Biathlon

Mondiaux – Sprint H : Ponsiluoma règle le gratin mondial, Desthieux et Jacquelin pour le doublé tricolore

Première course en individuel des championnats du monde de biathlon à Pokljuka ce vendredi avec le Sprint masculin, où les favoris se sont disputés la victoire dans une course de très haut niveau. C'est finalement le Suédois Ponsiluoma qui est sacré champion du monde au terme d'une course assez folle. Profitant de performances norvégiennes moyennes, les Français s'assurent deux médailles grâce à deux courses stratosphériques de Simon Desthieux et Emilien Jacquelin.

Martin Ponsiluoma en patron

C'était un des nombreux outsiders à s'élancer cette après-midi du côté de Pokljuka, le Suédois Martin Ponsiluoma très performant sur les skis mais souvent dans l'ombre de son compatriote Sebastian Samuelsson. ”C'est le plus beau jour de ma vie”, ce sont ces mots sortis de la bouche du médaillé d'or qui traduisent très bien la performance XXL du Suédois aujourd'hui.

Impeccable au tir et auteur d'un dernier tour exceptionnel Martin Ponsiluoma s'offre la plus belle victoire de sa carrière et la plus belle médaille de sa carrière.

Les Français médaillés et récompensés par un magnifique tir groupé

Seul Français à avoir tiré parfaitement, Simon Desthieux se voit récompensé d'une magnifique journée avec une médaille d'argent, une des plus belles récompenses de sa carrière. Juste derrière, c'est le Français le plus en forme de la saison, Emilien Jacquelin, qui s'offre une première médaille dans ces championnats du monde.

La performance des tricolores est collective avec une sixième place pour Quentin Fillon-Maillet qui aurait pu espérer mieux sans une faute sur son tir couché.

Les Norvégiens ratent le podium 

C'est une des grandes déceptions de la course, une vraie surprise, la contre-performance du leader du classement général de la Coupe du Monde, Johannes Boe, auteur de deux erreurs sur son tir couché. Une vraie contre-performance sur le pas de tir pour le contingent norvégien qui reste néanmoins très bien placé en vue de la poursuite.

Rendez-vous dès dimanche 13h15 pour la poursuite masculine avec une course qui s'annonce déjà folle entre tous les favoris placés pour un affrontement royal.

 

 

 

Crédits Image à la Une : GEPA Pictures

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début