NBA : Boston qualifié, les Warriors affutés

Premier game 7 de ces playoffs en attendant celui de ce soir entre les Cavaliers et les Pacers. Ce match opposait les Boston Celtics aux Bucks de Milwaukee. Dans là foulée, Warriors et Pélicans entamaient leur série du deuxième tour à l’Oracle Arena.

Boston répond présent

Un match 7 au TD Garden. Ces mots peuvent faire peur tellement l’ambiance et l’électricité qui se dégage de cette salle ne renforce la pression d’un match 7. Boston avait l’occasion de mettre un coin de ciel bleu dans une saison ternie par la blessure de Gordon Hayward et de Kyrie Irving. Dans une équipe jeune et fougueuse, c’est l’expérience d’un patron qui a parlé.

A l’expérience

Al Horford, discret cette saison a sorti le gros match au meilleur des moments. 26 points pour l’ancien joueur des Hawks, bien aidé par un Terry Rosier toujours plus surprenant. Boston porte le premier coup de grâce dès la fin du premier quart avec un terrible 20-2. Milwaukee recolle grâce à un bon run en entrée de deuxième quart temps. Toutefois Boston mais plus d’intensité et d’envie à l’image d’un Marcus Smart inarrêtable sur ce genre de match. Milwaukee n’arrive pas à inquiéter Boston, c’est en partie à cause de l’absence d’impact de Giannis Antetokoumpo. Discret dans le jeu, maladroit, la star des Bucks n’était pas à la hauteur. Bledsoe et Middleton auront pourtant essayé de l’aider … en vain. Boston retrouve Philadelphie pour une série qui s’annonce exceptionnelle.

Les Warriors n’attendent pas Curry

Stephen Curry était probable pour ce match 1 face aux Pélicans, pourtant on a appris quelques minutes avant le match qu’il ne reviendrait pas pour ce match. Une aubaine pour les Pélicans qui devaient profiter de cette absence. Malheureusement pour eux, les Warriors sont trop forts même sans Stephen Curry.

Draymond Green omniprésent, une défense en béton. De l’autre côté Klay Thompson et Kevin Durant assurent le scoring. Les Pels n’ont pas le choix que d’exploser dès le milieu du deuxième quart-temps, sans jamais avoir l’opportunité d’inquiéter l’Oracle Arena. Le trio Rondo-Davis-Holiday devra réaliser un exploit pour chercher une finale de conférence.

Après une très belle nuit de playoffs, on attend de pied ferme le Game 7 des Cavs face aux Pacers mais aussi le Game 1 entre Utah et Houston, le tout à des horaires très avantageuses, ne le ratez pas !

Crédit photo : Forbes

Romain Gitton

 

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

leo. Sed consequat. eget ipsum tristique justo Aliquam neque.