Moto GP

MotoGP – Jack Miller s’impose en Espagne

L’Australien Jack Miller a remporté le Grand Prix d’Espagne sur le circuit de Jerez de la Frontera. Il devance son coéquipier Francesco Bagnaia et l’Italien Francesco Morbidelli (Yamaha Petronas). Fabio Quartararo, victime d’un problème pendant la course, se contente d’une 13e place alors qu’il menait la course. Johann Zarco termine 8e après une course compliquée.

 

Quartararo, la déception

Il avait tout bien fait ! Après un départ où il perd 3 places, Fabio Quartararo se reprend et dépasse les pilotes devant lui de la même manière. Quartararo s’est rapproché tout au long du tour pour dépasser ses concurrents dans le dernier virage. Après 4 tours, il reprend la tête et creuse l’écart sur les pilotes derrière lui.

Mais à 10 tours de l’arrivée, Quartararo perd toute l’avance qu’il avait sur Miller et passe 2e, avant de chuter jusqu’à la 13e place. Sur Canal+, Randy De Puniet suspecte un problème de frein car le Français décélère environ cent mètres avant le point de freinage. Quartararo sauve les meubles avec quelques petits points mais cède les commandes du championnat à Bagnaia.

À sa sortie du box Yamaha, Fabio Quartararo a une poche de glace sur le bras droit. Le problème n’est peut-être pas mécanique mais physique, affaire à suivre.

 

Retour en force pour Ducati !

L’équipe Ducati officielle est revenue aux avants postes ce week-end. Après de belles qualifications, Jack Miller a été solide toute la course et a profité des problèmes du Français pour remporter son premier Grand Prix cette saison, sa première victoire avec l’équipe officielle italienne. L’Australien est resté quelques secondes devant sa moto, pour réaliser ce qu’il venait de faire.

De son côté, Bagnaia monte une 3e fois sur le podium en 4 courses, avec sa magnifique 2e place. Le pilote italien n’a malheureusement pas pu lutter pour la victoire, la faute à un grand nombre de tours bloqué derrière Franco Morbidelli. Bagnaia se contentera du podium qui lui permet de prendre la tête du championnat du monde, 2 points devant Fabio Quartararo.

 

Un Grand Prix à rebondissements avec un dénouement heureux pour les Ducati. On suivra l’état de santé de Quartararo, en espérant qu’il soit prêt dans 2 semaines, pour son Grand Prix national, sur le circuit du Mans.

 

Crédit photo : MotoGP.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire