En équipe

Lucas Paquetà, l’explosion inattendue de la pépite milanaise

Piatek par-ci, Piatek par-là, s’il y’a bien un nom qui résonne du côté de Milan ces dernières semaines, c’est celui de la nouvelle star polonaise de l’AC Milan, et cela à juste titre. Mais ne pas mentionner Lucas Paquetà, artisan de la belle forme des rossoneri, relèveraient de l’injustice. Revenons donc sur les traces d’une pépite, qui a explosé plutôt que prévu.

Qui es-tu, Lucas Paquetà ?

Crédits : Le 10 Sport

Lucas Paquetà n’aura connu qu’un seul club avant de rejoindre la Lombardie, il s’agit du Flamengo, qui porte les mêmes couleurs que son ancienne équipe. Le joueur rejoindra l’équipe de Flamengo à 10 ans dans la section jeune et ne tardera pas à impressionner ses entraîneurs et coéquipiers. Petit bémol pour Lucas, 5 ans plus tard, à 15 ans, il ne mesure toujours qu’1m52. Mais cela ne l’empêchera pas de continuer avec les jeunes et de remporter à l’âge de 19 ans, en 2016, la Coupe de la Jeunesse de Sao Paulo. Quelques mois auparavant, à l’âge de 18 ans, Paquetà connaît une énorme poussée de croissance, de 27cm, passant à carrément 1m80. Fort de son nouveau physique ainsi que de ses qualités techniques, il toquera à la porte de l’équipe première de Flamengo et là, c’est la révélation auprès de tout un pays.

Alternant entre milieu offensif et ailier gauche (sa position préférentielle avait-il déclaré lors de son arrivée à l’AC Milan),  après avoir commencé en tant que 8, Lucas Paqueta fait preuve de technique mais aussi d’intelligence de jeu. Le brésilien voit le jeu comme personne et est le nouveau guide de son club natal où il finira par jouer le plus souvent en 10. Mais Lucas ce n’est pas que du jeu au pied, c’est aussi ce joueur qui ne vous lâchera pas, qui fera du pressing dès qu’il le peut et qui n’hésitera pas à utiliser son physique pour récupérer des ballons, là où d’autres joueurs se contenteraient d’observer. Il finira donc par gagner en popularité auprès de ses supporters et finira la saison avec Flamengo avec 9 buts lors de la dernière saison. Sa montée en puissance amènera même le sélectionneur brésilien, Tite, à le convoquer à deux reprises, lui qui voit en lui un meneur de jeu.

Une arrivée sous pression

Présentation du milieu brésilien de Flamego, Lucas Paquetà

Crédits : Foot Sur 7

Bien que n’ayant jamais fouler les pelouses européennes, les tifosi Rossoneri sont plein d’espoir pour leur pépite brésilienne et certains n’hésitent pas à le comparer déjà à Kakà et cela pour plusieurs motifs : l’âge auquel il arrive au club, son arrivée en provenance du championnat brésilien, plus le fait qu’il ait été repéré par Leonardo, directeur sportif du club lombard, qui avait aussi recruté Kaka pour la somme de 8M d’euros. Et si les comparaisons ne suffisaient pas pour Lucas, son prix de 35M + 10M en bonus, est un poids en plus à supporter pour celui qui représente une lueur d’espoir dans un milieu milanais en manque de créativité et de technique. Premier club en Europe, premier examen auprès de millions de spectateurs européens, le tout à 21 ans pour un prix conséquent, on ne peut pas dire que le brésilien arrive par la petite porte.

Des débuts plein d’espoir

Paqueta (au centre) aux côtés de Zapata

Crédits : The AC Milan Offside

Arrivé à Milan, le brésilien se présente devant ses supporters en conférence de presse. De par son discours plein de maturité, où il parle de sa vision du football et de la manière à laquelle il ajuste son jeu en fonction de son adversaire, les supporters voient en Lucas un joueur mature, serein, qui peut leur apporter ce petit quelque chose. Gattuso ne tarit pas d’éloges sur sa nouvelle recrue et déclarait cela : ‘’On dirait un joueur européen, même s’il vient du Brésil. Il combine qualité, force physique et comprend immédiatement. Il est tactiquement intelligent, a du charisme et veut toujours la balle. Je suis surpris, une belle recrue.’’ (via milannews.it). Le coach rossonero n’hésitera pas à titulariser Paqueta dès son premier match, face à la Sampdoria, en Coppa Italia. Depuis ? 7 matchs de plus se sont écoulés, le brésilien les a tous commencés.

Aligné aux côtés de Bakayoko et de Kessié dans un 4-3-3 habituel, Paqueta n’aura pas de grandes difficultés à s’adapter et deviendra la solution aux problèmes de Gattuso. Comme l’attendait le coach et ses tifosi, Lucas apportera de la fluidité au milieu, il montre qu’il est capable de créer des contres en éliminant deux joueurs par un seul geste technique. Sa qualité de conservation de balle permet aux rossoneri de garder le pied sur la balle et de mettre en place leur jeu. Sa qualité technique et sa sérénité lui permettent de créer des séquences de jeu en une touche avec ses coéquipiers, de gagner des mètres de possession et de séduire tout San Siro. Enfin, il met en avant sa combativité et son sens du pressing et cela paiera même de temps en temps, comme face à la Roma, où il prendra la balle des pieds de Pellegrini et servira Piatek pour l’ouverture du score.

Bref, Lucas Paquetà est cette pépite dont on avait peur qu’elle ne s’adapte pas ou qu’elle prenne du temps à s’adapter, mais qui de par son intelligence, s’adaptera de suite pour aider son équipe à rejoindre leur objectif, la Ligue des Champions. Bien qu’il ait encore des défauts logiquement, Lucas ne cesse de progresser dans son jeu et risque d’éblouir l’Europe toute entière durant les saisons à venir. Du moins, on lui souhaite.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut vulputate, id luctus ultricies sit ante. odio elementum Aliquam ut libero