Ligue 2

Multi Ligue 2 (J21) : Chambly, Rodez, Châteauroux… Autant de surprises ?

Après un match d’ouverture au sommet, la 21e journée de Ligue 2 se poursuit avec un multiplex comptant huit rencontres. Des rencontres encore pleines de surprises.

Un match, une stat

Caen, neuvième, reçoit Rodez, dix-huitième, à d’Ornano. Alors que Rodez reste sur six rencontres sans défaites, dont cinq ex-æquo, Caen perd des places et des points avec deux défaites lors de ses cinq derniers matchs. Malherbe se retrouve à sept  du premier barragiste, tandis que son adversaire pourrait doucement s’extirper de la zone rouge grâce à une victoire.

Ajaccio, onzième, se déplace dans le nord à Dunkerque, quinzième. Alors qu’Ajaccio signe un retour fracassant dans la compétition, ne comptant qu’une seule défaite en onze matchs, le club nordiste fait le chemin inverse en ne signant qu’une victoire lors des six dernières rencontres. Au match aller, les Corses avaient pris l’avantage par un but à zéro.

Chambly fait le chemin inverse puisque l’équipe se déplace dans le sud-est à Grenoble. Une rencontre entre le cinquième et le dix-septième semble déséquilibré pourtant celle-ci est prometteuse. Alors que les Grenoblois disputent les premières places, les Noir et Bleu frôle la relégation. Ils présentent néanmoins de belles statistiques à l’extérieur, notamment aucune défaite lors des cinq dernières rencontres et neuf buts marqués, comme Grenoble à domicile…

Avant que Le Havre, treizième, et Guingamp, qui figure une marche en-dessous, s’affrontent au Stade Océane, seulement 3 points les séparent. Les deux formations ont plusieurs similitudes : les deux équipes ont été éliminées en Coupe de France, elles restent sur cinq points pris en autant de rencontres et leur dernier match de Ligue 2 s’est conclut par une égalité sans buts.

Niort, premier pendant plusieurs journées, se retrouve désormais douzième et rencontre Nancy, seizième, au stade Marcel-Picot. Tout comme le HAC et l’EAG, les deux équipes ont été éliminées en Coupe et espèrent renouer avec la victoire. Le but étant de s’éloigner du barragiste relégable, égal à Nancy en termes de points et à seulement six des Chamois.

Le Paris FC, également dominateur du championnat pendant un temps, a été rétrogradé à la sixième position et reçoit Amiens, huitième. Les deux équipes sont plutôt similaires, notamment dans la volonté de garder la possession. Elles marquent toutes deux beaucoup de buts, lors des cinq dernières rencontres Paris a scoré 7 fois et Amiens 6 fois. Pourtant, le PFC a encaissé 8 buts en autant de matchs, lorsqu’Amiens n’en a pris que deux.

Lorsque le premier se déplace chez le dix-neuvième, c’est une rencontre pour conserver la place de leader. Et c’est ce que Troyes compte bien faire à Pau, notamment pour distancer Toulouse qui s’accroche à l’ESTAC. Presque invincible depuis le début du championnat, seul Sochaux, Auxerre et Grenoble sont venus à bout du leader actuel. Avec une série de cinq défaites consécutives, les Palois ne devraient pas être les prochains à les battre.

Fraîchement racheté, la Berrichonne de Châteauroux pointe à la dernière place du classement. Face à Valenciennes (10e), c’est ce soir que le club doit se relancer et se libérer de la zone rouge. À condition que Pau ne gagne pas, une victoire le ferait grimper d’une place.

Plusieurs attentes donc dans ce MultiLigue 2. Rendez-vous à 19h pour le coup d’envoi sur tous les terrains.

Crédits photo : Courrier Picard

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
justo vulputate, facilisis ut libero odio