Michele, sempre nei nostri cuori

Des ballons, des fleurs, des banderoles… Et même la présence de « Franckje », le perroquet qui l’accompagnait sur ses routes d’entrainement. Les Italiens ont rendus un magnifique hommage à leur champion, Michele Scarponi, sur le Tirreno-Adriatico.

 

Une arrivée dans la ville de « Scarpo »

 

Déjà candidate pour une arrivée du Giro, qu’elle n’a pas obtenu, la ville de Filottrano, où vivait Michele Scarponi a accueilli l’arrivée de « l’étape des murs » dimanche dernier. Une occasion pour rendre hommage au grand champion Italien, décédé en avril 2017 lors d’un entrainement, percuté par une camionnette. Maciej Bodnar, a profité de cette arrivée pour lui aussi rendre hommage à Michele : « Franckie était présent sur la ligned’arrivée aujourd’hui, mais malheureusement, Michele n’était pas là… » A publié le coureur de l’équipe Bora-Hansgrohe sur son compte Twitter. « Ce grand coureur, qui était une personne formidable, remplie de joie, toujours le sourire aux lèvres, nous manque. Les belles discussions que nous avions ensemble sur le vélo et à l’extérieur me manquent. »

 

 

Tifos, foulards, ballons… Et Franckie

Au pied du mur de Filottrano, tous les moyens ont été mis en œuvre pour lui rendre hommage. Des tifos inscrivent « Michele, sempre nel », des milliers de ballons aux couleurs de l’équipe Kazakh (bleu et jaune) ont été lâchés à l’arrivée du vainqueur et lors du podium protocolaire. Des spectateurs tenant des foulards aux mêmes couleurs. Nous avons vécu une arrivée en bleu et jaune ! Mais aussi sur le bord des routes, où on voyait un peu partout des bâches commémoratives. Même son fidèle compagnon de route, un magnifique perroquet qu’il avait surnommé « Franckje » était présent sur la ligne d’arrivée. Perroquet aux couleurs de l’équipe s’il vous plait !

Pour finir cette journée de commémoration, c’est Anna Scarponi et ses enfants qui ont remis le trophée et le bouquet de fleurs du vainqueur d’étape lors de la cérémonie protocolaire. Ses deux enfants portaient chacun le maillot et la casquette Astana.

Un homme aimé et aimant

Michele, Anna et les jumeaux en famille (Crédit: Instagram Purepeople)

Michele Scarponi était un coureur très apprécié du peloton. Tous ses camarades de route le souligne, « Scarpo » avait toujours le sourire, c’était un grand homme, il amené la bonne humeur dans le peloton… Tous ont leur phrase sympathique à son égard. Aimé, mais aussi aimant … Michele avait toujours une pensée pour sa famille. Dans un twwet, posté la veille de son décès, on peut lire : « Même si ce n’était qu’une journée, j’ai pensé à ramener à la maison deux maillots de leader » (rappelons qu’il avait remporté la première étape du tour des Alpes la même semaine). Il était rentré le vendredi soir après la course en voiture avec son masseur. Le lendemain, vers 8h, nous apprenions la tragique nouvelle.

Vivrà per sempre nei nostri cuori.

 

Crédit photo de couverture : FranceTV Sport

 

Arnaud Lisse.

A propos de l'auteur

Passionné depuis tout petit par le cyclisme, présent sur de nombreuses courses dans le Nord de la France et en Belgique. Je me suis également mis à la photo et rejoint l'équipe WeSportFR pour ... Partager ma passion !

Poster un commentaire

felis porta. suscipit ut dapibus id ultricies nec Praesent luctus libero leo