L’OL change d’ère

Après une fin de saison houleuse, le départ de Bruno Génésio a soulagé les supporters lyonnais. L’arrivée du duo brésilien Juninho – Sylvinho sonne comme un changement d’ère pour le club rhodanien.

Un renouveau qui plaît

La situation lyonnaise de ces dernières années était tendue, voire irrespirable pour certains. Supporters comme dirigeants, le départ de Génésio à donné un vrai coup d’air frais au club de Jean-Michel Aulas. Le retour de Juninho comme directeur sportif, avec Sylvinho dans ses bagages à l’impact d’un élan d’espoir chez les supporters de l’OL. Une attente de revoir du beau jeu, mais aussi des résultats et la place nationale comme européenne dont l’OL à les capacités d’occuper. Le président Aulas a placé une entière confiance en son nouveau staff et le changement se fait déjà ressentir. « Des exercices différents […] très exigeant » confiait Rafael au média lyonnais O&L. Memphis a lui aussi montré dans un entretien son enthousiasme envers le nouvel entraîneur et ses méthodes. Du côté des gones ( les supporters lyonnais ), ils semblent aussi ravis de voir à nouveau des séquences de jeu et de travail tactique à l’entraînement.

La tactique de retour au premier plan

Il était souvent reproché à l’OL son manque de fond de jeu et d’animation. Sylvinho semble bien loin de ça et aurait fortement accentué ses entraînements sur le travail tactique et les mécanismes de jeu. L’utilisation de drone pour peaufiner le travail lors des oppositions, une méthode peu ( voire trop peu ) utilisée l’année dernière. La vidéo est un point essentiel du travail de l’entraîneur brésilien qui vient de voir arriver son ex collègue en sélection brésilienne Lazaro, analyste vidéo qui s’est engagé avec l’OL. Sa première séance s’est soldée par une opposition sur terrain réduit où ce dernier est resté en retrait afin d’observer les joueurs. Conservation, animation offensive et mise en mouvement sont d’ailleurs les points majeurs des premières séances dirigées par Sylvinho dans leur stage actuel à Tignes.

Une confiance dans la formation retrouvée

L’OL a perdu sa place de meilleur centre de formation français ces trois dernières années faute de joueurs lancés venant de l’académie OL. Une formation pourtant de qualité lorsqu’on voit les joueurs de talents qui ont éclos via la formation lyonnaise. Le premier contrat pro de Ryan Cherki, vu pour beaucoup comme un des meilleurs jeunes que l’OL ai eu et la prolongation de deux ans du contrat de Maxence Caqueret sonnent la aussi un retour vers la confiance donnée aux jeunes. Une note importante quand l’on sait que beaucoup de jeunes lyonnais commençaient à douter de leur temps de jeu en pro que l’ex coach allait leur donner. Une formation qui rapporte gros sur le terrain mais aussi sur le compte en banque de l’OL

Florian Maurice conforté

Si l’on à pu entendre que les relations pouvaient être compliqués entre le duo brésilien et Florian Maurice, tous les signes de ce mercato semblent indiqués le contraire. Le chercheur de pépite lyonnais a d’ailleurs eu son contrat revu à la hausse. Courtisé par de grands clubs comme Tottenham, « Flo Maurice » devrait bien rester à l’OL. D’autant plus que Juninho à approuver les choix de ce dernier et semble lui reconnaître un réel talent de recruteur comme pouvait le révéler certains médias ces dernières semaines. Un mercato d’ailleurs assez agité pour l’OL qui a déjà recruté 4 joueurs ( Mendes, Tatarusanu, Jean Lucas, Koné ) et un cinquième dont l’officialisation ne devrait pas tarder ( Andersen ).

Le duo brésilien semble donc avoir toutes les cartes en main pour réaliser une belle saison et retrouver le lien fort entre le club et ses supporters.

 

 

Poster un commentaire

sed mattis diam pulvinar ipsum velit, elit. id libero. ut