Football

National (J11) : les Thoniers font couler les Dauphins du FC Sète

Au terme des 90 minutes, le FC Sète n'aura pas mis en danger une seule fois le gardien de but de Concarneau. Les Sétois s'inclinent 2 buts à 0, l'addition aurait pu être beaucoup plus salée sans une prestation exceptionnelle de Vincent Pappalardo.

Un penalty au plus mauvais moment

Les locaux sont déjà en vue dans les premières secondes avec une tentative de Gope-Fenepej qui voit sa frappe terminer dans les gants de Vincent Pappalardo. Le premier quart d'heure de jeu est largement à l'avantage des Thoniers. Leur bloc haut facilite la récupération du ballon et la projection rapide dans la surface adverse.

La première initiative sétoise est à mettre à l'actif de Sbaï. L'ancien attaquant d'Alès élimine son vis-à-vis avant d'armer une frappe qui fuit le cadre. Quelques secondes plus tard, El Khoumisti trouve le poteau avant que Boutrah ne rate le cadre dans la foulée.

La première frappe cadrée de la partie est l'œuvre de Walid Jarmouni à la 26e minute de jeu. Les Sétois sortent peu à peu la tête de l'eau au fil des minutes avant de trembler une nouvelle fois. Un magnifique centre trouve Donatien Gomis, étrangement seul au second poteau. Sa frappe à bout portant est détournée d'une main de maître par Vincent Pappalardo. Le portier sétois ne se laisse pas surprendre en suite par une tentative lointaine d'El Khoumisti. En revanche, il s'incline juste avant la pause sur un penalty du désormais co-meilleur buteur du championnat.

Vincent Pappalardo, capitaine une nouvelle fois exemplaire ce soir

Vincent Pappalardo, capitaine une nouvelle fois exemplaire ce soir © Giani Moreno

Concarneau, tout en maîtrise

Les hommes de Nicolas Guibal reviennent des vestiaires avec un semblant de révolte. Ils se montrent plus engagés sur les duels et multiplient les passes dans le camp adverse. C'est pourtant Fahd El Khoumisti qui s'illustre une nouvelle fois avec deux frappes. La première, à la 54e minute de jeu, captée sans problème par Pappalardo et la seconde, plus puissante, détournée par le gardien des visiteurs (58e). Il confirme son état de grâce trois minutes plus tard en détournant une tentative dangereuse de Félix Ley (61e). Le capitaine maintient une énième fois les siens dans la partie.

Steve Solvet au duel avec son adversaire

Steve Solvet au duel avec son adversaire © Pascal Priol

À 20 minutes du terme, l'entraîneur sétois fait rentrer du sang neuf. Camara et Konaté remplacent Arslan et Sbaï.

À la 76e minute, Maxime Etuin se lance dans un slalom digne des plus grands et se présente face à Vincent Pappalardo. C'est une nouvelle fois le Sétois qui remporte son duel. Complètement abandonné par sa défense, il s'incline dans la foulée sur une frappe de Landry Nomel (77e). Les joueurs de Stéphane Le Mignan font le break après avoir mis en danger les Sétois à maintes reprises. La fin du match est géré par des Concarnois souverains sur leur pelouse.

Le bilan du FC Sète s'élève désormais à 8 défaites, 1 nul et 2 victoires. Réaction attendue mardi à domicile face à Boulogne !

Image en une : Pascal Priol

 

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début