mike Maignan : Saison faite avec beaucoup d’assurances et de talent malgré son jeune âge. 

Mehmet Celik : Saison bien au dessus des attentes efforts à poursuivre. 

Jose Fonte : Véritable patron de la défense cette saison il incarnait un calme et une sérénité certaine. 

Adama Soumaoro : A été un capitaine exemplaire et bon sur le terrain malgré quelques blessures.

Youssouf Koné :  Le jeune latéral à montré de bonne chose à lui de confirmer la saison prochaine en se montrant un peu plus offensif l’année prochaine. 

Thiago Mendes : Le brésilien fut indispensable au milieu lillois en tant que relanceur talentueux pour une deuxième saison plus réussit que la première. 

Xeka : Fraîchement prolongé le portugais formait avec Mendes un duo redoutable au milieu qui nous éclaboussera encore de leurs talents l’année prochaine. 

Jonathan Ikoné : Le premier joueur du trio “bip-bip”, peut-être moins voyant que les deux ailiers le jeune milieu offensif était pourtant étincelant cette saison et possède un bel avenir, une année de plus au club lui serait souhaité. 

Jonathan Bamba : second joueur du trio “bip-bip” Bamba à brillé cette saison, les verts pourront se mordre les doigts pour l’avoir laisser partir, auteur de 13 buts cette saison il suit une progression lente mais sûr. 

Nicolas Pépé : LE joueur de la saison de Lille, sans un Mbappé d’une autre planète il aurait surement été élu joueur de la saison de Ligue 1. Un avenir à Lille semble compromis à lui de choisir la bonne destination. 

Loïc Rémy : Positionné en pointe d’une attaque qui court plus vite que lui, il a été surtout précieux lors des phases arrêtés en position de pivot. 

Rafael Leao : Titulaire en alternance avec Loïc Rémy durant la saison le jeune portugais a été bon devant le but capable de suivre la “bip-bip” sur des contre-attaques. 

Boubakary Soumaré : Le jeune milieu prometteur n’a pu jouer que des bouts de matchs cette saison seulement titulaire 5 fois, encore un peu de travail pour être titulaire. 

Rui Fonte : Rui n’a pas eu énormément de temps de jeu lors de son prêt, n’a ni convaincu ni dégoutté, le joueur laisse une opinion assez neutre.  

Luiz Araujo : Encore un jeune ailier, promis sans doute à la succession de Nicolas Pépé pour la saison prochaine, le brésilien a montré de quoi rassurer pour être titulaire l’année prochaine. 

Le conseil de classe du staff

Christophe Galtier : Arrivé lors de l’hiver de l’année dernière, le coach lillois à trouver le bon système pour son équipe, inspiré d’un certains Didier. Ce système le marseillais le connait bien et a pu avoir les joueurs parfaits pour ce dernier. Toujours calme et jouant d’humilité tout au long de la saison il a su maîtriser la réussite toute l’année, félicitation. 

Luis Campos : 

Assez discret dans les médias et pendant la saison, sa réussite est visible par la réussite des recrues depuis son arrivée (ikoné, Mendes, Pépé …) à lui de nous montrer qu’il sait anticiper afin de compenser au mieux les départs importants qu’il y aura cet été.

Coup d’un soir ou amour qui dure ?

La question aujourd’hui est, est-ce que Lille sera à la hauteur maintenant ? Le club perdra sans doute plusieurs joueurs majeurs à l’image de Pépé, cela est une certitude, maintenant sauront-ils capables de compenser tout ces départs ? Une chose est sûr la fameuse armée de scoots de Campos est déjà à l’oeuvre pour le mercato qui sera décisif pour la saison prochaine. Il devront trouver un nouvel ailier, ou faire confiance à Araujo, la “bip-bip” originelle n’existera plus mais son esprit devra persister. En ligue des champions en revanche bien malin sera celui qui prédira le parcours des dogues. Les jeunes du club nous ferons t’il une saison façon Ajax en jouant avec décontraction ou perdront-ils leurs moyens face aux grandes formation ? 

Vous l’aurez compris l’avenir du LOSC est très incertain, selon la rédaction les supporters peuvent être optimiste tout de même Luis Campos et ses scoots ont le nez assez fins surtout en Amérique du Sud, mais aussi en Europe ou le directeur sportif étend son influence de plus en plus.

Poster un commentaire

eleifend elit. ut odio fringilla et, adipiscing tristique ultricies justo leo