Moto GP : Et de 9 pour Marquez !

0
Ligue 1

Les Ducati avaient été si flamboyantes lors des essais, que Marc MARQUEZ, lui-même, les redoutait lors de la course aussi on s’attendait une course similaire à celle d’Assen, mais la manche allemande du championnat du monde motogp a finalement été, ce qui devient un classique, une échappée du pilote Repsol Honda. La petite originalité de cette édition aura été la combativité de Valentino ROSSI, qui, ayant étudié les données de Jonas FOLGER en 2017, fit bonne figure en suivant le pilote espagnol pendant une bonne partie de la course, avant que celui-ci décide d’augmenter le rythme.

Tous les ténors au départ

Alors que le choix des pneus pouvait s’avérer déterminant, c’est à nouveau le Marjorquin Jorge LORENZO qui s’est montré le plus véloce au départ suivi comme son ombre par Danilo PETRUCCI décidément très rapide sur cette piste où il s’est adjugé le 3ème temps de la Q2. Marc MARQUEZ, toujours très vite sur le circuit du Sachsenring, clôture le top 3 juste devant Valentino ROSSI bien décidé à reprendre des points au pilote qui occupe actuellement la tête du championnat, suivent VINALES, CRUTCHLOW et DOVIZIOSO. ZARCO, qui n’envisageait pas mieux qu’un top 10, est alors 11ème derrière SMITH.

LORENZO tente une échappée

Une fois les pilotes en place, Jorge LORENZO commence alors sa stratégie habituelle, partir devant en imprimant un gros rythme pour créer un écart avec ses poursuivants. Alors que ZARCO passe 10ème, MARQUEZ s’empare de la seconde place et DOVIZIOSO prend l’avantage sur VINALES toujours sur un rythme moyen en première partie de course. Pendant que le duo de tête augmente la cadence, Valentino ROSSI voit le danger et décide de ravir la 3ème place à Danilo PETRUCCI. Notre Johann national est alors 8ème devant le futur retraité, Dani PEDROSA.

Le retour de MARQUEZ

Alors que BAUTISTA, désireux d’obtenir un guidon dans le team Petronas Yamaha, mène un train d’enfer, MARQUEZ remet du rythme pour mettre la pression à LORENZO. Ce dernier, abandonné pour son pneu médium ne résistera pas longtemps au pilote Honda bientôt suivi par un Valentino ROSSI très en forme. Mais le pilote italien aura beau jouer de son talent et de son expérience, il ne réussira jamais à faire don retard sur MARQUEZ. VINALES, comme à son habitude, très fort sur les derniers tours termine sa course en remontant sur son coéquipier sans, toutefois, arrivé à le doubler. Johann ZARCO, quant à lui, ne réussira pas à conserver sa 8ème place qu’il rendra à PEDROSA.

Ce grand prix d’Allemagne restera finalement fidèle à ce qu’il est depuis plusieurs années, la propriété de Marc MARQUEZ. Mais si on prend la peine de détailler les performances de ses concurrents, on se rend compte que lentement mais sûrement, ils reviennent et se positionnent comme de vrais outsiders. N’est-il déjà pas trop tard pour éviter le 5ème sacre du pilote espagnol, qui profitant d’une moto bien née, s’est constitué une très belle avance au championnat ? Réponse après la pose estivale.

Dominique Quinton

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here