Basketball

NBA : le résumé de la nuit du 30/12

Six matches se jouaient cette nuit et le moins que l’on puisse dire c’est que les parieurs ont dû s’arracher les cheveux. Résumé de la nuit.

Quand Giannis va tout va

Les Bucks enregistraient cette nuit le retour du MVP 2019 après deux matches d’absence. Et avec un Giannis Antetokounmpo en double-double (23 points et 10 rebonds) et un Khris Middleton omniprésent, Milwaukee n’a pas eu beaucoup de mal à se défaire de Bulls pas vraiment inspirés et où aucun joueur n’est vraiment sorti du lot. Avec cette victoire 123-102, les hommes de Mike Budenholzer sont les premiers à atteindre 30 W cette saison.

Le Heat lâche (enfin) du lest

Ils restaient sur 5 victoires consécutives face à de sérieux concurrents (Utah, 76ers et Pacers) mais cette fois, Miami était dans un jour sans et tombe sans gloire chez l’une des pires équipes de ce début de saison. Pourtant tout avait bien commencé pour Jimmy Butler (27 points) et les siens puisqu’ils menaient de 10 points à la fin du premier QT. Mais un énorme coup de mou dans le second (42 points encaissés !) leur a été fatal. Au final Washington s’impose 123-105. A noter la très belle prestation du Frenchie Ian Mahinmi (25 points et 5 rebonds en 28 minutes)

Detroit n’y était pas

Rien ne va plus chez les Pistons. Déja écrasés pas les Spurs hier et toujours privés de Blake Griffin n’ont inscrit que 81 points (leur plus petit total de la saison) dans la défaite face au Jazz de Donovan Mitchell (104-81). Dans le sillage d’un Rudy Gobert qui a dominé Andre Drummond de la tête et des épaules (13 points mais surtout 19 rebonds), Utah creuse un petit peu l’écart avec ses poursuivants dans la conférence Ouest.

Les Wolves, Atlanta et Phoenix déjouent les pronostics

Gagner à Portland n’est pas vraiment chose aisée, surtout quand on est mené de 19 points à la fin du premier QT ! Pourtant Phoenix a réussi l’improbable, grâce en grande partie à un duo Booker-Oubre Jr en feu (respectivement 33 et 29 points) et a rattrapé petit à petit son retard pour s’imposer 122-116. Après deux défaites consécutives, tout Brooklyn attendait le réveil des Nets face à des Wolves en déroute totale (1 seule victoire sur les 13 derniers matches) et qui se présentait sans Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns. Mais même avec ça et les 36 points de Spencer Dinwiddie Brooklyn s’incline 115-122 en prolongations.

Le Top 5 de la nuit

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut felis Lorem Curabitur leo. luctus commodo porta.