Etats-Unis

Major League Soccer (S8) : les Sounders et les Revs décollent

Comme chaque semaine, We Sport vous accompagne au cœur de la Major League Soccer. Ce week-end, les Sounders de Seattle sont toujours invaincus à l'Ouest pendant que Vancouver sombre. À l'Est, New England prend les devants et Philadelphia s'accroche tandis que Cincinnati et Chicago traînent.

Les Red Bulls de New York dominent Nashville, Salt Lake assomme les Caps

Pour bien reprendre le championnat de MLS après cette trêve de deux semaines, deux matchs ont donné le coup d'envoi de cette huitième semaine de compétition. D'abord, le New York Red Bulls recevait Nashville à 02h00 dans la nuit de vendredi à samedi, suivi par Vancouver qui se déplaçait à Salt Lake à 04h00 ce samedi matin. Deux rencontres, six buts. De quoi bien démarrer le week-end.

À la Red Bull Arena, deux franchises déterminées se sont battues pour rester ou retrouver une place dans la première partie de tableau. Mission ratée pour les visiteurs qui n'ont pas su garder leur avance au classement, laissant le NYRB passer devant. La première mi-temps, pauvre en occasions, s'est enflammée au très beau but de Fabio à la 37e minute. Sa reprise de volée frappe le montant opposé avant de finir dans les filets. Sans laisser le temps à Nashville de revenir,  New York inscrit un deuxième but dans les minutes qui suivent le début de seconde période. Tout part d'un merveilleux renversement de jeu du jeune Caden Clark qui trouve Duncan sur la ligne médiane. Le défenseur avance, élimine un joueur et tente sa chance en dehors de la surface (55e). Nashville poussera, mais ne parviendra pas à trouver la faille malgré un face-à-face avec le gardien (61e) et une transversale (73e). C'est la première défaite de Nashville qui n'avait pas encore perdu cette saison. Quant à New York, l'équipe signe une deuxième victoire consécutive.

De l'autre côté des États-Unis, le Real Salt Lake a dominé la franchise canadienne de Vancouver en s'imposant trois buts à un. Bien lancés avec sept points pris lors des quatre premiers matchs, les Caps comptabilisent désormais une quatrième défaite consécutive avec ce mauvais résultat. Inexistants en premier mi-temps, les Whitecaps ont subi et contenu les offensives adverses. Mais la défense, en détresse depuis le coup d'envoi, craque peu avant le renvoi aux vestiaires. La frappe lointaine de Kreilach est déviée par Rose, le capitaine des Caps, et trompe le gardien (43e). Dominée, l'équipe de Vancouver retourne sur le rectangle vert avec de nouvelles intentions. L'égalisation intervient à la 54e minute sur un centre repris par Brian White. Sursaut d'orgueil ? En effet, la roue tourne et en seconde période, c'est Salt Lake qui est dominé. À la 71e minute, Rose pense donner l'avantage aux siens, mais le ballon s'écrase sur la barre transversale suite à sa reprise de la tête. Finalement, ses coéquipiers et lui se font punir pour leur manque de réussite devant le but. Dans le temps additionnel long de sept minutes, le Real Salt Lake assomme Vancouver (90e+2 et 90e+5) et empoche les trois points.

L'ascension continue pour les Sounders et les Revs

Actuels premiers de chaque côté du pays, le New England Revolution à l'Est et les Sounders de Seattle à l'Ouest dominent leur conférence respective. Les deux franchises ont encore confirmé leur domination ce week-end en s'imposant.

La rencontre entre New York City FC et New England Revolution a été très disputée. Le score – victoire 2-3 de New England – reflète parfaitement le bras de fer entre les deux franchises. Le résultat aurait pourtant pu être à l'avantage des partenaires de Castellanos. L'attaquant argentin a raté un pénalty (12e) et un duel à bout portant face au gardien (21e). Ce gardien justement, Matt Turner, a été un élément incontournable dans la victoire de son équipe. Outre le pénalty arrêté, le portier de 26 ans a stoppé de nombreux tirs dont les plus importants à des moments charnières (20e, 90e et 90e+1). Et pendant qu'il maintenait son équipe à flot jusque dans les derniers instants, ses coéquipiers ont fait preuve d'un incroyable réalisme, trouvant les filets à trois reprises sur leurs cinq tentatives cadrées (27e, 78e et 88e). New England a eu chaud, mais New England a pris les trois points et compte désormais cinq longueurs d'avance sur Orlando et Philadelphia.

Le choc des attaquants, partie 2. Ce n'est pas de la fiction, mais le match retour entre le Los Angeles Galaxy de Chicharito et le Seattle Sounders de Ruidíaz. Les deux protagonistes sont en feu depuis le début de la saison. Chicharito débute fort le match en obtenant un pénalty dès la 20e minute de jeu, mais ne le tire pas. Parce qu'il ne faut pas tirer après avoir obtenu la faute ou parce qu'il a manqué sa dernière tentative, aucune idée. Ce qui compte, c'est que Kljestan inscrit le premier but de la rencontre. Mais les Sounders réagissent sur corner à la 41e minute. Ils évitent le pire deux minutes plus tard lorsque Chicharito touche le cadre seul face au but. Au retour des vestiaires, Ruidíaz répond au Mexicain et fait mieux en donnant l'avantage à Seattle (49e). Deux buts à un score final, alors qu'un deuxième pénalty aurait pu être accordé à l'ancien Mancunien. La franchise de Seattle reste invaincue en championnat tandis que Los Angeles comptabilise sa troisième défaite.

Classements et résultats

  • New York Red Bulls 2-0 Nashville SC
  • Real Salt Lake 3-1 Vancouver Whitecaps
  • Toronto FC 2-3 Orlando City
  • New York City FC 2-3 New England Revolution
  • Cincinnati 0-2 Colorado Rapids
  • Columbus Crew 2-0 Chicago Fire
  • DC United 1-0 Inter Miami
  • FC Dallas 1-1 Minnesota
  • Los Angeles Galaxy 1-2 Seattle Sounders
  • Austin FC 0-0 San Jose Earthquakes
  • Portland Timbers 2-1 Sporting Kansas City
  • Los Angeles FC 1-1 Houston Dynamo
  • Atlanta United 2-2 Philadelphia Union

Crédit photo : Vincent Carchietta – USA TODAY Sports

Dernières publications
To Top