Lyon-Rennes: cap sur la finale

0
Ligue 1

Ce soir au Groupama Stadium, Lyon accueille le Stade Rennais pour le compte de la première demi-finale de la Coupe France. Vendredi dernier, en championnat Martin Terrier a permis à son équipe de l’emporter en terre bretonne. Côté lyonnais, cette victoire s’est avérée être décisive dans la course à la Ligue des Champions. Les Rennais, eux, arrivent avec une idée en tête : prendre leur revanche.

Quarante-huit ans que tout un peuple attend cela : remporter la Coupe de France. Les Bretons ont perdu leur deux dernières finales face à l’ennemi Guingampais (2009, 2014).

Crédit : Le Parisien

 

Ce soir, le match ne s’annonce difficile pour les hommes de Julien Stephan. L’entraîneur rennais est conscient de la supériorité de son adversaire. Il devrait tout de même disposer d’un effectif plus compétiteur que lors du dernier affrontement. Hatem Ben Arfa, le maître à jouer du onze rennais, sera surement accompagné de Bourigeaud, Sarr et Niang sur le plan offensif. Clement Grenier et Benjamin André constitueront la paire au milieu de terrain. Encore en vie pour accrocher une place européenne, les Rennais espèrent retrouver rapidement les joies procurées par la Coupe d’Europe. A ce moment de la saison, la Coupe de France est le moyen le plus direct pour y accéder.

 

« Génésio a rempli tous les objectifs » Julien Stéphan

Côté lyonnais, ce match va influencer la décision de Jean Michel Aulas : savoir s’il doit prolonger ou non Génesio. Lundi en conférence de presse, Julien Stéphan a salué le travail « très, très intéressant »  de son homologue lyonnais. En effet le suspense diminue au fil des jours autour de sa prolongation de contrat et Aulas devrait le reconduire sur le banc rhodanien la saison prochaine. Pour autant, B.Genesio ne doit pas se reposer sur des éventuels acquis et a intérêt de mener son club de cœur en finale. Niveau que les lyonnais n’ont plus connu depuis leur dernier trophée en 2012 (victoire 1-0 face à Quevilly). Présent en conférence de prese, l’entraîneur lyonnais a reconnu la particularité de ce match : « ce qui est différent, c’est la sentence car c’est un match couperet » et s’avoue avoir « toujours était serein » concernant son avenir.

Deux équipes, deux leaders

Crédit : Foot Mercato

Deux facteurs entre en jeu pour savoir de quel côté va basculer la qualification : Hatem Ben Arfa et Nabil Fekir.

Purs produits du centre de formation lyonnais, ils auront envie de briller avec leur maillot respectif afin de se donner un espoir supplémentaire de pouvoir brandir un trophée. Capables de changer le cours d’une rencontre, ces deux joueurs pétris de talents réalisent des prouesses sur la scène européenne. Ils sont moins vus au niveau national sur le plan des statistiques. Avec leur talent et manière très caractéristiques de jouer, ils devraient illuminer la pelouse du Groupama Stadium.

Pour rappel, lors de la phase aller, Rennes était venu l’emporter ici à Lyon avec notamment un superbe but de Ben Arfa. Les lyonnais sont prévenus, ce match aura une tout autre saveur que celui de vendredi.

.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here