Auto/Moto

MotoGP : Programme, classements et résultats complets du GP d’Inde 2023

Treizième rendez-vous de la saison ce week-end avec le GP d'Inde de la saison de MotoGP, premier rendez-vous de l'histoire en Inde de l'histoire de la discipline. Après la victoire de Jorge Martin à Saint-Marin, Francesco Bagnaia tentera de retrouver le chemin du succès. Découvrez les horaires et le programme complet du Grand Prix d'Inde 2023 de MotoGP.

Le programme du Grand Prix d'Inde de MotoGP détaillé

Vendredi 22 septembre

  • Moto 3 – Essais Libres 1 de 06h00 à 06h50
  • Moto 2 – Essais Libres 1 de 07h05 à 08h00
  • MotoGP – Essais Libres 1 de 08h15 à 09h25
  • Moto 3 – Essais Libres 2 de 10h15 à 11h05
  • Moto 2 – Essais Libres 2 de 11h20 à 12h05
  • MotoGP – Essais Libresde 12h30 à 14h00

Samedi 23 septembre

  • Moto 3 – Essais Libres 3 de 05h40 à 06h10
  • Moto 2 – Essais Libres 3 de 06h25 à 06h55
  • MotoGP – Essais Libres 2 de 07h10 à 07h40
  • MotoGP – Qualifications 1 de 07h50 à 08h05
  • MotoGP – Qualifications 2 de 08h15 à 08h30
  • Moto 3 – Qualifications 1 de 09h50 à 10h05
  • Moto 3 – Qualifications 2 de 10h15 à 10h30
  • Moto 2 – Qualifications 1 de 10h45 à 11h00
  • Moto 2 – Qualifications 2 de 11h10 à 11h25
  • MotoGP – Course Sprint à 12h00

Dimanche 24 septembre

  • MotoGP – Warm Up de 07h40 à 07h50
  • Moto 3 – Grand Prix d'Inde à 09h00
  • Moto 2 – Grand Prix d'Inde à 10h15
  • MotoGP – Grand Prix d'Inde à 12h00

Les résultats du Grand Prix d'Inde de MotoGP

  • Course : Bezzecchi imprenable, Martin et Quartararo dans un mouchoir de poche

Après s'être adjugé la pole position samedi, Marco Bezzecchi a confirmé ses capacités sur ce nouveau circuit pour le MotoGP et s'est offert un succès historique. Pour la première de ce circuit au programme du championnat du monde, Bezzecchi n'a jamais vraiment douté tandis que la lutte pour la deuxième place fût très disputée. Après la chute de Francesco Bagnaia qui n'a pu repartir, ce sont finalement l'Espagnol Jorge Martin vainqueur de la course sprint et Fabio Quartararo qui viennent compléter le podium d'une course finalement peu spectaculaire.

  • Course sprint : Le Martinator gagne encore, Marc Marquez sur le podium

Le format sprint est définitivement fait pour Jorge Martin. Le pilote Prima Pramac Racing a réalisé le meilleur envol et a profité de l’accident de Marco Bezzecchi pour prendre les commandes de la course. L’Espagnol s’est ensuite envolé pour s’imposer une nouvelle fois en sprint race.

Juste derrière, Francesco Bagnaia a réalisé une course propre. Le leader du championnat assure une bonne deuxième place. Au départ, les deux machines du Mooney VR46 Racing Team se sont percutées. Luca Marini a manqué son freinage et est rentré dans Marco Bezzecchi. Ce dernier a pu repartir et finit à une très belle cinquième place. Néanmoins, l’auteur de la pole position semblait avoir le rythme pour gagner.

Cet incident profite à Marc Marquez ! L’octuple champion du monde regoute au top-3 après son podium en sprint race à Portimao. Honda Respol était même parti pour signer un énorme résultat d’ensemble. Malheureusement, Joan Mir a chuté alors qu’il était dans le top-5.

Très belle remontée de Brad Binder. Parti quatorzième le pilote Red Bull KTM Factory Racing a une nouvelle fois fait un magnifique départ pour remonter jusqu’au quatrième rang. Incapable de dépasser Marc Marquez, il se contente de cette solide performance. Fabio Quartararo a lui aussi été au niveau. Le champion du monde 2021 finit sixième, encourageant avant le Grand Prix. La course sprint a été en revanche plus difficile pour l’autre Français, Johann Zarco, tombé alors qu’il était dans les points.

  • Qualifications : Bezzecchi en pole, les cadors en première ligne

Marco Bezzecchi a déjà des bons repères sur le tracé de Buddh. Le pilote Mooney VR46 Racing Team a signé la première pole position du Grand Prix d'Inde de MotoGP en passant sous la 1'44. S'il s'est mis dans les meilleures dispositions pour les deux courses, l'Italien devra faire attention puisque ses rivaux directs sont aussi sur la première ligne. Jorge Martin (Prima Pramac Racing) se classe deuxième. Le leader du championnat, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), a encore sorti un gros tour au moment opportun pour terminer troisième.

Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) est quatrième. Grosse prestation des Honda officielles. Grâce à des tours très réguliers, Joan Mir (Honda Repsol) se classe cinquième. Le champion du monde 2020 réalise son meilleur week-end de la saison. Malgré une chute, l'octuple champion du monde, Marc Marquez (Honda Repsol) est juste derrière en sixième position.

Les Français sont sur la troisième ligne. Johann Zarco (Prima Pramac Racing) finit septième juste devant Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP). Petite déception pour Aprilia puisque Maverick Viñales, Aleix Espargaro et Raul Fernandez ne sont pas dans le top-8. Sorti de la Q1, Alex Marquez a chuté dans son dernier tour. Le pilote Gresini Racing s'est fait mal à l'épaule et n'a pas pu participer à la suite de la qualification. Il partira douzième s'il est en état de faire les courses.

Brad Binder n'a pas été aidé par les drapeaux jaunes. Déjà non qualifié en Q2 pour avoir fait son meilleur tour sous drapeau jaune, le pilote Red Bull KTM Factory Racing n'a pas pu réaliser une dernière tentative après la chute d'Alex Marquez. Le Sud-Africain partira quatorzième alors que son coéquipier Jack Miller est encore plus loin, au seizième rang. Pour 0.010, Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing) manque la seconde phase des qualifications, l'Italien s'élancera de la treizième position.

  • Essais Libres 2 : Mooney VR46 Racing Team continue sa domination

Juste avant les qualifications, Marco Bezzecchi a signé le meilleur temps des EL2. Le pilote Mooney VR46 Racing Team devance la Gresini d'Alex Marquez et la Ducati de son coéquipier Luca Marini. Jorge Martin (Prima Pramac Racing) est quatrième mais a chuté.

Les Français sont plus loin dans la hiérarchie. Fabio Quartararo inscrit le treizième temps. Le pilote Monster Energy Yamaha MotoGP s'est fait devancer par son voisin de garage, Franco Morbidelli. Dix-huitième de la séance, Johann Zarco (Prima Pramac Racing) est tombé mais sans gravité.

  • Essais : Marini en tête, les Français et les Honda en Q2 !

Quelques heures après son coéquipier, Luca Marini s'empare à son tour du record du circuit indien. Le demi-frère de Valentino Rossi place la nouvelle marque en 1.44.782. Seul trois pilotes sont passés sous les 1'45. En plus du pensionnaire du Mooney VR46 Racing Team, Jorge Martin (Prima Pramac Racing) et Aleix Espargaro (Aprilia Racing) ont également inscrit un tour en 1'44. Le Martinator n'a été battu que pour huit millièmes lors de cette séance.

Parmi les dix qualifiés, les deux Français font partie de la liste. Débarrassé de ses problèmes mécaniques, Fabio Quartararo a réalisé de jolis chronos. Le champion du monde 2021 se classe finalement huitième. Johan Zarco (Prima Pramac Racing) vient se placer juste derrière son compatriote du Monster Energy Yamaha MotoGP. Les deux Tricolores ont de belles cartes à jouer demain lors des qualifications.

Au rang des surprises, voir les deux Honda Repsol directement qualifiées en Q2, en est une ! Toujours dans la roue d'un pilote rapide, Marc Marquez a inscrit le quatrième chrono de la session. L'octuple champion du monde voit aussi son coéquipier, Joan Mir, passé in extremis avec le dixième chrono. Le détenteur de la couronne 2020 a profité des tours annulés de ces adversaires pour rester à sa position. Seule mauvaise nouvelle pour le constructeur japonais, la chute de Takaaki Nakagami. Le Nippon est tombé dans les derniers instants de la séance et finit vingt-et-unième.

Parmi les autres qualifiés, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) a fait le travail. Le tenant du titre a eu du mal à bien faire fonctionner sa machine mais termine septième. Son rival, Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) est lui aussi du bon côté de la barrière. L'Aprilia de Maverick Viñales est aussi en Q2.

Brad Binder sera le favori de la première partie des qualifs'. Le pilote Red Bull KTM Factory Racing est passé sous drapeau jaune lors de la réalisation de son meilleur tour. Redescendu au douzième rang, le Sud-Africain devra batailler pour s'offrir l'un des deux tickets. Victime du drapeau jaune, Augusto Fernandez (GasGas Tech3) avait aussi le rythme pour passer mais a aussi vu son temps supprimé. Très rapide avant le push final, les Gresini de Fabio Di Giannantonio et Alex Marquez, ainsi que les RNF de Miguel Oliveira et Raul Fernandez, auront aussi leur mot à dire.

  • Essais Libres 1 : Bezzecchi premier recordman du circuit, Marquez surprenant, Quartararo pas aidé par la mécanique

En 1.45.990, Marco Bezzecchi a signé le premier record du Buddh International Circuit. Le pilote Mooney VR46 Racing Team a établi la meilleure marque au terme des soixante dix minutes d'essais libres 1. Derrière l'Italien, Marc Marquez s'empare du deuxième chrono ! L'octuple champion du monde semble à l'aise sur ce tracé et vient se placer à 0.139 du temps de référence. Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) complète le trio de tête.

Raul Fernandez étonne également. Le pensionnaire du CryptoDATA RNF MotoGP Team est quatrième (+0.381) ! Maverick Viñales (Aprilia Racing) entre dans le top-5. Belle performance de l'autre Honda officielle, celle de Joan Mir. Le champion du monde 2020 est dixième, une position que l'Espagnol arrive rarement à atteindre. Les candidats au titre ont été discrets. Jorge Martin (Prima Pramac Racing) termine huitième de la séance (+0.620). Le tenant du titre, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), est quinzième à plus d'une seconde.

Johann Zarco réalise une prestation solide avec le sixième chrono. Le pilote Prima Pramac Racing est à moins de six dixièmes de Marco Bezzecchi. Sale moment pour Fabio Quartararo. Le Français a été victime de deux soucis mécaniques, le clouant au box pendant une longue partie des EL1. Le leader du Monster Energy Yamaha MotoGP finit dix-neuvième à 1.524.

Tout savoir sur le Buddh International Circuit

À quoi ressemble le circuit ?

D'une distance de 4,96km pour treize virages, il présente des secteurs très différents qui devraient permettre aux pilotes les plus polyvalents de s'imposer. Après une chicane dont le virage intermédiaire est un long gauche, la deuxième ligne droite du circuit est la plus longue (légérement plus d'un kilomètre) avant le virage 4 qui lancera la partie sinueuse.

L'histoire du Buddh International Circuit

Après plusieurs éditions sur ce circuit de Grand Prix de Formule 1, c'est bien la première fois que le Moto GP inclut l'Inde à son calendrier. Comme lors de toute première édition dans un nouveau pays et encore plus sur un nouveau circuit, les pilotes auront besoin d'un temps d'adaptation et les premiers tours de piste seront évidemment très suivis.

Utilisés par les Formule 1 depuis plusieurs années désormais, la piste ne sera pas piégeuse de part son revêtement mais par ses courbes qui pourraient promettre un Grand Prix spectaculaire.

Bercé par les cigales, l'Olympique de de Marseille n'est pas le seul à me faire vibrer. Passionné de football, tennis, basketball, baseball, rugby, hockey, golf ou encore sports d'hiver, j'adore me plonger dans les histoires des athlètes qui ont marqué, marquent ou marqueront leur discipline.

Dernières publications

En haut