L’UCI ouvre une enquête disciplinaire envers Patrick Van Gansen

0
Van Gansen enquête disciplinaire
Ligue 1

La commission disciplinaire de l’UCI ouvre une enquête pour de supposé fait d’harcèlement à l’encontre de Patrick Van Gansen. Ce dernier qui a été le manager de l’Health Mate – Ladies Team est accusé de violences psychologiques et de comportement sexuellement inapproprié. l’Israélienne Esther Meisels, la Suédoise Sara Mustonen et la Française Chloë Turblin sont les 3 plaignantes.

Commission de discipline, kesako? Cette commission appartient à l’UCI et a pour but de sanctionner aux infractions du règlement UCI. Elle est composée d’hommes et de femmes. La commission est nommée par le comité directeur et son président est Jean-Pierre Morand.

En effet, l’an passé, ces 3 dernières ont portés plaintes auprès de la commission d’éthique de l’UCI. Cette dernière, après avoir bouclé son enquête, a blanchi le dirigeant belge. Cette année, une cycliste, dont identité est restée anonyme, a portée plainte également. Ce nouveau rebondissement a entraîné une nouvelle enquête mais cette fois-ci de la part de la commission disciplinaire de l’UCI.
Pour rappel, l’équipe belge s’est arrêtée en fin d’année 2019. Quant à Patrick Van Gansen, il dément toutes ces informations.

Réactions des principaux acteurs :

L’UCI :
A la suite de l’établissement des faits et sur la base d’un nombre considérable de déclarations couvrant plusieurs années par l’agence d’investigation indépendante The Sport Resolutions. La Commission d’éthique de l’UCI est parvenue à la conclusion que des violations du Code d’éthique de l’UCI avaient été commises. Compte tenu des sanctions recommandées par la Commission d’éthique de l’UCI, l’affaire a été transmise à la Commission Disciplinaire de l’UCI, qui a engagé une procédure en vue de la prononciation d’éventuelles sanctions. La procédure étant en cours, l’UCI ne fera pas d’autres commentaires à ce stade“.

Chloé Turblin :
J’ai toujours repoussé les tentatives de Patrick de m’embrasser. Il voulait m’éloigner de mes proches, en disant qu’ils étaient toxiques pour ma réussite sportive. Son obsession était que je quitte mon compagnon.”

Iris Splandell :
Le harcèlement sexuel n’est pas un gros problème aujourd’hui. Mais le harcèlement moral, la pression sur le poids et l’humiliation, c’en est un capital. Si le manager est sanctionné, cela encouragera d’autres coureuses à parler. Si ce n’est pas le cas, plus aucune n’osera. Le sentiment que l’on a eu avec le traitement de l’affaire Health Mate, c’est que le cyclisme n’est pas prêt pour ce genre d’affaire. Ce devrait être une priorité numéro un de l’UCI.”

L’ex manager n’a pas été accusé coupable d’harcèlement par la commission d’éthique. Cependant, Van Gansen est soumis a une enquête disciplinaire de la commission de discipline de l’UCI.

Le communiqué de l’UCI est à retrouver ici

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here