MLS, after week-end 8 : Les Red Bulls font perdre la tête à Columbus !

 

Les New York Red Bulls continuent leur remontée et font perdre la tête à Columbus à l’Est ! Orlando et Dallas poursuivent leur parcours presque parfait tandis que les Rapids à l’Ouest et Phili à l’Est, stagnent dangereusement dans les fonds de leur Conférence. De son côté, le Galaxy déçoit à nouveau en s’inclinant lourdement à domicile.

Les matchs qu’il fallait suivre

 

New York Red Bulls – Columbus Crew (2-0)

Invaincus à domicile cette saison, les Red Bulls ont confirmé leur force sur leur terrain en faisant tomber le leader de l’Est ! La première période allait être en faveur des locaux, qui ouvraient le score dès la 11ème minute grâce à Muyl après un beau mouvement collectif. A la 35ème minute, Wright-Phillips s’en allait au but jusqu’à ce que Crognale l’accroche dans la surface, provoquant par l’occasion un penalty. Le défenseur fautif, qui se blessait sur sa mauvaise intervention, était contraint de céder sa place à Williams et de voir depuis le banc Royer transformer le penalty. New York retournait donc au vestiaire avec deux buts d’avance. Cet avantage allait leur permettre de gérer leur deuxième période en laissant la possession aux joueurs du Columbus Crew. Les visiteurs ne parviendront pas à se montrer dangereux, contrairement aux New Yorkais qui continuaient, malgré une possession inférieure, à se procurer les plus belles occasions.

Les New York Red Bulls réalisent donc une superbe opération en rejoignant leurs adversaires du soir au classement et retrouvent de la confiance en enchaînant une seconde victoire après un seul point prix en quatre semaines. Columbus perd un cran et occupe la deuxième place, New York monte sur le podium.

FC Dallas – Sporting Kansas City (1-0)

Dallas continue son très bon début de saison avec cette victoire et occupe désormais la seconde place de la Conférence Ouest avec 14 points en seulement 6 matchs et un carton plein à domicile. Les locaux pensaient ouvrir le score dès la quinzième minute, mais Urriti se voyait signaler en position de hors-jeu. C’est seulement à 13 minutes de la fin du temps réglementaire que l’unique but de la rencontre allait arriver suite à un centre de Barrios que Figueroa concluait de la tête au second poteau. Les visiteurs ne parviendront pas à refaire leur retard et concède au Texas son premier revers de la saison.

Les deux équipes, qui font partie des moins prolififques de MLS, se quittent donc sur ce petit score en faveur de Dallas qui sait mettre les buts importants et conserver un score, ce qui a encore été le cas ce week-end. Avec cette défaite, Kansas City perd l’occasion de réaliser un gros coup mais est tout de même 4ème de la Conférence avec 12 points en 7 matchs.

New York City – Orlando City (1-2)

C’était l’une des affiches de ce huitième week-end et qui aura finalement tournée en faveur des Floridiens. Malgré la possession du ballon ainsi que des occasions plus franches que leurs adversaires, c’est New York qui va encaisser le premier but de la rencontre. En effet, le buteur maison Larin terminait une très belle action collective venue du côté droit et permettait à son équipe de mener sur leur seul tir cadré du premier acte. Quelques minutes après la pause, le buteur Canadien allait inscrire son second but de la soirée sur un centre de Toia en s’imposant dans son duel aérien dans les six-mètres. Les hommes de Patrick Vieira n’allaient pas lâcher en continuant leur domination. Cette mentalité s’avèrera payante à la 74ème minute puisque Villa reprenait en demi-volée un ballon difficile qui lui venant dans le dos. Superbe but donc, qui ne suffira pas aux locaux pour éviter la défaite, qui rateront l’égalisation dans les tous derniers instants du match.

NY City se voit défait par Orlando pour la seconde fois de la saison après le premier revers du mois de mars en Floride et se positionne en 6ème position de la Conférence Est avec 10 points. De son côté, Orlando s’empare de la tête à l’Est avec pourtant un à deux matchs de retard sur le reste des franchises de la Ligue ! Parcours pour l’instant quasiment parfait.

Los Angeles Galaxy – Seattle Sounders (0-3)

Avant le match, le Galaxy sortait de sa quatrième défaite de la saison et avait à cœur de relever la tête. Mais c’est le contraire qui s’est passé au StubHub Center où les locaux ont subi une humiliation. A la 29ème minute, les visiteurs ouvraient le score grâce à la paire Lodeiro-Dempsey. Le premier délivrait sa troisième passe décisive de la saison en centrant à destination du second qui inscrivait lui son troisième but de la saison. Six minutes plus tard, Ashley Cole déviait dans son propre camp un centre qu’il souhaitait écarter. A une minute de la pause, le premier buteur de la rencontre se muait en passeur en décalant Morris qui ajustait Rowe. La messe était dite, et malgré une meilleure seconde période, les locaux resteront impuissants face à des Sounders qui s’imposent après un mois sans victoire. Los Angeles perd donc pour la troisième fois de la saison à domicile et occupe une bien triste dixième place avec 6 points en 7 matchs. De son côté Seattle prend la cinquième place de cette Conférence Ouest avec 9 points en 7 matchs.

Les autres matchs

Toronto FC – Chicago Fire (3-1)

Peut-être le match le plus abouti des Canadiens cette saison avec une attaque qui n’avait inscrit jusque-là seulement 7 buts en 6 matchs. Chicago allait avoir la possession du ballon dans ce match, mais c’est Toronto qui allait être bien plus dangereux. Peu avant la demi-heure de jeu, Givovinco recevait le ballon à l’entrée de la surface, s’orientait sur son pied droit et envoyait une frappe bien placée dans le but de Chicago. Quatre minutes plus tard, Zavaleta était trouvé dans la surface par un centre de Morrow et gagnait son duel de la tête au second poteau. La seconde période tournait complètement en faveur des locaux. A la 82ème minute, Giovinco envoyait un superbe coup-franc dans la lucarne gauche de Bava et inscrivait là son second but du match. Chicago réduisait le score à la 88ème par Accam, mais cela n’aura pas d’importance. Toronto remonte en 7ème position à l’Est avec 10 points, tandis que Chicago rate le coche et tombe à la 5ème place de la Conférence.

Philadelphia Union – Montreal Impact (3-3)

Match complètement fou qui s’est déroulé samedi au Talen Energy Stadium. Philadelphie, onzième et dernière franchise à l’Est, avait cruellement besoin d’une première victoire cette saison et c’était l’occasion face au dixième. Tout commençait parfaitement avec la belle ouverture du score d’Alberg dès la 5ème minute. Dix-huit minutes plus tard, Sapong, passeur sur le premier but, se transformait en buteur et faisait le break de la tête sur une remise de Pontius. A la 39ème minute, Oduro commettait une faute dans sa surface, offrant un penalty à Phili qui allait être transformé par Alberg. Les locaux pensaient être à l’abri, mais Piatti remettait Montreal dans le match deux minutes plus tard suite à une percée solitaire dans la défense adverse. Au retour des vestiaires, Montreal montrait sa volonté de recoller au score et dominait les débats. A la 62ème minute, Jackson-Hamel remplaçait Oduro. Ce changement allait s’avérer décisif puisque seulement sept minutes s’écoulèrent avant que le nouvel entrant ne réduise l’écart d’une belle tête sur un service d’Oyongo. Mais le buteur Canadien n’allait pas s’arrêter là ! En effet, à trois minutes de la fin du temps réglementaire, Jackson-Hamel suivait une frappe repoussée par Blake et poussait la balle au fond des filets, permettant aux siens d’arracher le point du match nul. Phili peut s’en vouloir en ne récoltant qu’un point dans un match qui semblait plié à la 40ème minute et reste donc dernier de la Conférence. De son côté, l’Impact repart avec un point arraché mais mérité qui devrait faire du bien moralement.

Houston Dynamo – San Jose Earthquakes (2-0)

San Jose jouait son deuxième match de la semaine, et cela a pu avoir son rôle dans cette défaite. Dès la 9ème minute, Alex se faisait violement stoppé dans la surface adverse et bénéficiait d’un penalty. Erick Torres, le meilleur buteur de la Ligue cette saison, se chargeait de le transformer en frappant plein axe. Les deux équipes allaient se procurer des occasions, mais c’est le Dynamo qui se montrait plus réaliste. A la 72ème minute et suite à une très mauvaise sortie aérienne de Bingham, Elis se retrouvait seul au second poteau et n’avait plus qu’à pousser le ballon dans la cage. Le break était fait et les visiteurs enchainaient leur sixième match sans victoire. Grâce à son bon début de saison, San Jose est tout de même 6ème à l’Ouest, alors que Houston retrouve la victoire après une défaite et un nul lors des deux derniers matchs et grimpe sur la troisième marche du podium.

Portland Timbers – Vancouver Whitecaps (2-1)

Après avoir concédé sa seconde défaite de la saison le week-end dernier, le leader de la Conférence Ouest a remis les pendules à l’heure en s’imposant chez lui. Dès la 18ème minute, les Timbers ouvraient le score, et de quelle manière ! Nagbe recevait à vingt mètres une passe de Guzman, résistait à un défenseur et décochait une frappe en pivot qui frappait le dessous de la barre transversale et franchissait la ligne de but. Superbe ! Vancouver allait se procurer des occasions, mais c’est finalement Mattocks sur un service de Valeri qui aggravait la marque en faveur de Portland.

A la 59ème minute, Powell commettait une faute dans sa surface et donnait la chance aux Whitecaps de revenir dans le match. C’était le cas puisque Montero voyait dans un premier temps son penalty stoppé par Attinella, mais suivait bien et marquait en deux temps. La réduction du score était là, mais les Timbers termineront tout de même le match avec leur but d’avance, leur permettant de conserver leur première place de la Conférence Ouest avec 16 points en 8 matchs. Vancouver est 9ème avec 7 points en 7 matchs.

New England Revolution – DC United (2-2)

Les locaux jouaient leur second match de la semaine et c’est pourtant eux qui ouvraient la marque par Nguyen qui était à la réception d’un centre adressé par Kamara venu de la droite. A la 16ème minute, Hamid nous offrait l’une des plus belles parades du week-end avec un « horizontal » qui enlevait un ballon qui prenait semble-t-il la direction des buts. En deux minutes, DC United allait retourner le match en sa faveur. 26ème minute, Jeffrey envoyait une grosse demi-volée de l’entrée de la surface qui faisait mouche. 28ème minute, le Français Sebastien Le Toux piquait son ballon sur un face-à-face avec le gardien et remettait son équipe sur les devants. Les visiteurs poussaient, mais trois minutes après la pause, c’est Franklin qui détournait le ballon dans son but et permettait à New England d’égaliser. Le score n’évoluera plus, mais il faut dire que les deux gardiens et les montants ont empêché une pluie de buts. Les deux franchises, qui étaient au coude-à-coude, conservent donc le même écart entre elles mais perdent chacune une place au classement. New England est 8ème à l’Est, Washington DC 9ème.

Real Salt Lake – Atlanta United (1-3)

Salt Lake devait faire face à une pluie d’absents avec sept joueurs à l’infirmerie. Les locaux sortaient de deux victoires consécutives et relevaient la tête après un mauvais début de saison. Cependant, Atlanta, pour son quatrième déplacement consécutif, s’est mis sur la route de SL City. Dès la 9ème minute, Villalba ouvrait le score et mettait ses coéquipiers sur de bons rails. La possession allait être en faveur de l’équipe à domicile, mais c’est les visiteurs qui se montraient les plus dangereux. Une minute après le retour sur le terrain, l’inévitable Almiron délivrait, sa quatrième passe décisive de la saison pour Yasad, qui doublait la mise. Les Salt Lake, sur son seul tir cadré de la seconde période, réduisait la marque grâce à Rusnak et pouvait garder espoirs. Le suspens sera présent jusqu’au bout, mais à la 96ème minute, Vasquez inscrivait le but qui assurait la victoire à Atlanta.

Salt Lake arrête donc sa progression et se positionne 7ème de la Conférence Ouest avec 8 points en 8 matchs. De son côté, Atlanta se relance et arrive au pied du podium à l’Est avec 11 points en 7 rencontres.

Minnesota – Colorado Rapids (1-0)

Ce match était important pour les deux équipes, qui comptaient bien se sortir du fond du classement de la Conférence Ouest. La première mi-temps ne proposera aucune frappe cadrée, débouchant logiquement sur un 0-0 lors du retour aux vestiaires. Au retour sur la pelouse, les tirs trouvaient bien plus souvent la cible, mais il fallait attendre la 72ème minute pour voir Ibarra ouvrir le score et inscrire le seul but de la rencontre. Après un début de saison pas loin d’être catastrophique, Minnesota montre un visage plus sérieux depuis quelques semaines et prend la 8ème place avec 8 points. De leur côté, les Rapids, qui ont dû se passer des services de Tim Howard enchaînent une troisième défaite de rang et n’ont plus gagné depuis la première journée… Ils occupent logiquement la dernière place avec 4 petits points, mais ont tout de même un à deux matchs en retard sur la plupart des franchises. Une réaction imminente est nécessaire.

Martin COLNEY

A propos de l'auteur

Co-gérant WeSportFR

Poster un commentaire

consequat. Praesent sed elementum elit. velit, dictum