Etats-Unis

Major League Soccer (S3) : les Sounders dominent le Galaxy, Philadelphia craque

Comme chaque week-end, We Sport vous accompagne au cœur de la Major League Soccer. Pour la troisième journée de championnat, les Sounders et New England tirent leur épingle du jeu, tandis que l'Union craque.

Philadelphia Union craque face à New York City

Alors que l'on pouvait attendre le Philadelphia Union favori de ce match, il n'en a rien été. Le New York City FC met la pression sur son adversaire dès les premiers instants et ne tarde pas à ouvrir le score. Après une première frappe captée par le gardien, le premier but est inscrit à la 5e minute de jeu d'un contre amorcé par la récupération de Moralez au milieu de terrain. Ensuite, Medina glisse le ballon sur la droite de la surface avant de le retrouver et l'envoyer au fond des filets suite au centre en retrait de Tinnerholm. Un mauvais départ qui va s'aggraver pour l'Union. En effet, à la 15e minute, le milieu défensif Jose Martinez prend un carton rouge direct pour avoir asséné un violent coup de coude au visage de Castellanos. Réduits à 10, les joueurs tiennent le score notamment grâce à un excellent Blake et trop d'imprécisions adverses. Les Skyblues ont multiplié les occasions, mais pas assez d'entre-elles ont trouvé le cadre (six tirs non cadrés en première période). L'Union a eu quelques opportunités en fin de première période, mais ses trois seuls tirs ont été bloqués. 1-0 à la pause.

Sans milieu défensif à sa charge, le numéro 10 de New York, Moralez, se balade entre les lignes adverses, tout comme Medina sur l'aile droite. Le meneur de jeu de City voit sa puissante frappe déviée par Blake, qui multiplie les arrêts pour maintenir le navire à flot. Philadelphia tente de revenir au score, mais le moindre ballon envoyé vers l'avant est stoppé à la moitié de terrain et récupéré par un joueur New-Yorkais. Finalement, après huit tirs tentés depuis le retour sur le terrain, Castellanos profite d'une incompréhension entre le défenseur et le gardien pour creuser l'écart d'un coup du foulard dans le but vide. Il manque de s'offrir un doublé sur une tête trop enlevée à la 89e minute. Désarmé, l'Union n'aura rien pu faire pour recoller au score et s'incline pour la seconde fois cette saison.

Le Seattle de Ruidíaz vient à bout du LA Galaxy de Chicharito

Le Los Angeles Galaxy se déplaçait à Seattle pour affronter les Sounders. Un match dans le match était attendu entre Chicharito et Ruidíaz. Qui allait marquer le premier et le plus ? La réponse est donnée à la 20e minute, moment où Ruidíaz se retrouve seul dans la surface et ouvre le score. Les Sounders enchaînent dans les minutes qui suivent avec un but en deux-temps de Smith. Le Galaxy de Chicharito se prend deux buts presque identiques en à peine trois minutes. Pourtant quatre en défense, le ballon traverse la surface et est repris par un joueur de Seattle, en l'occurrence Ruidíaz et Smith. Le LA Galaxy n'a cependant pas dit son dernier mot. Grandsir se retrouve seul dans la surface, mais il rate son duel contre le gardien (27e) sur le seul tir cadré de Los Angeles en première mi-temps. Les 22 acteurs se quittent donc sur le score de 2-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, Chicharito se retrouve dans les six mètres, mais manque sa reprise de volée et voit le ballon filer hors des limites du terrain (51e). Malgré plusieurs bons arrêts et l'aide de ses montants, Jonathan Bond, le gardien de Los Angeles, encaisse un troisième but dans les dernières secondes, le second de Ruidíaz et identique aux deux autres. Le Seattle de Ruidíaz vient donc à bout du LA Galaxy de Chicharito.

Le NYRB prend ses premiers points, New England enchaîne

Alors qu'ils avaient perdu leurs deux précédentes rencontres, les Red Bulls de New York ont enfin empoché leurs premiers points face au Chicago Fire. Dans une première période ponctuée par des occasions diverses, personne n'a pris l'avantage malgré un retourné acrobatique de Calvo (34e) et un poteau du NYRB (36e). Finalement, dès le retour des vestiaires, New York mène grâce à Cásseres. Dépossédée du ballon, la franchise de Red Bull aggrave pourtant le résultat à l'heure de jeu par le biais de Caden Clark. Le New York Red Bulls s'impose donc 2-0 à domicile.

New England Revolution recevait Atlanta United dans la nuit de samedi à dimanche. À domicile, les Revs ont démarré fort ce match et se montrent très dangereux dans le secteur aérien. Une minute après avoir touché le montant (18e), les joueurs reviennent à la charge et Bye reprend de la tête le magnifique centre de Carles Gil. Le passeur manque de se changer en buteur à la 25e minute, mais il manque de précision pour creuser l'écart. Puis, Atlanta tremble encore suite à un coup franc une nouvelle fois repris par un homme de New England, mais Guzan, aidé par sa transversale, évite le pire (34e). Finalement, le buteur concède un pénalty juste avant la pause et permet aux Rouge et Noir de revenir au score. Au retour des vestiaires, Buchanan subit également une faute dans la surface, un pénalty qui semble en dehors de la surface, mais confirmé néanmoins par la VAR. Cette fois, Carles Gil se transforme en buteur et offre les trois points au New England Revolution. Grâce à cette victoire, la franchise du Massachusetts prend la tête de la conférence Est.

Les résultats et les classements

  • New York Red Bulls 2-0 Chicago Fire
  • Real Salt Lake 3-1 Kansas City
  • CF Montreal 0-0 Columbus Crew
  • Houston Dynamo 1-1 Los Angeles FC
  • New England Revolution 2-1 Atlanta United
  • Orlando City 3-0 Cincinnati
  • Philadelphia Union 0-2 New York City
  • FC Dallas 4-1 Portland Timbers
  • Minnesota 0-1 Austin FC
  • San Jose Earthquakes 4-1 DC United
  • Nashville SC 0-0 Inter Miami
  • Seattle Sounders 3-0 Los Angeles Galaxy
  • Vancouver Whitecaps 0-1 Colorado Rapids

Crédit photo : The Seattle Times

Dernières publications
To Top