Basketball

NBA : les Raptors peuvent remercier DeRozan

Et de 14 ! Pour leur 15 matchs de la saison à domicile les Raptors l’on emporté pour la 14ème fois. Et ils peuvent une nouvelle fois remercier DeMar DeRozan, tout simplement sensationnel : 52 points inscrits (record personnel et record de la franchise), à 17/29 au shoot et 5/9 à 3pts, 13/13 aux lancers, avec en plus 5 rebonds, 8 passes, une interception et un contre, rien que cela !

Et de 14 ! Pour leur 15 matchs de la saison à domicile les Raptors l'on emporté pour la 14ème fois, et la 12ème de suite. Et ils peuvent une nouvelle fois remercier DeMar DeRozan, tout simplement sensationnel : 52 points inscrits (record personnel et record de la franchise), à 17/29 au shoot et 5/9 à 3pts, 13/13 aux lancers, avec en plus 5 rebonds, 8 passes, une interception et un contre, rien que cela !

DeMar DeRozan entre un petit peu plus dans la légende de la franchise Canadienne. Auteur d'un match monumental, l'arrière All Star a porté son équipe, face à la redoutable opposition proposée par les Bucks. Dans un match serré où chaque équipe aura eu sa chance, notamment dans le dernier quart, c'es après une prolongation que les locaux ont fait la différence, sous l'impulsion de DeRozan mais aussi de Fred Vanvleet, qui donnera définitivement l'avantage aux siens en fin de partie. Les Bucks n'ont pourtant rien lâché tout au long de cette rencontre. Avec un trio Bledsoe (29pts dont 11 en prolongation)- Antetokounmpo (26pts, 9rbds, 7asts)- Middleton (18pts) de gala, Milwaukee a toujours été au contact, et a même eu le shoot de la gagne, manqué par Malcolm Brogdon.

DEDE.jpg

DeRozan a été bien aidé par un Kyle Lowry en forme, auteur tout de même de 26pts, en plus de ses 6 rebonds et 6 passes, et Serge Ibaka, précieux en prolongation. Les Raptors ont bien muselé le franchise player des Bucks, Antetokounmpo pour s'offrir un nouveau succès au Air Canada Center, où seul Washington est venu s'imposer cette saison. Et pour permettre à DeMar DeRozan de devenir, seul, le meilleur marqueur de la franchise sur une rencontre, dépassant les légendes Terrence Ross et Vince Carter, auteur eux de 51 points.

Ce succès permet aux Canadiens de rester au contact de Boston, en tête de la conférence Est. Les Celtics comptent 5 matchs (et donc 5 victoires) de plus, et il sera compliqué donc d'aller les titiller. Mais pourquoi pas après tout. En continuant ainsi à domicile et en allant chercher de gros résultats à l'extérieur (chose très compliquée pour le moment depuis le début de saison), les Raptors sont capable de beaucoup de choses. Mais attention à Cleveland également, capable de revenir rapidement sur le duo de tête. C'est en tout cas une lutte à 3 qui s'annonce en tête de la conférence Est. Et Toronto vendra chèrement sa peau à n'en pas douter.

Valentin Martin

 

Dernières publications
To Top