Lyon confirme et fait exploser Angers !

Une semaine après un probant succès à Monaco, l’Olympique Lyonnais n’a pas fait dans la dentelle pour disposer du SCO d’Angers ce vendredi soir (6-0). Les Lyonnais continuent d’impressionner, et consolident évidemment leur place de leader du championnat.

 

Un véritable rouleau compresseur

Cela n’était donc pas qu’une illusion. Ceux qui attendaient confirmation de la première réussie de l’OL de Sylvinho à Monaco la semaine dernière n’ont pas été déçu. Pour leur première de la saison au Groupama Stadium, les joueurs rhodaniens étaient morts de faim. Une intensité et une combativité à toute épreuve dès les premières secondes de la rencontre, qui ont permis aux coéquipiers de Jason Denayer de maîtriser immédiatement les débats. Le premier but intervient sur une frappe à mi-distance d’Houssem Aouar, après un ballon gratté et transmis par l’inévitable Thiago Mendes (11e). L’équipe angevine ne parvient pas à sortir de son camp, et est constamment mise sous pression par un milieu de terrain lyonnais qui lui est bien supérieur. Grâce à son jeu de possession, Lyon fait respecter sa loi, et prive son adversaire de ballon.

C’est grâce à ses hommes providentiels que l’OL va faire la différence avant la pause. Par Moussa Dembélé d’abord (36e), qui profite d’un ballon donné en profondeur par Lucas Tousart pour repiquer intérieur et tromper Ludovic Butelle. Par Memphis Depay ensuite, qui glisse le ballon entre les jambes du portier angevin pour mettre son équipe à l’abri dès la mi-temps (3-0, 42e).

 

Football total

Au retour des vestiaires, les Lyonnais ne baissent pas le pied, et continuent d’acculer les joueurs de Stéphane Moulin dans leur moitié de terrain. Houssem Aouar, très en vue ce soir, en profite pour adresser une superbe deuxième passe décisive à Memphis Depay. Le n°8 rhodanien réalise une “louche” pour le Néerlandais qui finit d’un plat du pied (48e).

Après un nouveau but de Dembélé (65e), Sylvinho fait tourner son effectif, remplaçant ce dernier, Thiago Mendes et Léo Dubois par Martin Terrier, Jean Lucas et Keny Tete. Les hommes du président Aulas régalent leur public, et continuent de joueur au football malgré un score largement acquis à leur cause. En confiance, Memphis se fait plaisir, se joue de Pavlovic sur le côté gauche, et s’offre le luxe d’octroyer une passe décisive à Jean Lucas, qui marque son premier but en Ligue 1 et porte le score à 6-0 (72e) ! Le traditionnel “Ahou” descend des tribunes du Groupama Stadium. La fête est totale. La première à domicile réussie.

 

Le début de saison est donc évidemment réussi pour l’Olympique Lyonnais. Avec un milieu de terrain fort, des attaquants efficaces, et un système de jeu désormais bien défini (un jeu de possession avec la volonté d’aller vers l’avant en s’appuyant sur une plaque tournante au milieu et avec une utilisation prudente des latéraux pour rester malgré tout solide derrière), l’avenir ne peut s’annoncer que radieux pour les Gones. Si les joueurs continuent de jouer les uns pour les autres, en mouvement, et que la dimension physique exercée par le pressing est la même sur toute la durée d’une saison, Lyon se donnera surement (enfin) les moyens de ses ambitions.

 

Grégoire ALLAIN

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

pulvinar ut mattis ut luctus Praesent venenatis, quis facilisis