Basketball

Loterie NBA 2021 : à qui le tour ?

Alors que la prochaine Draft est prévue pour le 27 juillet, les équipes absentes des playoffs ont toutes les yeux rivés sur la lottery qui aura lieu dans la nui qui arrive. Si toutes les équipes n’ont pas les mêmes objectifs, il y aura indéniablement des heureux et un grand lot de déçus. 

Les équipes qui jouent leur pick

Avec le 25e bilan de la ligue, les Minnesota Timberwolves ont de bonnes chances d’avoir un pick dans le haut du classement. Toutefois, dans le cadre de l’arrivée de D’Angelo Russell, la franchise a échangé son choix de cette année s’il n’est pas l’un des 3 meilleurs. Autant dire que Gersson Rosas et son staff auront un regard tout particulier sur le tirage du 22 juin. Avec 27,6% d’avoir un choix top 3, les stats ne sont pas en faveur des Wolves. Les 45% de chance de perdre un pick hors du top 6 font toutefois relativiser la perte que pourrait représenter ce pick.

Particulièrement active avant la deadline, la franchise de Chicago jouera également son pick sur cette lottery puisque ce dernier ira en Floride s’il n’est pas dans le top 5. Il faut également savoir que les Bulls ne peuvent statistiquement pas avoir le choix n°5 : ce sera donc l’un des 4 premiers ou rien ! Si les statistiques ne sont pas des plus favorables à Minnesota, elles sont encore moins en faveur des Bulls. En effet, avec seulement 20,3% de chance d’avoir un des 4 premiers picks, les espoirs sont relativement minces.

Dernier bilan de la ligue et dernière franchise à jouer son pick dans cette loterie, la franchise de Houston joue gros. Si, contrairement aux deux équipes précédemment citées, les Rockets ont près d’une chance sur 2 de conserver ce choix, sa perte serait pour eux une bien plus mauvaise nouvelle. En effet, le dernier bilan de la ligue possède d’ores et déjà un des 5 meilleurs choix. Malheureusement pour eux, les Rockets ne garderont ce pick que s’il est l’un des 4 meilleurs. Ce sera donc un pile ou face pour la franchise texane et ses fans.

Les équipes qui doivent avoir un coup de chance

Deuxième pire bilan de la ligue avec seulement 20 victoires, Detroit joue également gros ce 22 juin. En effet, si les Pistons auront quoi qu’il arrive la possession de leur choix, ce ne sera pas le cas la saison prochaine, puisque ce dernier a été échangé à Houston. Assurée de l’un des 6 premiers choix, la franchise du Michigan aura tout de même un regard inquiet pour savoir quel talent elle pourra ajouter à sa reconstruction.

Malgré les excellents matchs de son rookie Okoro en fin de saison, Cleveland peine encore à se montrer compétitif. Dans ce contexte, la franchise cherchera forcément à se renforcer via la draft. Avec environ une chance sur deux d’avoir un choix top 5, le coup de chance serait relatif mais il semble toutefois évident de dire qu’accumuler un choix de plus en milieu de top 10 ne serait pas idéal pour les Cavs dans l’optique d’un retour en play-off.

En stagnation, pour ne pas dire régression, cette saison, les Kings sont dans un certain entre deux entre la patience (valeur maîtresse à Sacramento comme à Minneapolis) et l’envie d’exploiter tout de suite le potentiel d’un De’Aaron Fox. Dans la semonce optique, un échange du choix de draft pourrait rapporter aux Kings un excellent joueur, surtout si le pick est sur le podium.

Orlando grand gagnant de la lottery ? 

Avec un pick assuré dans le top 7 et avec 80% chance de récupérer, en fin de top 10, le choix des Bulls, Orlando pourrait devenir la franchise vainqueur de cette lottery. La franchise d’Orlando vient de sortir le mode  “reconstruction” à la suite d’un échange ayant envoyé Vučević à Chicago. Les projets Markelle Fultz et Jonathan Isaac mal embarqués pourraient faire de cette loterie une chance unique de récupérer 2 jeunes talent afin de lancer un nouveau projet ambitieux.

Enfin, une franchise pourrait bien être aux anges en ce 22 juin, c’est bien évidemment le Thunder qui avec sa myriade de picks aura sûrement de quoi entourer de manière intéressante ses jeunes pousses comme Shai Gilgeous-Alexender ou en encore Pokuševski.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire