MLS, after week 6 !

Chicago réalise la bonne opération à l’Est, Dallas continue son excellente série. Phili, Montreal et Minnesota complétement « à l’Ouest »…

Les matchs qu’il fallait suivre :

Chicago Fire – Columbus Crew (1-0)

Les visiteurs ne seront pas parvenus à enchaîner une quatrième victoire de rang samedi à Chicago. Le premier match de la saison avait opposé les deux équipes et avaient découlé sur un match nul, mais ce week-end, c’est bien Chicago qui a su tirer son épingle du jeu. A la 22ème minute suite à une superbe ouverture de McCarty qui transperçait toutes les lignes adverses, Nikolics ajustait Steffen du pied droit. Columbus allait se réveiller après l’heure de jeu, sans pour autant trouver la faille. Le score n’évoluera pas, permettant au Fire de revenir à deux points de la tête occupée par son adversaire du soir.

Toronto FC – Atlanta United (2-2)

Les visiteurs auront été dominé dans cette rencontre mais auront su être réalistes ! En l’absence de Martinez, leur buteur maison, c’est Villalba qui ouvrait les hostilités au quart d’heure de jeu sur une passe décisive de l’inévitable Almiron. Mais cinq minutes plus tard, les Canadiens allaient revenir dans le match sur une très belle déviation d’Altidore pour Giovinco qui concluait l’action. Juste avant la mi-temps, les locaux allaient même passer devant grâce à Morrow qui reprenait un centre de Beitashour. Au retour des vestiaires, Villalba allait s’offrir un doublé en partant du milieu de terrain dans le dos de la défense. Atlanta écopera d’un carton rouge à quinze minute du terme, mais Toronto ne saura profiter de sa supériorité numérique. Toronto reste donc invaincu cette saison mais ne parvient pas à réellement décoller, tandis qu’Atlanta continu son bon début de saison.

Orlando City – New York Red Bulls (1-0)

C’était le dernier match du week-end et ce duel opposait deux équipes ayant des ambitions cette saison. Peu après le quart d’heure de jeu, Nocerion était contraint de céder sa place à Carrasco. Le compagnon d’Alex Morgan allait se montrer décisif quelques minutes plus tard puisqu’à la 34ème il ouvrait le score de la tête sur un corner de Johnson. New York va pousser en seconde période en possédant le ballon, mais sera trop maladroit devant le but de la franchise basée en Floride. C’est dans un championnat très serré qu’Orlando se hisse en seconde position à l’Ouest avec neuf points à une longueur du leader Columbus et avec deux matchs de retard ! De son côté, New York fait partie des cinq équipes à 7points (!) et se classe 7ème. Tout reste possible dans le haut de cette Conférence Ouest.

Ce qu’il s’est passé dans les autres matchs

New England Revolution – Houston Dynamo (2-0)

Houston avait la possibilité d’espérer prendre les devants de la Conférence Ouest avant ce match, mais ce ne sera finalement pas le cas (Portland a de toute façon pris les trois points). Le match commençait très lentement, n’amenant aucune frappe cadrée lors du premier acte… C’est seulement en deuxième mi-temps que le match s’animait. Malgré une possession de balle en faveur des visiteurs, c’est bien New England qui se procurait les occasions et ouvrait le score à la 52ème minute par Kamara. Vingt minutes plus tard, c’est logiquement qu’Agudelo doublait la mise, mettant fin aux espoirs des Texans. Le Dynamo rate le coche, alors que les locaux confirment leur bon résultat obtenu à Portland le week-end dernier.

DC United – New York City (2-1)

La première confrontation entre ces deux équipes avait largement tourné en faveur des New Yorkais (4-0) il y a un moins, ce qui a poussé Washington à se venger ! La première mi-temps était équilibrée en termes d’occasions malgré une possession de balle en faveur des visiteurs. Les statistiques garderont la même direction en seconde période, mais c’est bien les locaux qui vont tirer profit de leurs occasions. A la 53ème minute et suite à une grossière erreur défensive, Sam ouvrait le score pour Washington. Vingt minutes plus tard, Acosta suivait bien une frappe repoussée par Johnson et faisait le break. 82ème minute, Hamid allait se montrer déterminant en effectuant un double arrêt dans sa surface. La réduction du score de Villa deux minutes après permettra seulement de sauver l’honneur des visiteurs.

Philadelphia Union – Portland Timbers (1-3)

Ça se complique réellement pour Philadelphie qui n’a toujours pas gagné cette saison et enchaîne ce week-end une troisième défaite consécutive. C’est pourtant l’équipe à domicile qui va ouvrir le score à la 26ème minute de jeu grâce à une tête de Marquez sur un corner de Medunjanin. Mais le match va vite prendre le sens attendu puisque six minutes plus tard Nagbe égalisait pour les Timbers. Sans posséder la balle, c’est bien les visiteurs qui vont réussir à passer devant par un but de Miller peur après l’heure de jeu. Les débats allaient être clos à deux minutes du terme lorsqu’Adi inscrivait sur penalty son cinquième but de la saison. Portland relève donc la tête après n’avoir pris qu’un point lors des deux derniers matchs et occupe seul la première place de la Conférence Ouest. Phili est bon dernier à l’Est.

FC Dallas – Minnesota (2-0)

Les Texans confirment leur excellente forme en championnat et relève la tête après leur défaite en semaine sur le terrain de Pachuca en demi-finale de la Ligue des Champions CONCAF. Après avoir outrageusement dominé la première période, les locaux ouvraient le score à deux minutes de la fin de la première période par l’intermédiaire de Morales et rentraient au vestiaire avec un but d’avance. A leur retour sur la pelouse, les joueurs de Dallas allaient faire à nouveau faire la différence dès la 49ème but grâce à un but de Barrios. Leur avantage leur permettra de gérer le reste du match en laissant Minnesota prendre le contrôle. L’inefficacité des visiteurs devant le but ne fera donc pas bouger le tableau d’affichage. Dallas réalise l’une des bonnes opérations de la soirée en revenant à trois points des Timbers avec deux matchs en retard. De son côté Minnesota se retrouve dernier de la Conférence.

Real Salt Lake – Vancouver Whitecaps (3-0)

Grosse bouffée d’oxygène pour Salt Lake avec ce premier succès de la saison qui permet à la franchise du centre-ouest des USA de remonter à la 8ème place de sa Conférence. La première période allait largement être en faveur des locaux qui ne parvenaient cependant pas à convertir leurs opportunités. La deuxième mi-temps, sur un terrain complètement couvert de neige, s’équilibrait, tournant même dans le sens des visiteurs en termes de possession du ballon, mais c’est Salt Lake qui allait faire preuve d’un excellent réalisme. A la 54ème minute, Rusnak ouvrait enfin le score sur une belle action personnelle. Les espoirs de Vancouver s’éteindront en quatre minutes puisqu’à la 74ème puis à la 78ème, le premier buteur du match délivrait deux passes décisives, la première pour Movsisyan et la seconde pour Mulholland. Les Whitecaps se retrouvent donc à un point derrière leur adversaire du jour mais compte un match en moins.

San Jose Earthquakes – Seattle Sounders (1-1)

Comme l’on pouvait s’y attendre, c’est à un match équilibré auquel nous avons pu assister où les deux équipes se sont procurés bon nombre d’occasions. La lumière viendra enfin à la 84ème minute. Suite à un coup franc repoussé par le mur de San Jose, Lodeiro reprenait le ballon de volée aux vingt mètres et l’envoyait dans le petit filet gauche du but de Bingham. Le plus dur semblait être fait pour Seattle, mais dans les derniers instants, Wondolowski permettait aux siens d’arracher le point du match nul en reprenant du genou un centre d’Urena. C’est donc sur un partage des points logique que se termine cette rencontre, classant à l’Ouest San Jose en 5ème position et Seattle en 7ème position.

Sporting Kansas City – Colorado Rapids (3-1)

Toujours invaincus en ce début de saison, la franchise du Kansas obtient là sa deuxième victoire en cinq matchs. Alors que les Rapids avaient bénéficié d’une semaine de repos supplémentaire, c’est bien Sinovic qui débloquait la marque pour les locaux dès la 6ème minute. Ce sera à peu près la seule chose notable lors de cette première période. A la 58ème, Fernando doublait la mise d’un extérieur pied gauche face au gardien. A cinq minutes du terme, Dwyer clouait les débats en inscrivant le troisième but. Le penalty transformé par Doyle dans le temps additionnel sera anecdotique. Kansas City se classe 4ème à l’Est tandis que les Rapids sont 8èmes avec cependant un match en moins que son adversaire du soir.

Martin COLNEY.

 

A propos de l'auteur

Co-gérant WeSportFR

Poster un commentaire

Donec ut tempus consectetur lectus commodo vulputate, felis leo leo.