ATP

Masters 1000 Rome : Djokovic explique sa surprenante défaite

Novak Djokovic est tombé. Lors du 3ᵉ tour du Masters 1000 de Rome, le Serbe a connu la défaite en deux sets (6-2, 6-3) contre Akejandro Tabilo. Après la rencontre le plus grand vainqueur de Grand Chelem a tenté d'expliquer son match.

Novak Djokovic est tombé avant Roland Garros. Le Serbe a perdu lors du troisième tour du Masters 1000 de Rome ce dimanche. Après la rencontre le Serve a révélé ne pas s'être senti à 100%.

“Tout d'abord, félicitations à mon adversaire. C'est la première fois que je l'affronte. C'est un joueur de grande qualité, avec un jeu complet. Je n'ai pas réussi à trouver de bonnes sensations sur le court, sur mes frappes. J'étais complètement à côté de la plaque.”

Djokovic revient sur l'incident de la gourde

Frappé malencontreusement par une gourde le 10 mai dernier, Novak Djokovic a expliqué avoir eu du mal à récupérer sur les heures ayant suivi l'incident. Le Serbe rejette l'éventualité que l'événement de la gourde ait un lien avec sa défaite ce dimanche.

“On l'a vu à la vidéo, très clairement, c'était une situation malheureuse et malchanceuse pour moi. C'était un accident, le gars s'est penché par-dessus la barrière, la bouteille est tombée de son sac à dos et a atterri directement sur ma tête. C'était évidemment inattendu. Je ne regardais même pas en l'air. J'ai ressenti un coup très fort à la tête. Cela m'a beaucoup affecté.

Ensuite, j'ai reçu des soins médicaux. Pendant une demi-heure, une heure, j'ai eu des nausées, des vertiges, du sang, beaucoup de choses différentes. J'ai réussi à dormir. J'ai eu des maux de tête. Le lendemain, tout allait bien, alors je me suis dit que c'était bon. Peut-être que ça va. Peut-être pas. Ce que j'ai ressenti sur le terrain aujourd'hui, c'est comme si un autre joueur était entré dans mes chaussures. Pas de rythme, pas de tempo, pas d'équilibre sur aucun tir. C'est un peu inquiétant.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut