NBA Finals (G4) : Los Angeles à un pas du titre

0
NBA Finals
(Crédits : Mark J. Terrill / AP)
Ligue 1

Non sans difficulté, le Heat s’est adjugé la quatrième manche des NBA Finals, se plaçant en position de conclure la série et de remporter le titre dès la prochaine rencontre.

Los Angeles Lakers @ Miami Heat : 102-96

Une entame physique

Après avoir remporter le Game 3, le Heat peut compter sur le retour sur les parquets de Bam Adebayo, précieux en début de match pour contenir Anthony Davis. Les deux défenses sont bien en place et empêchent le score de décoller, même si Miami profite de quelques pertes de balle des Lakers pour être devant d’une courte tête. Toutefois, Anthony Davis finit par lancer son match et, bien loin de sa performance du match précédent, fait mal au Heat. Jimmy Butler fait tout son possible pour que sa franchise reste dans le coup, et Los Angeles termine le QT1 devant avec seulement cinq points d’avance (27-22).

Le passage au deuxième quart-temps fait du bien au Heat, qui fait déjouer la meilleure équipe de l’Ouest et reprend la main (+5). Bam Adebayo donne le ton dans la raquette en l’absence d’Anthony Davis, au repos sur le banc, mais le retour du Big Man côté californien remet L.A dedans. Le rythme baisse, le jeu se durcit et Los Angeles vire en tête à la pause, avec une seule possession d’avance (49-47).

LeBron James et Anthony Davis tiennent bon

Au retour des vestiaires, LeBron James trouve enfin son rythme et fait mal à Miami. Le King prend les choses en main, mais Miami répond vite pour rester au contact. Los Angeles artille de loin pour creuser l’écart, mais les joueurs d’Erik Spoelstra ne lâchent rien et endiguent tout gros coup des Lakers. Néanmoins, ce sont bien les angelinos qui sont devants à l’entame du dernier quart-temps (75-70).

Dans une fin de match où rien n’est joué, LeBron James et Anthony Davis sont impériaux et donnent le ton pour Los Angeles. Les deux stars sont partout, et sont même aidés par un Kentavious Caldwell-Pope qui sort de sa boîte au meilleur des moments. Le Heat résiste grâce à ses shooteurs, Tyler Herro et Duncan Robinson en tête, mais les Lakers conservent encore et toujours la main. Il y a plus de deux possessions d’écart, et Anthony Davis va tuer le suspens avec un tir primé à 40 sec de la fin pour mettre les siens à +9. Miami est trop loin, le match est plié et Los Angeles mène désormais 3-1 dans ces NBA Finals.

Les Lakers n’ont jamais été aussi proches du titre, et auront donc trois matchs pour conclure. Face à son destin, le Heat n’a plus le droit à l’erreur et devra sortir le grand jeu pour priver les californiens de la bague.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here