Angleterre

Manchester City – Liverpool : le titre en ligne de mire…

Un penalty raté de Riyad Mahrez, un choc vertigineux entre Ederson et Sadio Mané, une masterclass d’Oxlade-Chamberlain ou encore un but refusé pour quelques millimètres, les face-à-face entre Manchester City et Liverpool réservent toujours bien des surprises.  Celui de ce dimanche risque d’être tout aussi passionnant. Pourquoi ? Éléments de réponse.

 

Le 10 novembre 2019, Liverpool explose et fait chuter le champion en titre dans un Anfield complètement hystérique. Manchester City est tombé. C’est la fin d’un règne et le début d’un rêve. Un rêve exhaussé quelques mois plus tard. Mais côté bleu, l’heure était à la révolte. À l’injustice, quand Pep Guardiola pointe le nombre 2 avec ses doigts pour faire remarquer que Michael Oliver n’était pas du tout dans son match. Avait-il raison ? Qu’importe, rien ne pouvait empêcher les hommes de Jürgen Klopp de prendre les 3 points ce soir-là.

Le tacticien espagnol aura sa revanche. Les SkyBlues l’emportent 4 buts à 0 lors du match retour dans un Etihad bien silencieux, huis clos oblige. « Il fallait battre les champions » s’est d’ailleurs félicité Guardiola à la fin de la rencontre. Mais c’était trop tard. En ce 2 juillet, une nouvelle ère avait déjà commencé. Perdre cette bataille n’a effectivement pas empêché les Reds de gagner la guerre.

 

Nouvel acte, nouvelles têtes ?

Deux matchs, deux ambiances, deux scénarios, deux grandes équipes et un partout. Balle au centre. Et pour notre plus grand bonheur, tout est à refaire. On prend les mêmes et on recommence ? Absolument pas. Et sans jeu de mot, la différence pourrait faire toute la différence dimanche. Côté Liverpool déjà, plus les jours passent, plus les têtes d’affiche changent. Bom dia Diogo Jota et hello Rhys Williams ! 2 joueurs qui pourraient bien causer du souci à Manchester City dans le choc de la 8e journée de Premier League.

Le premier d’entre eux s’installe doucement mais surement dans le XI de Jürgen Klopp. Par sa finition et ses déplacements, le Portugais joue une toute autre partition que Roberto Firmino. L’ancien attaquant des Wolves a trouvé 6 fois le fond des filets sur ses 5 derniers matchs toutes compétitions confondues avec les couleurs de Liverpool. La musique est tellement rythmée qu’il a déjà inscrit son nom au côté de celui de Michael Owen après avoir enregistré un triplé lors de la dernière journée de la Ligue des Champions. (5-0 face à l’Atalanta Bergame) Dans un 4-3-3 ou un 4-2-3-1, il ne serait pas étonnant de le voir débuter face aux Cityzens cet après-midi.

Le deuxième s’est occupé de pallier les blessures de Virgil van Dijk, Fabinho et Joël Matip, bien les pallier même. Le Camerounais pourrait bien être sur pieds ce week-end mais le « Normal One » pourrait renouveler sa confiance en Rhys Williams. À 19 ans, le défenseur britannique reste sur 2 prestations abouties en Ligue des Champions. Signera-t-il sa première titularisation dans l’élite anglaise face à Raheem Sterling, Ferran Torres ou encore Gabriel Jesus ? Réponse à 16h30.

Diogo Jota, Sadio Mané, Jordan Henderson et Rhys Williams / crédits : Eurosport

Jürgen Klopp va donc se déplacer à Manchester City sans Virgil van Dijk, Fabinho, Oxlade-Chamberlain, Thiago et peut-être Joël Matip. Monsieur Alcantara, bien qu’il ait pris place très récemment dans l’entrejeu des Reds, son apport indéniable. À se demander comment les champions d’Angleterre ont-ils pu faire sans lui ces dernières années. Touché au genou à l’issue de dernier Derby de la Mersey, Thiago Alcantara n’a toutefois pas repris le chemin de l’entrainement. Après avoir illuminé de son talent le jeu des Reds face à Chelsea et dans le derby de la Mersey, l’Espagnol pourrait bien manquer au tacticien allemand ce week-end.

Pendant ce temps, Manchester City occupe la 12e place du championnat. Une position peu révélatrice puisque les Cityzens comptent un match en moins et une victoire les ramènerait sur la dernière marche du podium. Pour faire ce saut, Pep Guardiola pourrait aligner un XI plus ou moins complet. Si Fernandinho et Benjamin Mendy ne fouleront pas la pelouse cet après-midi, le doute planait quant à la participation ou non de Sergio Agüero. L’attaquant argentin était annoncé sur le retour après sa blessure face à West Ham il y a deux semaines selon plusieurs médias. Toutefois, l’entraîneur de Manchester City a coupé court en conférence de presse : « Kun Agüero n’est pas prêt » a-t-il assuré.

Et pour le remplacer, Pep pourrait jeter son dévolu sur Gabriel Jesus. Le Brésilien a fait son grand retour en Ligue des Champions cette semaine, après près de 7 semaines d’absence. Il lui aura fallu 12 minutes pour retrouver le chemin des filets. « Son retour est tellement important pour nous » affirmait Guardiola à la fin de la victoire 3-0 face à l’Olympiakos. De bonne augure avant Liverpool, d’autant plus que le secteur défensif pourrait aussi se voir renforcé. Ménagés ces dernières jours, Aymeric Laporte et Rúben Dias devraient conduire la charnière centrale de Manchester. Enfin, après sa belle performance dans la plus belle des coupes d’Europe, Nathan Ake est aussi une option intéressante pour l’ancien entraîneur du FC Barcelone.

 

Les compositions probables :

Manchester City [4-3-3] : Ederson – Cancelo, Laporte, Dias, Walker – Gündogan, Rodri, De Bruyne – Sterling, Jesus et Ferran

Liverpool [4-2-3-1] : Alisson – Robertson, Gomez, Williams, Alexander-Arnold – Henderson, Wijnaldum – Mané, Firmino, Salah – Jota

 

Le chasseur est devenu chassé. Et quand certains assurent que Liverpool ne pourra aller nulle part sans Virgil van Dijk, d’autres expliquent que l’histoire sera encore plus belle. Ce qui est certain est que cette rencontre s’annonce passionnante et que le moindre détail aura son importance. Lors du bilan en juin, on parlera forcément de ce face-à-face. Qui remportera ce choc, celui que Klopp a appelé « le match le plus difficile à jouer du monde » en conférence de presse vendredi ? Coup d’envoi à 17h30.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut quis ipsum commodo Aenean sit felis non ut elit. lectus velit,