Football

National (J33) : le FC Sète peut avoir des regrets face à Avranches

C'est une équipe du FC Sète remaniée qui se déplaçait ce soir sur la pelouse de l'US Avranches. Alors qu'ils menaient par 2 buts d'écart à la pause, les joueurs de Nicolas Guibal ont craqué en début de deuxième période avant de se montrer solidaire pour sauver le point du nul.

Le FC Sète est chirurgical dans le premier acte…

Dans cette rencontre sans véritable enjeu, c'est Sète qui tente sa chance en premier. Une déviation astucieuse de Tabué trouve Souda mais ce dernier rate le cadre (3e). Au quart d'heure de jeu, une contre-attaque lancée par Mané et Temanfo arrive jusqu'à Tabué qui, sans trembler ajuste le portier adverse et vient loger le ballon dans la lucarne. Sète fait le break dix minutes plus tard par l'intermédiaire d'Oumar Camara qui fait parler sa technique pour venir effacer le gardien adverse avant de pousser la sphère au fond des filets. La réaction avranchinaise est signée Zemzemi avec une frappe qui frôle le montant d'Anthony Cianni. Le gardien sétois se distingue à nouveau en détournant de manière peu académique un coup-franc de Julien Anziani. Avant la pause, c'est Souda qui s'essaye de loin mais sa frappe termine dans les bras de Brice Cognard.

Kevin Tabué, buteur ce soir, lors du match opposant Sète et Villefranche

Kevin Tabué, buteur ce soir, lors du match opposant Sète et Villefranche © Giani Moreno

… mais cueilli à froid au retour des vestiaires

La réaction d'orgueil des locaux ne se fait guère attendre. Il n'a suffit que de 120 secondes aux hommes de Frédéric Reculeau pour recoller au score grâce à des réalisations de Steven Seance et Azzedine Ounahi. Les locaux sont revenus avec de bien meilleures intentions. Après l'égalisation d'Avranches, Anthony Cianni est évacué sur civière suite à un contact avec le jeune Darmon. Pappalardo se retrouve donc dans les cages de Sète, lui qui aurait certainement espéré un autre scénario. Les joueurs d'Avranches confisquent le cuir et se montrent beaucoup plus entreprenants qu'en début de match, notamment grâce à Ounahi et Kassa. Ce dernier est tout proche de porter le coup de grâce à ses anciens coéquipiers mais Pappalardo s'oppose à 3 reprises au numéro 18 adverse. Le bloc sétois plie mais ne rompt pas jusqu'au 3 coups de sifflet de madame Maika Vanderstichel, observée ce soir par Stéphanie Frappart.

Après cette rencontre, Sète pointe à la 9e place du classement, à égalité de points avec Cholet (8e). Samedi prochain, les Vert et Blanc recevront le Stade briochin de Christophe Kerbrat pour le compte du dernier match de la saison. Les supporters et les observateurs attendent désormais de voir d'autres joueurs de la réserve pour cette ultime rencontre !

Dernières publications

En haut