En équipe

Mais où est donc passé Javier Pastore ?

Arrivé l’été dernier en provenance du PSG, Javier Pastore a vécu une saison compliquée dans la capitale italienne. Entre blessures, changement d’entraîneur et coups d’éclats, El Flaco a donc réalisé une saison à la Pastore. Un an après, qu’en est-il de l’avenir du numéro 27 argentin ?

Arrivé l’été dernier en provenance du PSG, Javier Pastore a vécu une saison compliquée dans la capitale italienne. Entre blessures, changement d’entraîneur et coups d’éclats, El Flaco a donc réalisé une saison à la Pastore. Un an après, qu’en est-il de l’avenir du numéro 27 argentin ?

Une saison à deux vitesses

Sous l’impulsion d’Eusebio Di Francesco, Pastore débute le championnat dans la peau d’un titulaire. Le technicien romain se cherche et cela se ressent dans les prestations de son équipe. Trois premiers matchs compliqués où Pastore est baladé entre le côté gauche de l’attaque et le milieu de terrain, que ce soit en numéro 10 ou en relayeur gauche. El Flaco se fera tout particulièrement remarquer contre l’Atalanta avec un but en madjer dès la première minute de jeu. Une prestation magnifique complétée par une passe décisive au compteur. Hélas une blessure au mollet redondante viendra freiner sa montée en puissance. Ses participations au match sont alternées entre l’infirmerie et le banc de touche.

Di Francesco n’est plus satisfait par le rendement de l’argentin. Le temps de jeu de Pastore chute et il ne disputera que 64 minutes entre le 2 décembre 2018 et le 2 mars 2019., enchaînant même sept matchs sans rentrer en jeu. Après l’humiliation dans le derby romain, Eusebio Di Francesco fait ses valises et Claudio Ranieri prend place sur le banc. Malheureusement le mollet du Flaco lâche et le voilà de nouveau out pendant un mois.

Quel avenir ?

La fin de saison sera à l’image de la saison du Flaco. Pastore ne sera aligné que deux fois en tant que titulaire sur la fin de saison pour un seul petit but marqué. À l’heure où Paulo Fonseca devient le troisième entraîneur de la Roma en quatre mois, le futur de l’ancien Parisien est au centre des interrogations. Fréquemment blessé, une polyvalence qui commence à se limiter, une irrégularité chronique, vous l’aurez compris, Javier Pastore cristallise les critiques. Désormais redevenu footballeur cet été, le natif de Cordoba doit convaincre son nouveau coach de compter sur lui. Cela commence plutôt bien avec un premier but en amical contre la modeste équipe de Gubbio.

Avec un nouvel entraîneur aussi ambitieux en la personne de Paulo Fonseca, Pastore pourrait bien avoir une carte à jouer cette saison. Si son corps souhaite le laisser tranquille, le meneur de jeu argentin reste un formidable de joueur de football. Faîtes vos paris, où verra-t-on le plus Javier Pastore cette année, à la rubrique “Joueur en forme” ou dans la section “Portés disparus” de la Gazzetta dello Sport ?

Crédit photo / Foot Mercato



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
sit sem, Curabitur ut eleifend in justo felis ut velit,