NBA

Milwaukee Bucks : Free agency, Effectif et Calendrier NBA

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Honneur aujourd'hui aux champions 2021, les Bucks de Milwaukee. 

LE BILAN DES BUCKS DE MILWAUKEE LA SAISON DERNIÈRE

Raté forcément. En tant que champion en titre, Milwaukee s'attendait forcément à mieux qu'une demie finale de conférence à l'Est. Après avoir terminés 3ème à deux victoires de Miami en saison régulière, les Bucks pensaient avoir réussi leur coup de la saison précédente. A savoir gérer les temps de jeu pour arriver frais en post-season tout en terminant assez haut pour ne pas avoir à batailler toujours sans l'avantage du terrain. Mais finalement, cet avantage du parquet aurait peut-être été une bonne chose pour venir à bout du futur finaliste, les Celtics de Boston. Car ce Game 7 du côté du TD Garden a finalement basculé en faveur des Verts. Les hommes de Budenholzer s'étaient pourtant offert une balle de match à la maison en décrochant le Game 5 dans le Massachussetts, mais ils n'ont pas été capables de la convertir. Giannis aura pourtant tout tenté. Il aura tenu sa franchise à bout de bras mais rien à faire face au collectif des Celtics bien emmené par Tatum et Brown et par des facteurs X venus de partout : une fois de Grant Williams, puis de Al Hoford. Bref, sans Khris Middleton blessé, la marche était trop haute.

LA FREE AGENCY DES BUCKS DE MILWAUKEE

Elle a été des plus sereines, le board souhaitant avant tout continuer à s'appuyer sur les forces en présence. L'heure était donc plutôt au renouvellement de contrats. Bobby Portis, Pat Connaughton, Serge Ibaka, Jevon Carter, Wes Matthews ont tous prolongé leur bail, alors que les cadres (Giannis, Middleton, Lopez, Holiday) étaient encore sous contrat. Finalement, le seul mouvement marquant est l'arrivée de Joe Ingles, tout juste remis d'une rupture des ligaments croisés. Il ne débutera pas la saison et c'est un pari qu'a tenté John Horst. Car à son âge, nul ne sait comment l'ancien du Jazz va revenir.

Du côté de la Draft également, cela s'est avéré plutôt calme. Une seule arrivée, celle de MarJon Beauchamp, formé du coté de Yakima Valley College et qui évoluait l'année dernière dans l'équipe de la NBA affiliée à la G League, la NBA G League Ignite. Il devrait d'ailleurs avoir un impact immédiat et des minutes, du fait de l'absence de Joe Ingles.

La stabilité est clairement de mise du côté des Bucks. Et ce n'est peut-être pas plus mal.

L'EFFECTIF 2022-2023

Meneurs : Jrue Holiday, Jevon Carter, George Hill, AJ Green (TW), Lindell Wigginton

Arrières : Grayson Allen, Wesley Mattheux, Marjon Beauchamp, Lucas Vildoza

Ailiers : Pat Connaughton, Khris Middleton, , Thanasis Antetokounmpo, Jordan Nwora

Ailiers forts : Giannis Antetokounmpo, Joe Ingles, Sandro Mamukelashvili (TW)

Pivots: Brook Lopez, Bobby Portis, Sege Ibaka

Coach : Mike Budenholzer

LES AMBITIONS 

Retrouver les finales de conférence au minimum. Après s'être arrêtés bien trop tôt, les Bucks veulent repartir de l'avant avec un effectif pratiquement inchangé. Sur le papier, ils sont 4 ou 5 à se disputer la place en finale NBA. Milwaukee devra se méfier des Sixers, renforcés par l'arrivée de Tucker et Harrell, du Heat, toujours aussi envoutant, des Celtics, finalistes en titre, et sans doute des Nets, qui repartiront avec le duo Durant-Irving, renforcé par le retour de Ben Simmons. Cela s'annonce dense, complexe mais les Bucks ont les moyens de retrouver les sommets, dès cette saison. Epargnés par les blessures, ils restent une valeur sûre de la conférence.

LE JOUEUR A SUIVRE : Giannis Antetokounmpo

Comment citer un autre joueur que le double MVP? Il est et restera la tête d'affiche de la franchise tant qu'il sera dans le Wisconsin. Alors qu'on lui prédit des envies de départ à court ou moyen terme (notamment du côté de Chicago) et alors qu'il a échoué dans sa mission de ramener le titre de champion d'Europe en Grèce, Giannis sera épié de toutes parts, comme c'est toujours le cas. Et cela tombe bien, il adore ça ! Après une saison réussie de sa part bien que collectivement le résultat ne fut pas à la hauteur des attentes, il repart en campagne. Avec un effectif pratiquement identique autour de lui, il n'y aura pas besoin de rodage et les Bucks vont devoir commencer la saison tambour battant. Eux qui s'étaient reposés sur leurs lauriers la saison dernière en pensant pouvoir faire comme la saison d'avant (celle du titre) en se gérant physiquement vont devoir changer leur fusil d'épaule. Il faudra aller chercher la première place de la conférence pour se donner les moyens de dominer. Et le Greek Freak en a totalement conscience.

LE CALENDRIER DES BUCKS DE MILWAUKEE  2022/2023

• 20/10: Milwaukee Bucks @ Philadelphie Sixers 

• 2/12: Los Angeles Lakers @ Milwaukee Bucks 

• 25/12: Milwaukee Bucks @ Boston Celtics (Christmas Game)

• 16/01 : Indiana Pacers @ Milwaukee Bucks (MLK Day)

Crédit photo : Eurosport

Valentin Martin

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets aux stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut