Michael Matthews conserve son titre à Québec

Pour la deuxième année consécutive, l’Australien Michael Matthews (Sunweb) a remporté le Grand Prix Cycliste de Québec au sprint après 201,6 kilomètres contrôlés par son équipe.

D’abord, dès les premiers kilomètres de course, six coureurs se sont portés à l’avant de la course : Julien Bernard (Trek Segafredo), Evan Burtnik, Adam Roberge (Canada), Luis Mas (Movistar), Guy Sagiv (Israël Cycling Academy) et Gavin Mannion (Rally UHC Cycling). Leur avance a atteint au maximum plus de sept minutes.

Ensuite, la formation CCC Team a pris les choses en main pour réduire l’écart des fuyards. Alors que l’avant, Roberge a chuté et a laissé ses compagnons de fugue.

Puis, les équipes Sunweb, Bora Hansgrohe et Bahrain Merida sont venues apporter son aide dans la poursuite. Tandis que Mas et Mannion se sont isolés devant à trois tours de l’arrivée.

Après avoir repris Mannion, les deux derniers tours ont été plutôt calmes avec quelques offensives.

Dans le final, Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick-Step) a lancé les hostilités à 2,5 kilomètres de l’arrivée pour former un groupe de cinq coureurs dont Van Avermaet (CCC Team).

Mais finalement, tout en facilité, Michael Matthews (Sunweb) s’est imposé au sprint devant Peter Sagan (Bora Hansgrohe) et Greg van Avermaet (CCC Team). Julian Alaphilippe a pris la septième place alors que Benoit Cosnefroy (AG2r La Mondiale) s’est classé à la dixième place.

Rendez-vous dans deux jours sur le circuit de Montréal pour la deuxième classique Canadienne.

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

eget et, elit. consectetur mattis luctus quis, ut