MLS, week-end 8 !

Après le premier « midweek MLS match » de la saison qui opposait le New England Revolution aux San Jose Earthquakes dans la nuit de mercredi à jeudi (0-0), voici les onze matchs qui auront lieu ce week-end sur la terre Nord-Américaine.

Les matchs à suivre 

New York Red Bulls – Columbus Crew (dimanche 23.04.2017 à 01h30 HF)

Les New Yorkais, 5ème de la Conférence Est avec 10 points, ont l’occasion de rejoindre numériquement leur adversaire du soir. Cependant, l’affaire ne s’annonce pas conclue d’avance tant la saison des Red Bulls est imprécise et la solidité de Columbus avérée. En effet, les locaux sortent d’une victoire le week-end dernier à domicile face à DC United mais avant cela, quatre semaines de disettes s’étaient écoulées ! Avec un Wright-Phillips qui semble avoir retrouvé son efficacité devant le but, cette dernière victoire peut être un élément déclencheur de la relance New Yorkaise et permettrait ainsi à la franchise de la côte Nord-Est des USA de répondre aux attentes qui pèsent sur ses épaules.

Ce n’était pas forcément la franchise qui était attendue cette saison, mais Columbus tient bon en tête de la Conférence Est. Après un début de saison en demi-teinte, la franchise de l’Ohio a enchaîné quatre victoires lors des cinq derniers matchs avec notamment Portland et Orlando au tableau de chasse, qui sont deux équipes en forme cette saison. Le Columbus Crew se déplacera donc à la Red Bull Arena dans l’optique de prendre des points afin de conserver la distance avec Orlando qui n’est qu’à une longueur avec deux matchs en retard. Mais attention car malgré ce début de saison pas forcément idéal, New York n’a pas encore été vaincu à domicile et détient même un très bon bilan (2 victoires et 1 match nul). Petite option pour les NY Red Bulls qui évolueront à domicile, même si un partage des points n’est pas à exclure pour cette rencontre.

FC Dallas – Sporting Kansas City (dimanche 23.04.2017 à 02h00 HF)

Ces deux équipes sont au coude à coude dans la Conférence Ouest puisque Dallas, troisième avec 11 points, talonne la franchise du Missouri, deuxième à une petite longueur. Malgré ce petit point d’avance, Kansas City peut craindre cette rencontre tant son adversaire est solide sur ses terres. En effet, au-delà d’être toujours invaincu à domicile comme à l’extérieur cette saison en MLS, il faut remonter au 11 septembre 2016 pour retrouver une défaite de Dallas à la maison, soit plus de sept mois ! Le Toyota Stadium fait donc office de forteresse imprenable et SK City sait qu’il faudra réaliser un gros match pour espérer repartir avec trois points. Mais les visiteurs sont capables de réaliser un bon résultat puisqu’eux aussi n’ont pas encore été vaincus cette saison et comptent bien soigner cette statistique. Dallas et Kansas City se sont déjà affrontées cette saison il y a un peu plus d’un mois au Children’s Mercy Park, rencontre qui s’était soldée sur un score nul et vierge, spécialité de la franchise du Missouri (déjà trois 0-0 en six matchs !).

Alors voilà, le match opposera deux équipes solides et bien classées, mais qui ne marquent que très peu de buts (6 pour Kansas City et 7 pour Dallas). L’une des deux sortira-t-elle victorieuse de ce duel ? Si c’est le cas, elle mettra fin à la série d’invincibilité de son adversaire, mais le match nul semble être l’issue la plus probable.

New York City – Orlando City (dimanche 23.04.2017 à 19h30 HF)

Voici une opposition entre deux franchises ayant intégré la MLS il y a peu, puisque l’on peut les retrouver au plus haut niveau Nord-Américain seulement depuis la saison 2015. Si New York City sort d’une meilleure saison 2016 (2ème de la saison régulière et 4ème de la Ligue), c’est bien Orlando, deuxième, qui compte deux points de plus et un match en moins que son adversaire du soir qui est lui, quatrième avec dix points. Le match d’ouverture de cette saison MLS 2017 avait déjà opposé les deux équipes. C’était au Orlando City Stadium et le score avait tourné en faveur de l’équipe à domicile qui s’était imposé 1-0 grâce à un but de Larin. Depuis, Orlando ne s’est incliné qu’une seule fois et a remporté ses trois autres matchs, tandis que New York totalise un bilan de trois victoires, un nul et une défaite. Ce sont donc deux équipes en forme qui vont s’affronter et qui nous promettent un match intéressant. De plus, Larin et Villa, tous deux auteurs de quatre buts, seront alignés sur la pelouse et il y a fort à parier qu’au moins un des deux fera trembler les filets.

La rencontre d’il y a six semaines avait tourné en faveur d’Orlando qui jouait à domicile, alors peut être que ce week-end la balance penchera à nouveau pour l’équipe qui accueille la rencontre, c’est-à-dire New York. Dans tous les cas, ce seront des points importants pour le reste de la saison qui seront en jeu ce dimanche.

Los Angeles Galaxy – Seattle Sounders (dimanche 23.04.2017 à 22h00 HF)

Los Angeles 8ème, Seattle 9ème. Deux équipes qui ne semblent pas à leur place après chacune six rencontres disputées. Pour le Galaxy, c’est un démarrage en dents de scie auquel on peut assister puisque les compères d’Alessandrini alternent victoires et défaites, et la forteresse qu’était le StubHub Center la saison passée n’est plus qu’un lointain souvenir. De son côté, Seattle n’a plus gagné depuis le 20 mars avec la réception des Red Bulls et sort d’une défaite le week-end dernier à Vancouver, tout comme Los Angeles à Orlando. Ce sont donc deux équipes actuellement en difficulté qui se rencontreront dimanche et qui seront dans la nécessité d’engranger des points pour mieux figurer au classement et au moins intégrer le top 6 de la Conférence Ouest.

Si recevoir une rencontre est un avantage non négligeable à la vue des longs déplacements qu’il faut souvent réaliser en MLS, les derniers résultats de L.A. à la maison ont été décevants et pourraient même mettre la pression aux locaux. Les Sounders n’auront pas la tâche facile, mais savent qu’il est grand temps de prendre des points. Ne pas perdre paraît fondamentale pour la franchise de l’Etat de Washington et c’est dans ses cordes.

Les autres matchs

Toronto FC – Chicago Fire

A l’image de Los Angeles ou encore Seattle, on n’imaginait pas voir Toronto avec autant de difficultés cette saison. Et pourtant, les Canadiens n’ont obtenu qu’une seule victoire en six matchs cette saison et sortent d’une défaite sur le terrain de Columbus, leader de la Conférence Est. De son côté, Chicago reste sur trois matchs à domicile pour un bon bilan de deux victoires et un nul. Mais quand il faut se déplacer, Chicago a plus de mal et ne totalisent qu’un seul petit point, restant même sur une lourde défaite face à Atlanta il y a un mois. Mais voilà, la bonne série actuelle et la présence nouvelle de Bastian Schweinsteiger qui réalise de très bons débuts dans sa nouvelle équipe, a de quoi galvaniser les visiteurs qui peuvent même envisager la première place de la Conférence en cas de victoire de de résultats favorables sur les autres terrains. Toronto, qui devra se passer des services de Chris Mavinga, apparaît tout de même comme favori de ce match étant donné qu’ils seront devant leur public au BMO Field et que les coéquipiers de Sebastian Giovinco, souhaitent retrouver le chemin emprunté l’an passé (finalistes de la Ligue).

Philadelphia Union – Montreal Impact

Match de bas de tableau entre Philadelphie onzième, et Montreal dixième. Depuis le début de la saison, les joueurs de Phili évoluent clairement à un niveau inférieur à celui requis pour espérer quelque chose en MLS. Avec seulement deux petits points obtenus lors des deux premières journées la franchise de Philadelphie est bonne dernière de la sa Conférence et sans avoir encore gagné, reste sur quatre défaites consécutives. Bilan très sombre donc. Côté Canadien, la franchise de Montreal n’est qu’à une place au-dessus de son adversaire du soir, mais compte tout de même six points et donc qu’à deux longueurs de la sixième place, qualificative pour la phase finale de MLS. En effet, l’Impact avait mal démarré sa saison puisque les coéquipiers de Piatti comptabilisaient trois matchs nuls et deux défaites en cinq matchs, mais ont enfin réussi à s’imposer la semaine dernière face à Atlanta. De quoi lancer la saison des Montréalais ? C’est possible. Et si les joueurs de Phili en fait les frais ce samedi, il va sans dire que leur situation sera désastreuse avec “au mieux” 5 points de retard sur le dixième…

Houston Dynamo – San Jose Earthquakes

Duel intéressant à l’Ouest entre Houston 4ème et San Jose 5ème. Ces deux équipes sont en perte de vitesse puisque le Dynamo reste sur une défaite et un match nul, tandis que San Jose n’a plus gagné depuis le 12 mars (trois nuls et deux défaites) ! A noter également que les Earthquakes auront déjà joué en semaine face à New England et qui plus est en déplacement, ce qui les obligera certainement à puiser dans leurs réserves plus rapidement que leurs adversaires. Voyage difficile donc pour San Jose, qui n’a récolté qu’un seul point au cours de ses trois déplacements cette saison, pendant que Houston est proche du carton plein à domicile avec trois victoires et un nul en quatre matchs. Avantage logique au Dynamo sur ses terres et qui cherchera à se rapprocher de la première place ce week-end.

Portland Timbers – Vancouver Whitecaps

Après avoir remporté leurs deux premiers matchs à domicile, les Timbers ont un peu marqué le pas en n’empochant qu’un point lors des deux dernières réceptions. Mais malgré ça, Portland est bien en tête de la Conférence Ouest, grâce notamment à ses joueurs offensifs Adi et Valeri, auteurs de 5 buts chacun. Les locaux auront à cœur de relancer la machine à domicile. De son côté, Vancouver sort d’une victoire à domicile face à Seattle, mais le tableau se noircit à l’extérieur puisque les Whitecaps n’ont pas encore réussi à s’imposer hors de leur base. C’est donc un match très difficile qu’attend les visiteurs, qui partent naturellement en position d’outsiders.

 

New England – DC United

New England est avec San Jose la deuxième équipe à avoir déjà joué cette semaine, mais qui aura tout de même l’avantage de recevoir la rencontre. Le Revolution 7ème avec huit points et Washington 8ème avec six points ont chacun l’occasion de se séparer de leur adversaire du soir et pourquoi pas intégrer le top 6 en cas de résultats favorables sur les autres terrains. Les deux équipes ont un parcours assez proche cette année puisque leur saison commençait mal avant de relever la tête et de comptabiliser chacune deux victoires. DC United a subi deux revers lors de ses deux déplacements de la saison (4-0 et 2-0) tandis que New England est très solide sur sa pelouse du Gilette Stadium avec deux victoires et un nul en trois matchs. Les locaux, malgré une fatigue liée à leur match de mercredi qu’il faudra surpasser, apparaissent comme favoris de ce match, dans le lequel les visiteurs qui ont la plus mauvaise attaque de la Ligue, auront bien du mal à bousculer.

Real Salt Lake – Atlanta United

Toujours sans son joueur phare du début de saison Josef Martinez, Atlanta va enchaîner dans la capitale de l’Utah son quatrième déplacement consécutif. Salt Lake, qui vient de réaliser deux victoires d’affilée lui permettant de se sortir d’une situation qui était plus que complexe étant donné qu’au bout de cinq matchs, la franchise ne comptabilisait que deux points. Parcours inverse pour Atlanta qui n’avait connu la défaite qu’à une seule reprise lors de ses cinq premiers matchs. Mais depuis trois semaines, Atlanta n’arrive plus à faire la différence et doit trop souvent se contenter de matchs nuls. La nouvelle franchise MLS aura donc à cœur de renouer avec la victoire et comptera bien profiter des nombreuses absences de joueurs du côté de Salt Lake City. Atlanta peut le faire, mais devra livrer un match sérieux.

Minnesota – Colorado Rapids

Après Philadelphie et Montreal, c’est Minnesota et les Rapids qui s’affrontent dans un duel de bas de tableau. Tout comme leurs homologues de l’Est. Minnesota est sûrement l’une des équipes les plus fébriles de la saison en MLS avec quatre défaites, deux nuls et seulement une victoire avec tout de même 12 buts marqués mais 24 encaissés ! avec 3,5 buts pris par match, la défense de Minnesota est de très loin la plus friable de la Ligue. Quant aux Rapids, le championnat démarrait bien avec une victoire dès le premier match, mais depuis, la série comporte un nul pour trois défaites. La franchise de Denver est onzième et dernière de sa Conférence avec un point de retard sur son adversaire du soir mais compte deux matchs de retard. Les visiteurs, qui n’ont toujours pas gagner en déplacement cette saison et qui devront également se passer des services de leur gardien vedette Tim Howard, seront tout de même favoris ce week-end. Une victoire leur ferait le plus grand bien et les remettrait un peu plus haut dans le classement, ce qui correspondrait un peu plus à leur valeur intrinsèque.

 

Martin COLNEY.

Poster un commentaire

mi, ipsum ultricies consectetur dictum Aliquam id dolor. id, risus. ipsum