NBA

NBA : le programme du Christmas Day 2021

Si vous vous posiez encore la question de quelle stratégie adopter lors du repas du 25 décembre, n'hésitez plus et gardez un peu d'appétit pour vivre une soirée digne de ce nom. Quoi de mieux que vivre une fin d'après-midi, une soirée et une nuit d'exception en la compagnie des plus grandes stars du basket mondial ? En commençant par un intéressant Atlanta – Hawks en apéritif et en concluant ce programme avec un alléchant Mavericks – Jazz, zoom sur cinq affiches qui rythmeront à coup sur votre soirée du 25 décembre. 

Atlanta Hawks @ New York Knicks : un apéritif au goût de playoffs à l'Est (18h)

Les Américains en seront encore au plat principal, les Français en auront (surement) terminé avec le festin de Noël. C'est l'heure qu'a choisi la NBA pour faire débuter ce Christmas Day 2021. En plein coeur de New York, l'une des villes où l'ambiance de Noël est la plus marquée, le mythique Madison Square Garden verra les Knicks recevoir les Hawks d'Atlanta.

Sur le plan sportif, aussi bizarre que cela puisse paraître, on imaginait les deux franchises bien plus haut dans cette conférence Est. Mais les montées en puissance des Bulls, du Heat ou encore des Cavs rendent la tâche bien plus compliquée aux coéquipiers de John Collins et de Julius Randle.

La forme du moment est surement à mettre au crédit des visiteurs. La franchise de Géorgie reste sur un vrai tour de force face au Sixers la nuit dernière avec un succès 98-96 à Philadelphie qui les remet dans le droit chemin à l'Est. De leur côté, les Knicks sont tombés sur un os face aux Wizards. Très discret voire transparent jusqu'à fin novembre, trois semaines de pause ont fait du bien à Kemba Walker qui reste sur une moyenne de 31pts sur les trois dernières rencontres et un match référence à 44pts malgré la défaite la nuit dernière.

Pour ce qui est des effectifs, les deux équipes ont été largement handicapées par les blessures et les protocoles Covid sur leurs dernières rencontres. Les Knicks pourront néanmoins compter sur les potentiels retours (selon les résultats de leurs tests) de Kévin Knox, RJ Barrett, Miles McBride et Immanuel Quickley qui aideront le banc à apporter beaucoup plus que les petits 14 points marqués par les entrants en jeu face aux Wizards. De leur côté, les Hawks font contre (très) mauvaise fortune bon coeur. Privés de neuf joueurs parmi lesquels Trae Young, DeAndre Hunter, Clint Capela, Lou Williams et le Français Timothé Luwawu-Cabarrot, les Hawks bricolent sur le parquet, d'autant plus que des incertitudes planent sur les présences de Cam Reddish, Delon Wright et Kevin Huerter pour cette rencontre. S'il faut s'en remettre à John Collins ou Bogdan Bogdanovic pour jouer les patrons, les Hawks compteront une nouvelle fois sur leurs nouvelles têtes Skylar Mays, Onyeka Okongwu ou encore sur le vétéran Gorgui Dieng pour jouer aux pompiers de service.

Boston Celtics @ Milwaukee Bucks : une entrée verte qui ne sent pas le sapin (20h30)

Dans une affiche toute verte sur le papier, l'espoir sera de mise pour les deux équipes qui restent sur de bonnes séries (deux victoires pour les Bucks et un succès face à Cleveland pour les Celtics) et qui se rencontreront pour la deuxième fois en douze jours après la démonstration de Boston au TD Garden le 13 décembre dernier (117-103).

Fait assez rare pour être souligné, les Celtics sont l'une des bêtes noires du champion NBA en titre. Les C's restent sur trois victoires de rang face au Bucks depuis mars dernier et peuvent se targuer d'être arrivé lors des deux matchs auxques a pris part Giannis Antetokounmpo à avoir réduit le Grec à des performances inférieures ou égales à 20 points.

La clé de la rencontre est-elle là pour les hommes d'Ime Udoka ? Boston pourra et devra surtout compter sur un Jayson Tatum qui monte en puissance (42 points lors du dernier duel face aux Bucks) et un Jaylen Brown irrégulier mais performant dans le récent succès face aux Cavs. Si la présence d'Al Horford n'est pas confirmé pour celui qui est entré dans le protocole Covid, les Celtics sont peu décimés en comparaison avec les Bucks qui doivent faire sans leur joueur All-Star Giannis Antetokounmpo depuis cinq rencontres.

Si Khris Middleton et Jrue Holiday ont très bien remplacé leur coéquipier qui pourrait faire son retour en ce 25 décembre, les regards seront forcément tournés vers le Grec, dont le dernier match cette saison était déjà contre ces mêmes Celtics.

Golden State Warriors @ Phoenix Suns : un plat croustillant au firmament de l'Ouest (23h)

S'il ne devait y avoir qu'une seule affiche à suivre dans cette soirée de Noël, il s'agirait obligatoirement de ce Suns – Warriors. Alors que les deux premiers affrontements entre les franchises cette saison se sont conclus sur deux victoires nettes des Suns à domicile puis des Warriors à Oakland, ce duel de gala pourrait nous offrir le plus beau spectacle de la soirée.

Un spectacle évidemment à suspense entre les deux équipes qui trustent deux premières places à l'Ouest et qui comptent toutes les deux 26 victoires cette saison mais également la possibilité pour les Suns de relancer une nouvelle série après leur exceptionnelle performance de 18 victoires consécutives stoppée le 04 décembre dernier par … ces mêmes Warriors. Seulement défaits par les Clippers depuis, les Suns restent sur cinq succès assez larges depuis la prolongation à Portland et notamment des victoires sans bavure face aux Wizards, aux Hornets et aux Lakers.

En face, les Warriors avaient bien négocié leur road-trip en se défaisant d'Indiana, des Knicks et des Celtics avant de s'incliner à Toronto, les récents succès dans la baie de San Francisco face aux Kings et aux Grizzlies ont redonné de la confiance à des Warriors toujours aussi aidés par leur meneur Stephen Curry. Après 46 points marqués dans le succès face à Memphis (113-104), seul un Devin Booker retrouvé pourra contester sa domination.

Sans Jordan Poole et en attendant toujours le retour de Klay Thompson prévu pour début Janvier, les Warriors affronteront des Suns au quasi-complet et qui pourraient enregistrer le retour de l'Egyptien Abdel Nader pour continuer à remplir un banc déjà bien garni.

Brooklyn Nets @ Los Angeles Lakers : un dessert multi-étoilé (2h)

Du côté de la Californie, rien ne se passe vraiment comme prévu pour les Lakers. Avec un bilan négatif au compteur (16 victoires / 17 défaites), rares sont ceux qui feront des joueurs de Frank Vogel leurs favoris face aux Nets, premiers à l'Est.

Pourtant, les circonstances de la rencontre pourraient bien avoir un rôle fondamental dans la confrontation. Touchés par une vague de Covid-19 sans précédent, les joueurs de Brooklyn doivent composer avec un effectif famélique. Privés de Kevin Durant, Kyrie Irving, Joe Harris, James Harden ou encore LaMarcus Aldridge dans leur défaite face au Magic, les Nets pourraient voir certains retours se profiler pour cette rencontre à la faveur de tests négatifs. Si Kevin Durant pourrait faire son retour aux côtés de James Harden, Bruce Brown, Blake Griffin ou encore DeAndre' Bembry pourraient venir renforcer les rescapés de ce cluster new-yorkais.

Face à eux, LeBron James est bel et bien de retour. Avec 31, 34 et 36 points inscrits respectivement face aux Bulls, aux Suns et aux Spurs, le leader de l'effectif des Lakers performe de nouveau avec les siens. Seul hic : les Lakers n'arrivent plus à l'emporter, la faute à un effectif qui ne donne pas satisfaction sur le plan comptable avec seulement 20 points inscrits par le banc face aux Spurs dont 9 pour le seul Carmelo Anthony. Le retour en réussite de Russell Westbrook ne parvient pas encore à compenser la blessure d'Anthony Davis absent pour encore un mois. Les Lakers devront remettre de l'intensité et un plan de jeu solide pour rivaliser avec des Nets diminués.

Dallas Mavericks @ Utah Jazz : un digestif à l'accent européen (4h30)

La dernière rencontre du programme, prévue à 4h30 heure française nous promet un spectacle de rêve. Entre deux équipes qui bataillent toujours en play-offs à l'Ouest, la bataille sera rude et l'opposition de style frappante. Entre une équipe du Jazz qui fait la met l'accent sur son Big Man Rudy Gobert et des Mavs qui prônent le jeu collectif, la bataille s'annonce féroce.

Malheureusement, un élément va très certainement perturber l'équilibre cette rencontre : les protocoles Covid qui font rage dans l'effectif des Texans. Kristaps Porzingis, Tim Hardaway Jr, Reggie Bullock, Willie Cauley-Stein et bien sur Luka Doncic seront absents ce samedi, rendant leur tâche plus que complexe face à un Jazz au complet.

Défaits à deux reprises à domicile par les Wizards et les Spurs, le Jazz reste sur dix victoires sur ses douze dernières rencontres et tentera de se détacher à la troisième place à l'Ouest en cas de succès face à Dallas.

Si le dernier match de ce programme dantesque pourrait être un digestif rapide pour Utah, les autres rencontres de la journée annoncent une soirée et un début de nuit chargé pour les amateurs de NBA. N'oubliez donc pas de garder un peu de place pour notre cher et tendre ligue nord-américaine et pouvoir observer les arabesques de nos Frenchies avec les shoots d'Evan Fournier en ouverture et la puissance de Rudy Gobert en pleine nuit. 

 

 

 

Dernières publications

En haut