Basketball

NBA Finals Game 1 – Les Lakers détruisent un Heat malheureux

Lakers

Dans un Game 1 à sens unique les Lakers ont maltraité le Heat sur un score de 116 à 98. Anthony Davis a signé une performance XXL notamment offensivement (34-5-9) grâce à laquelle il a été élu homme du match.

Des Lakers monstrueux

Mise à part les cinq premières minutes du premier quart temps, les Lakers signent un Game 1 parfait. Les hommes de Frank Vogel ont fait le boulot. Portés par un Anthony Davis en feu et un Lebron James à une passe du triple-double, les Lakers ont déroulé tel un rouleau compresseur. Au final, Los Angeles l’emporte avec 18 points d’écarts mais tout au long de la seconde période c’est bel et bien un retard de 30 points (voire plus à certains moments) que Miami accusait. La défense californienne a verrouillé l’accès à l’arceau, bien aidé par la maladresse des shooteurs de Miami. Ce match met Lebron James et sa clique dans un état de confiance extrême qui pourrait s’avérer dangereux pour la suite.

À lire aussi -> Les 10 finales de Lebron James

Un Heat meurtri 

En plus d’une lourde défaite, le Heat est meurtri par trois blessures majeures. La première, celle de Jimmy Butler à la cheville. Puis vient le pied gauche de Goran Dragic. Enfin, l’épaule de Bam Adebayo sur un contact avec Dwight Howard. Les deux dernières blessures ont l’air assez sérieuses puisqu’aucun des deux joueurs n’est revenu sur le parquet, à l’inverse de Jimmy Butler qui a fait son match sur une cheville, inscrivant 23 points. Dans la journée du 1er octobre, des précisions viendront nous éclairer sur les cas Dragic et Adebayo, cruciaux pour le reste de la série. Seul point positif du Heat sur ce Game 1, la bonne entrée de Kendrick Nunn auteur de 18 points, 2 passes et 5 rebonds en 20 minutes.

Anthony Davis le matraqueur

Un seul mot à dire : “Whoah”! Quel match encore une fois d’Anthony Davis. Irréprochable des deux côtés du terrain, il termine meilleur marqueur du match, montrant une combativité hors normes et obtenant un trophée d’homme du match pour démarrer ces finales. Il finit la rencontre avec 34 points, 5 passes et 9 rebonds. Son implication au sein de l’équipe est incroyable et permet au collectif de franchir un cap. À nuancer toutefois car le Heat de la soirée fut certainement le pire de ces playoffs, malmené par les blessures à répétition. À voir si le Unibrow peut maintenir ce niveau de jeu tout au long de ces finales.

Dans ce Game 1 sans suspens les Lakers prennent la première manche facilement. Miami devra montrer un autre visage si la franchise veut espérer autre chose dans cette série. Mais si les blessures de Dragic, Adebayo et Butler se confirment, cela risque d’être difficile. Le Game 2 est prévu pour samedi 3 octobre à 3h du matin.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
Praesent Nullam consequat. ultricies mi, suscipit venenatis Aliquam luctus diam