MLB

MLB Opening Day : dix questions avant l’ouverture de la saison

MLB Opening Day

Après plusieurs mois de pause et quelques rencontres de Spring Training, la MLB va officiellement reprendre ses droits aujourd’hui avec les premières rencontres de sa saison régulière. Juste avant Opening Day, We Sport vous liste dix questions qui entoureront ce nouvel exercice de la plus grande ligue de baseball au monde.

Les Padres destitueront-ils les Dodgers ?

C’est l’une des principales questions qui entourera cette saison régulière 2021. Connaissant une domination presque sans partage en National League depuis quelques saisons et trônant sur la NL West depuis huit ans, les Dodgers ont vu les Padres se renforcer grandement durant l’intersaison, au point de devenir un concurrent sérieux pour l’exercice à venir. Déjà accrocheuse l’an passé, la franchise de San Diego a tout pour renverser la hiérarchie, mais les joueurs de Jayce Tingler auront-ils les épaules pour résister au champion en titre ?

Mike Trout retrouvera-t-il enfin les playoffs ?

Peut-être l’un des plus gros paradoxes des Ligues Majeures depuis le début des années 2010. Considéré comme le meilleur joueur de la MLB, triple MVP et ultra dominateur, Mike Trout n’a pourtant participé qu’une seule fois aux playoffs depuis le début de sa carrière (défaite 3-0 lors des ALDS 2014 contre les Royals, N.D.L.R.). Toutefois, cette anomalie pourrait être rectifiée cette année car les Angels semblent avoir une ouverture dans une AL West à la hiérarchie instable. De fait, Los Angeles pourrait disputer sa deuxième postseason depuis le début de la dernière décennie et, qui sait, offrir à Mike Trout sa première victoire en playoffs en carrière.

Don Mattingly peut-il encore faire des miracles ?

L’an dernier, les Marlins ont surpris leur monde en réussissant à se qualifier en playoffs au terme d’une saison que l’on peut qualifier d’exceptionnelle. Toujours en reconstruction, Miami a pu compter sur son manager Don Mattingly pour bricoler et faire des miracles, ce qui permit même aux Floridiens de remporter une série de playoffs contre les Cubs en Wild Cards. Cette année la tâche s’annonce encore plus ardue sur une saison beaucoup plus longue et il semble presque impossible que les Marlins rééditent leur performance. Toutefois, ils étaient également condamnés en début de saison dernière, alors pourquoi ne pas se mettre une nouvelle fois à rêver ?

Combien de matchs perdront les Pirates ?

L’opération reconstruction a bel et bien débuté à Pittsburgh l’an passé, avec des résultats qui ont permis à la franchise de Pennsylvanie de terminer l’année avec le pire bilan des Ligues Majeures et ainsi décrocher le premier choix de la prochaine draft. Cette saison, les Pirates auront encore comme objectif officieux de perdre un maximum de matchs pour être bien placés pour le prochain repêchage et, au regard des mouvements lors de l’intersaison, pourraient faire encore moins bien que l’an dernier. Sur une saison plus longue, les pensionnaires du PNC Park feront-ils pire que leurs 31.7 % de victoire de 2020 ?

Boston et Cleveland lanceront-ils enfin une vraie reconstruction ?

Titrés en 2018, les Red Sox ne cessent de chuter depuis cette victoire lors des World Series. Après s’être débarrassés de Mookie Betts, Boston a vécu une saison moyenne qui laissait penser à un début de reconstruction. Toutefois, les hommes d’Alex Cora – de retour dans le dugout cette année – semblent encore trop compétitifs pour tanker. Même son de cloche à Cleveland où les Indians ont transféré Francisco Lindor mais possèdent encore des atouts pour disputer une place en Wild Cards. Début de rebuild ou ultime souffle, les deux franchises vont devoir choisir.

Est-ce enfin l’heure de la confirmation pour les Phillies ?

Depuis l’arrivée de Bryce Harper en Pennsylvanie lors de la Free Agency 2019, Philadelphie doit être en mesure de jouer le titre ou, a minima, les playoffs. Pourtant, les Phillies peinent à confirmer et n’ont toujours pas retrouvé une postseason qui les fuit depuis 2012. Bien que la franchise soit dans l’une des divisions les plus relevées des Ligues Majeures, la NL East, elle se doit de passer un cap et enfin jouer les premiers rôles. Sera-ce enfin le cas en 2021 ? Si leur right fielder star retrouve le niveau qui était le sien à Washington, c’est loin d’être impossible.

Les White Sox seront-ils le nouvel épouvantail de la MLB ?

Depuis plusieurs années, les observateurs s’émerveillent devant la concentration de talent dans le farm system des White Sox, faisant de Chicago la franchise du futur. Avec l’émergence de certains prospects en MLB ces dernières années (Robert, Jiménez, …), la franchise de l’Illinois monte déjà en puissance, en atteste sa qualification en playoffs l’an dernier et sa deuxième place dans l’AL Central, à une petite victoire des Twins. Cette saison, de nouveaux jeunes entreront dans le Show (Vaughn, Madrigal, Crochet) ou pourront confirmer (Cease, Kopech), renforçant un effectif déjà dense. L’occasion pour les White Sox de prendre leur envol et de déjà s’affirmer comme une véritable place forte en American League ?

Les Yankees passeront-ils enfin une saison sans problèmes de blessures ?

C’est toujours la même rengaine chez les Yankees ces dernières années. Annoncée favorite en AL East et plus globalement en American League, la franchise de Big Apple performe mais est ralentie par de trop nombreuses blessures qui finissent par handicaper un théorique prétendant au titre. Ainsi, chaque intersaison est l’occasion de rappeler que New York peut viser très haut si l’effectif reste en bonne santé, mais sera-ce enfin le cas en 2021 ? Aaron Judge et ses camarades n’attendent que ça.

AJ Hinch pourra-t-il redorer son blason à Detroit ?

Débarqué de force par les Astros avant l’exercice 2020 à cause de son implication dans le scandale des vols de signes entourant la franchise, AJ Hinch a dû s’éloigner des dugouts pendant toute une saison. Remplacé par Dusty Baker à Houston, il a finalement retrouvé un poste à Detroit pour la saison à venir. Réputé comme étant un manager capable de développer des talents, il aura le vivier adéquat pour faire parler son savoir faire dans le Michigan. Rappeler ce pourquoi il est réputé tout en faisant oublier les affaires extra-sportives qui l’entouraient dans un marché plus petit, de quoi redorer son blason aux yeux du grand public ?

Le MVP aura-t-il moins de 25 ans ?

Ils sont jeunes, ils sont talentueux et ils pourraient bien garnir leur armoire à trophée à l’issue de la saison. Tous âgés de moins de 25 ans, Fernando Tatìs Jr, Ronald Acuña Jr. et Juan Soto sont déjà des stars en MLB et font office de franchise player dans leurs équipes. Suffisant pour se mêler à la course pour le MVP ? La saison dernière semblait montrer que oui, reste désormais à le confirmer en succédant à Freddie Freeman ou José Abreu.

L’Opening Day en MLB c’est ce soir, avec des rencontres dès 19h00 et jusqu’au bout de la nuit.

Crédits image en une : Getty Images

Dernières publications

En haut