NBA : Les Bucks sont trop forts pour ces Pistons

Grâce à un collectif toujours aussi bien huilé et à un Eric Bledsoe intraitable, les Bucks s’imposent face à Détroit (121-99), et mènent désormais 2 à 0 dans la série. Les deux équipes se retrouveront à Détroit pour les matchs 3 et 4, où les Pistons voudront absolument éviter de se faire sweeper devant leur public.   

Détroit s’accroche…

La confiance. Un paramètre souvent sous-estimé et pourtant déterminant dans le sport. Sinon comment expliquer ce dunk en contre attaque de Pat Connaughton (18 points) en milieu de deuxième quart temps ou alors ces quatre contres ! Les Bucks s’impose assez facilement et mène désormais 2-0 dans la série.

Pourtant les Pistons font jeux égal…pendant une mi-temps. Les hommes de Dwayne Casey devait se rattraper après l’humiliation subit lors du Game 1. Une défaite de 35 points avec un écart maximum de 43 points. Les Pistons veulent croire en leur destin même sans Blake Griffin, surement out durant la totalité de la série. Mais même avec une paire de deux, ils veulent voir le flop, en sachant très bien que l’adversaire possède une paire d’as dans sa main. Alors ils se battent sur tous les ballons, alternent les tirs derrière l’arc avec Kennard (19 points, 4/6 à 3 points) et Galloway (9 points, 3/5 à 3 points), et les pénétrations de Jackson (18 points) qui font mal à la raquette des Bucks. Rajoutons à ça une grosse défense sur l’homme de Bruce Brown et vous avez des Pistons qui mènent d’un point à la mi-temps et limitent Giannis Antetokounmpo à dix petits points. (59-58).

…puis sombre

Le problème c’est qu’on ne peut que ralentir le Greek Freak, et la moindre baisse d’intensité sur lui se paye cash. La favori au titre de MVP ressort des vestiaires remonté comme une pendule grec et score les sept premiers points de son équipe. Et lorsque Giannis va, tout va. Le Grec redevient dominant, Bledsoe domine son match-up avec Jackson, et les Bucks infligent un 11-4 d’entré.

Détroit ne se relévera pas de ce troisième quart-temps perdu 35-17, ayant vu Milwaukee enchainer les paniers primés et les Pistons sombrer physiquement sous les coups de boutoir des hommes de Budenholzer (93-76). Avec un avantage de 17 points, les Cerfs contrôlent le quatrième quart temps et s’imposent sans sourciller pour mener deux à zéro dans la série.

 

Grâce à leur big three : Antetokounmpo (26 points, 12 rebonds), Bledsoe (27 points), Middleton (24 points), les Bucks peuvent aller à Détroit l’esprit tranquille et confirmer leu statut de meilleur bilan de la ligue en sweepant les Pistons. Les hommes de Dwayne Casey, eux, viennent de prouver qu’ils peuvent rivaliser sur une mi-temps. Leur objectif sera maintenant de tenir tête aux Bucks pendant 48 minutes et éviter un violent coup de balai.   

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/preview-playoff-1-milwaukee-bucks-vs-8-detroit-pistons/

 

Crédit photo : Sport center

 

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

facilisis risus. neque. Curabitur risus ut justo felis Phasellus eleifend