NBA: Durant porte une nouvelle fois les Warriors

0
Ligue 1

Et de 11 pour le champion en titre. Après un match une nouvelle fois accroché mais mieux maîtrisé que la semaine dernière, Golden State s’est de nouveau imposé contre les Lakers (113-106), cette fois dans le temps réglementaire. Et comme toujours ces derniers temps, c’est bien KD qui a porté les siens. C’est très clairement lui le leader, qui tient les reines en l’absence de Steph Curry.

On aurait pu vous parler de la nouvelle performance XXL de James Harden (51pts), mais les Rockets sont moins bien en ce moment, avec une deuxième défaite de suite, de nouveau contre une franchise Californienne, et même plus précisément de Los Angeles (Les Clippers hier, après les Lakers il y a deux jours). Mais l’équipe en forme en ce moment, et qui détient la plus longue série de victoire en cours de la ligue, ce sont bien les Warriors. Alors que Steph Curry est toujours sur le flanc (il ne jouera d’ailleurs pas le match de Noël), que Draymond Green revient tout juste de convalescence, et que Klay Thompson est quelque peu dans le dur (16pts 1ast 1rbd hier), c’est bien le MVP 2014 qui porte la franchise d’Oakland ces derniers temps. La performance d’hier (33pts, 7rbds, 7asts), est dans la lignée de son bon mois de décembre.

KDD

Surtout, Durant avait une petite revanche à prendre contre les Angelinos. Un peu moqué lors du précédent match, où KD35 s’était fait postériser par Larry Nance, l’ancien d’OKC a prouvé une fois encore qu’il était le patron. Et permit à sa franchise d’enchaîner une 11ème victoire. Le match n’a pas été simple une fois encore hier. Alors que Golden State menait le plus tranquillement du monde au milieu du 3ème quart (+23), les Lakers ont alors eu un gros coup de chaud, en infligeant un 41-17 à cheval entre l’avant dernier et l’ultime quart, sous l’impulsion d’un Kyle Kuzma encore très bon hier soir (27pts, 14rbds). Mais cela n’a pas suffit, Durant mettant tout le monde d’accord dans la dernière minute, avec 4 pts inscrits.

Les hommes de Steve Kerr repassent donc devant Houston en tête à l’Ouest, avec une victoire de plus que les Texans (et un match de plus de disputé). La forme du moment joue très clairement pour eux, et même si Curry est toujours indisponible, il est possible que son retour soit pour bientôt, même si on ne veut prendre aucun risque du côté de San Francisco. Reste également à savoir si les Rockets vont pouvoir réenclencher la marche avant et titiller le champion en titre jusqu’au bout pour la première place, chose dont San Antonio semble déjà hors course.

KDDD.jpg

Mais les Warriors semble vraiment avoir trouvé leur rythme de croisière. Et même avec des cadres absents ces derniers temps (Curry et Green donc, mais aussi Livingston et Pachulia), les champions 2015 et 2017 sont au dessus de la meute. Et les Rockets, si impressionnants depuis le début de saison, marquent le pas. Il y a donc fort à parier qu’il sera difficile d’aller chercher cette grosse armada, même si un Houston au complet en a largement les moyens. Nous aurons un premier élément de réponse dès le 5 janvier, puisque les Warriors iront au Toyota Center pour LE gros match du début d’année 2018. Mais avant cela, place au Christmas Day, avec un nouveau gros match, cette fois-ci contre les Cavaliers, pour un remake des 3 dernière finales NBA.

Valentin Martin

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here