MotoGP : Une première partie de saison passionante

Les Espagnols ont régné sur les 4 premières courses, avec notamment un début de saison incroyable de Maverick Viñales !

En effet le nouveau pilote Yamaha, qui a remplacé Jorge Lorenzo cette saison, a fait des débuts tonitruants, avec notamment deux victoires lors des deux premiers GP de la saison, au Qatar et en Argentine.

vinales

Clairement, Viñales était un ton au-dessus de ses concurrents, mais comme cela pouvait se prévoir, le jeune pilote Yamaha a fait des erreurs qui lui ont coûtées cher, notamment avec ce 0 pointé à Austin ou cette 10ème place en Catalogne. Pendant ce temps les Honda n’ont pas hésité à saisir cette opportunité, et ainsi Marquez et Pedrosa se sont tout de suite replacés au général, dans la roue de Viñales, pour ne pas se laisser distancer trop rapidement dès le début de saison.

Les italiens ont pris le relais, avec la manière !

Andréa Dovizioso, toujours placé, jamais vainqueur, et pourtant il s’est imposé en patron au Mugello et en Catalogne. L’italien maitrise parfaitement sa machine, il sait finir très fort ses courses, avec une usure de pneus parfaitement gérée. L’année ou jamais pour Dovi ?

rossi dovi

On ne dirait pas non, cela nous mettrait une pagaille pas possible dans le paddock avec notamment Lorenzo son coéquipier, en perdition, on vous en parlera plus tard. Mais surtout cela mettrait en rage Honda et Yamaha, ces 2 constructeurs se partagent les titres depuis 2007 ou Casey Stoner avait réussi à devenir champion du monde avec sa Ducati, ce qui était une grosse surprise il est vrai.

Petrucci le perturbateur, Rossi la régularité.

Le premier cité ne pointe qu’à la 8ème place du classement général, pénalisé par ses 3 abandons, déjà, lors de cette première partie de saison. Cependant le pilote Ducati privée, a réalisé deux énormes performances en Italie et aux Pays-Bas avec une 3ème et 2ème place, respectivement. Il n’est clairement pas dans la lutte pour le titre, trop inconstant mais il sera un arbitre dans la lutte finale.

Enfin, Valentino Rossi, s’en sort bien. Le nonuple champion du monde, pouvait être leader à la trêve sans cette bourde incompréhensible au GP de France, où il va ruiner sa course tout seul en voulant gagner une ultime place, en tentant de dépasser son coéquipier dans les derniers tours. Cette erreur stupide lui coûte une vingtaine de points et une place de leader, lui qui avait réalisé des prestations solides avec énormément de podiums et de Top 5 ainsi qu’une victoire à Assen. Seul bémol, le problème technique sur sa moto, à Jerez, où il avait fini péniblement à la 10ème place.

 

Lorenzo… Un changement de monture plus compliqué que prévu

 

lorenzo

Si tous les feux sont aux verts pour les pilotes espagnols dont nous avons parlé précédemment, ce n’est pas vraiment le cas pour l’ancien champion du monde Moto GP, Jorge Lorenzo. L’ancien coéquipier de Valentino Rossi, a récupéré un guidon Ducati cette saison, prenant la place de Iannone, ce dernier désormais chez Suzuki.

Ce n’est pas aujourd’hui que l’on va vous apprendre que la Ducati est totalement différente d’une Yamaha ou une Honda, mais Lorenzo, lui, s’était peut-être vu trop beau, trop fort. Le triple champion du monde de la catégorie reine est en grande difficulté. Le pilote Ducati a obtenu une 11ème place au Qatar en ouverture de la saison, abandon en Argentine et 9ème à Austin ! Lors des 9 premières manches de la saison, Lorenzo n’est rentré que deux fois dans le top 5, pour un seul podium, une 3ème place à Jerez.

Malgré son statut d’ancien champion du monde, l’ancien pilote Yamaha doit être dans la tourmente, lui qui a fini 15ème et 11ème respectivement des deux dernières manches avant la pause estivale. Nul doute que ses mécaniciens vont tenter de lui préparer la meilleure machine possible pour la reprise, mais attention Jorge… Il est temps de sortir des perfs et vite !

Zarco, l’apprentissage éclair, déjà dans la cour des grands

assen-decla-zarco-02

Zarco et son numéro 5 fait frissonner les fans français et encore plus depuis son podium au GP de France ! Sous une énorme pression provoquée par des attentes énormes des médias et des fans, Johann n’a pas craqué, et à l’image de ce GP il réalise une première partie de saison sensationnelle.

Le français, double champion du monde en titre de Moto 2 s’est frotté aux cadors dès l’ouverture de la saison au Qatar en menant la course pendant 6 tours avant de chuter, mais cela n’était que le début de son ascension. En effet il a écrasé tous les autres rookies que ce soit Rins, Löwes, Folger son coéquipier, aucun ne se sont mis en avant comme lui. Le pilote Tech 3 pointe à la 6ème place du général à seulement une quarantaine de points de Marc Marquez. Il a également réalisé sa première pole position aux Pays-Bas.

Le pilote de la meilleure écurie satellite du plateau, a ravivé la flamme des supporters français, et à 27 ans, un grand avenir lui est toujours accessible.

Voici le classement général à la mi saison :

20270090_1619797621373242_90465292_n

20292545_1619798014706536_90263587_n

Aymeric LARGER

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Fan des doubles fautes de Kiki Mladenovic et des revers à une main de Gasquet dans la diagonale... Et notez-le bien, Johann Zarco sera champion du monde de MotoGP !!

Poster un commentaire

leo. ipsum sed commodo accumsan non Aliquam felis vulputate, massa diam