March Madness : En route pour l’Elite 8

Comme prévu, WeSportFr continue de vous faire vivre cette March Madness. Jeudi et vendredi se sont déroulés les 8 matches du Sweet 16. Si la plupart des favoris se sont imposés, certains n’ont pas forcément brillé et vont aborder le Elite 8 avec quelques interrogations. Petite séance de rattrapage si vous n’avez pas pu suivre les derniers matches NCAA.

 

Duke s’est fait peur, North Carolina à la trappe

Il s’en est vraiment fallu de peu. 75-73 Duke. Il reste 1.1 secondes à l’horloge, remise en jeu Virginia Tech. Ahmed Hill est trouvé sous le panier après s’être défait de son défenseur. Il reçoit la balle, shoot, manque. Fin du Game. Encore une fois Duke n’aura donc pas impressionné et est passé très proche d’être poussé en OT. Privés de Cam Reddish (blessé au genou), les Blue Lions s’en sont remis une nouvelle fois à Zion Williamson (23 points et 6 rebonds) pour se défaire  des Hokies. North Carolina n’a pas connu la même réussite. Les Tar Heels sont donc les premiers #1 Seed à quitter le tournoi. Complètement dépassés par des Tigers survoltés et portés par un Okeke en feu (20 points et 11 rebonds à 72.7% au shoot), NC n’a jamais paru en position d’inverser la tendance et s’incline largement 97-80.

 

Tranquille pour Gonzaga, Michigan State et Texas Tech

Eux ont su répondre présents. Jamais vraiment inquiété, Gonzaga confirme jour après jour son statut de favori pour le titre. Face à Florida State, le collectif des Bulldogs a été assez impressionnant avec quatre joueurs au-dessus de 14 points marqués. En sortie banc le frenchie Killian Tillie enregistre 3 points et 5 rebonds en 20 minutes pour une vitoire 72-58. Faciles eux aussi face à LSU, les Spartans ont gagné leur place pour affronter Duke en finale de l’Est. Emmené par un Aaron Henry des grands jours (20 points, 8 rebonds, 6 passes), Michigan State n’a fait qu’une bouchée des Tigers (80-63). Cas de figure assez identique du côté de Texas Tech. Les Red Raiders n’ont pas eu l’air de forcer leur talent et disposent tranquillement des Wolwerines du Michigan avec un Jarret Culver toujours aussi intéressant (22-4-4 en 32 minutes sur le parquet.

 

Purdue, Kentucky et Florida auront bataillé sévère

Dans un match très fermé qui s’est terminé avec à peine plus de 100 points marqués les Cavaliers de Virginie auront finalement réussi à faire respecter son rang et s’imposent 53-49 face aux Ducks avec un 5 majeur qui a monopolisé les minutes sur le parquet (les joueurs du banc ne se sont partagé que 11 petites minutes de jeu). Scénario presque similaire pour Kentucky face à Houston. S’ils menaient de 11 points à la mi-temps, les Wildcats n’ont pas su gérer leur avance tranquillement mais s’imposent finalement de 4 petits points (62-58). Seul upset de ce Sweet 16, Purdue a su prendre sa chance et continue sa route. Après avoir éliminé les tenants du titre au tour précédent, les Boilermakers s’offrent cette fois la tête d’un #2 Seed (Tennessee) en Over-time (99-94 avec 56 points pour le duo Edwards-Cline)

 

Début du Elite 8 dès ce soir avec les rencontre Gonzaga-Texas Tech et Purdue-Virginia. Les autres “finales” se joueront ensuite demain avec Kentucky-Auburn mais aussi (et surtout) un Duke-Michigan State qui s’annonce bouillant. Un conseil, le spectacle sera au rendez-vous, ne manquez pas ces matches !

A propos de l'auteur

Si ma fille en avait, elle se serait appelée LeBron, j'ai découvert la NBA avec Kobe et The Answer, je l'ai aimée avec TP et el Manu.

Poster un commentaire

Sed consectetur ut accumsan mattis vel, pulvinar ut