Mathieu van der Poel s’impose sur l’Amstel Gold Race

1

Quel final sur l’Amstel Gold Race, alors qu’on pensait que la victoire allait se jouer entre Alaphilippe et Fuglsang, Mathieu van der Poel (Corendon Circus) est revenu de très loin pour glaner au sprint la plus grande course Néerlandaise de la saison.

Dès les premiers kilomètres, neuf coureurs ont pris les devants pour former la traditionnelle échappée matinale. Devant, il y avait Grega Bole (Bahrain Merida), Michael Schär (CCC Team), Julien Bernard (Trek Segafredo), Marcel Meisen (Corendon Circus), Nick van der Lijke (Roompot Charles), Paolo Simion (Bardiani), Tom van Asbroeck (Israel Cycling Academy) et Aaron Verwilst (Sport Vlaanderen).

Ensuite, un duo composé de deux membres de la Wanty Groupe Gobert (Jérôme Baugnies et Marco Minnaard) a fait un effort de 30 kilomètres pour venir à la avant de la course.

https://twitter.com/WSFR_Cyclisme/status/1119954459617124352

Puis, l’avance des 10 coureurs a dépassé les huit minutes avant que les formations Asatana, Bora Hansgrohe et Deceuninck Quick-Step ont pris les choses en main.

Alors que l’avance des fuyards est passé sous la minute, Mathieu van der Poel a attaqué dans le Loorberg accompagné de Gorka Izagirre.

https://twitter.com/WSFR_Cyclisme/status/1119965963242418177

Cette offensive a obligé l’équipe de Patrick Lefevere à réagir dans le mont suivant. Dries Devenyns est parti avec Julian Alaphilippe, Jakob Fuglsang et Luis Leon Sanchez. Dans le berg suivant, le vainqueur de Milan-Sanremo est parti avec le Danois alors qu’il reste plus de 35 kilomètres de course.

Derrière, un trio Kwiatkowski-Trentin-Woods s’est trouvé à une vingtaine de secondes. Mais, le Canadien a explosé dans le Keutenberg. Au sein du groupe des favoris, personne n’a réussi à faire le jump. Les équipiers de Schachmann et de Bettiol sont obligés de s’employer.

https://twitter.com/WSFR_Cyclisme/status/1119972986344366080

Plus tard, le triple vainqueur d’étape sur le dernier Tour du Pays Basque Maximilian Schachmann est parti en contre dans le Cauberg pendant que Kwiatkowski a lâché le champion d’Europe dans un premier temps. Mais le Polonais a préféré atteindre le Transalpin pour le relâcher à deux bornes de l’arrivée.

https://twitter.com/WSFR_Cyclisme/status/1119976624643104768

Malgré les accélérations de Fuglsang, le duo de tête est rejoint par Kwiatkowski sous la flamme rouge puis avalé par le groupe Van der Poel à 500 mètres de la ligne.

Finalement, le champion des Pays-Bas a sauté tout le monde pour remporter cette classique.

https://twitter.com/wcsbike/status/1119981134463500290

Le Batave a devancé Simon Clarke (EF Education First) et Jakob Fuglsang (Astana Pro Team). Terrible déception pour Alaphilippe avec la quatrième place.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here