ATP

Masters 1000 de Miami : Qui pour succéder au Djoker ?

Au lendemain du sacre du maitre suisse à Indian Wells, aucune certitude pour déterminer le vainqueur de ce deuxième Master 1000 de la saison.

Au lendemain du sacre du maitre suisse à Indian Wells, aucune certitude pour déterminer le vainqueur de ce deuxième Master 1000 de la saison.

Un nouveau vainqueur :

Si une chose est sûre, c’est que le champion de cette édition sera différent de celle de l’année dernière. En effet, blessé au coude, Novak Djokovic ne pourra pas défendre son titre, bien que nous puissions nous demander comment il aurait pu le faire vu son niveau de jeu actuel. Le sacre est donc laissé à un autre prétendant, qui ne sera d’ailleurs pas Andy Murray, absent pour la même raison que le serbe

Un terrain favorable aux Suisses ?

Abandonné par les 2 premiers du classement ATP, Stan Wawrinka se retrouve tête de série n°1 et potentiel favori. Si sa saison semble lancée avec son beau parcours à Indian Wells, le suisse a du mal à s’imposer à Miami : 2ème tour en 2016, 3ème tour en 2015, 1/8ème de finale en 2014, Stanimal n’a clairement jamais fait de miracle dans ce tournoi.

Ainsi, la route du succès est-elle toute tracée pour Roger ? Si son niveau de tennis est le même que celui des tournois précédents, la victoire lui reviendra sans aucun doute ! Avec d’ailleurs un tableau largement à sa portée (rencontre potentiellement Berdych ou Thiem en ¼ de finale seulement), le Maitre compte 2 sacres à Miami en 2005 et 2006. Si ces victoires peuvent sembler lointaines, il faut prendre en compte le fait que depuis cette date, 8 des 10 dernières éditions ont été remportées par Djokovic ou Murray, absents cette année. Tout espoir est alors permis.

Pour toutes ces raisons, nous pouvons dire qu’il est possible que le titre quitte la Serbie pour rejoindre la Suisse. A noter que les deux compatriotes n’ont aucune chance de se rencontrer en finale, comme cela l’a été la semaine dernière. Si rencontre il y a, elle aura lieu en ½ finale, laissant alors à Stan un espoir de revanche.

Qui pour contrer les favoris ?

Côté « outsiders », Kei Nishikori, finaliste l’an dernier ne semble pas avoir d’autre corde à son arc pour remporter ce tournoi. En effet, avec une préparation sur terre battue (Rio de Janeiro puis Buenos Aires) sans vraies performances, le japonais ne retrouve pas son meilleur niveau sur dur. En revanche, l’américain Jack Sock (qui l’a d’ailleurs battu en ¼ à Indian Wells), quant à lui, a un coup à jouer. En effet, à domicile, le 16ème mondial peut continuer sur sa lancée. En battant Dimitrov et Nishikori, mais en buttant sur un impitoyable Federer, l’américain a montré à Indian Wells son aisance de jeu sur dur (17 victoires et 4 défaites sur cette surface en 2017).

Aussi, les compatriotes américains peuvent espérer tirer leur épingle du jeu : Le gros service de John Isner, avantage considérable sur dur ainsi que les récentes bonnes performances de Sam Querrey sont autant d’arguments pouvant laisser présager un beau parcours de la part de ces derniers …

Enfin, il n’est pas évitable d’envisager une éventuelle victoire du Taureau de Majorque !

En effet, depuis le début de l’année, Rafael Nadal témoigne d’un niveau de jeu tout à fait appréciable. Avec des finales perdues à l’Open d’Australie (contre son rival de toujours, Roger Federer) et à Acapulco (contre l’américain Querrey), il semble cependant lui manquer un petit quelque chose pour arriver au titre. Cela est d’autant plus vrai que l’espagnol a disputé 4 finales à Miami (2005, 2008, 2011, 2014) pour un total de 0 victoire. La peur de gagner ? Soyez patients, réponse le 2 Avril…

Guillaume B

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ante. eget amet, massa felis odio mattis tempus sit venenatis, nec non