NBA : Boston s’affirme comme un favori au titre

0
Ligue 1

C’était LE big match de ce début de saison, l’affiche que tout le monde attendait, entre le leader et champion en titre de l’ouest et l’équipe la plus séduisante et en tête à l’est. Et malgré le score assez faible, cette rencontre au TD Garden a tenu toutes ses promesses.

Mais qui va pouvoir faire chuter les Celtics ?! En recevant les Warriors, le premier vrai test de la saison arrivait pour les hommes de Brad Stevens. Enfin un révélateur, pour voir où en sont les Celt’s, auteur d’un début de saison exceptionnel et toujours dans un série en cours de 13 victoires avant le match.
Mais en face les Warriors arrivaient avec leur armada au complet, Steph Curry étant remis à temps. Fort de ses 7 succès consécutifs, Golden State ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin.

Le début de match leur donna raison. Impeccable dans le 1er quart (28-18), les coéquipiers de Kevin Durant (24pts hier) comptèrent même 17pts d’avance au cours du second acte (44-27). Et puis, petit à petit, Boston est revenu dans le match, pour recoller à la mi-temps (74-42), les Warriors étant incapables de marquer durant les 5 dernières minutes de la première période.

Durant GSW 2017 (The Indian Express)
Crédit photo : The Indian Express

Mais rebelote. Au retour des vestiaires, Green (11pts 8rbds) et Thompson (13pts 7rbds) ont de nouveau accélérés le jeu des leurs, pour reprendre 17pts d’avance (66-49). Et, d’un coup, Boston a enclenché le rouleau compresseur. Résultat : un 19-0 passé au champion en titre, avec mention spéciale à Jaylen Brown touché par un drame personnel, mais auteur d’un énorme match, avec 22pts et 7rbds.

Les 2 équipes étaient donc à égalité à l’entame du 4ème quart (68-68). En difficulté dans un match serré, les Warriors ont tout de même réussi à reprendre 4pts d’avance à moins de 5min de la fin du match. Mais en abusant des tirs extérieurs (10 tentatives dans le money-time ! ), ils se sont en fait tirés un balle dans le pied. Irving ( 16pts, 6asts, 5rbds) en profita pour démontrer l’étendue de son talent, en proposant un jeu de pénétration, bien aidé par Al Horford ( 18pts, 11rbds) et Jason Tatum (12pts).
Kévin Durant a bien eu la balle de l’égalisation, ou la balle de match, lors de l’ultime possession pour sa franchise, mais le MVP 2014 a raté sa tentative, les Cet’s inscrivant les 2 derniers lancer-francs pour clore le match.

Kyrie-Irving-Boston-Celtics-Golden-State-Warriors-1024x537.jpg
Crédit photo : lasueur.com

Boston savait qu’il fallait absolument limiter la marque des artilleurs Californiens pour espérer s’imposer hier soir. Et cela a été chose faite avec seulement 88pts encaissés, plus faible total de points marqués pour les Warriors cette saison.

Avec ce succès, Boston confirme encore un peu sa place de leader à l’Est et compte 4 victoires d’avance sur les Pistons, surprenant 2ème. Surtout, on voit mal qui pourrait, pour le moment en tout cas, venir les concurrencer, tant ils semblent sur un nuage, et tant, Cleveland, le favori, peine à décoller.

Mais c’est au moins d’avril qu’il faudra faire les comptes, c’est là que l’on reconnaît les grands équipes. Tout porte à croire en tout cas, que Boston sera présent, justement, au mois d’avril.

Valentin Martin

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here