Basketball

NBA – Miami se qualifie, les Lakers reprennent la main

NBA

Deux rencontres prévues hier soir en NBA pour cette dix-neuvième nuit de playoffs. Le Heat a profité de la soirée pour se qualifier en finales de conférence, tandis que les Lakers ont pris l'avantage face aux Rockets.

Fin de parcours pour Milwaukee

[5] Miami Heat @ [1] Milwaukee Bucks : 103-94

Après s'être sauvé en prolongations lors du match précédent, Milwaukee n'a pas pu empêcher son élimination dans ce Game 5. Pourtant, malgré l'absence de Giannis Antetokounmpo pour ce match, les Bucks démarrent tambour battant. La défense est parfaitement en place et gêne Miami qui perd plusieurs ballons, tandis que l'attaque met du rythme et du mouvement. Milwaukee prend dix points d'avance et récite son basket, ce qui gêne totalement les floridiens qui sont à la traîne après douze minutes de jeu (19-28).

Malheureusement, les belles choses entrevues lors du premier quart-temps vont vite voler en éclats. Milwaukee bafouille en début de deuxième quart et le Heat en profite pour passer un 13-2 et revenir à égalité. Le banc de Miami est bien meilleur que celui des Bucks et l'écart se creuse légèrement en faveur du Heat. À la pause, les dynamiques se sont inversées et c'est Miami qui passe en tête, les joueurs de Mike Budenholzer courants déjà après le score (52-46).

Les Bucks reviennent des vestiaires avec de bonnes intentions, mais cette bonne passe ne dure qu'un temps. heureusement pour la franchise du Wisconsin, Miami a également beaucoup de mal offensivement et l'écart reste presque inchangé pendant une bonne partie du troisième quart-temps. Toutefois, le Heat accélère en fin de reprise grâce à une étincelle venue du banc et termine sur un 8-0 pour justement prendre huit points d'écart à douze minutes du terme (73-65). Les Bucks s'accrocheront dans le dernier quart, luttant pour leur survie, mais ils ne réussiront jamais à recoller. Khris Middleton ramènera bien les siens à -4, mais Jimmy Butler et Goran Dragic permettent à leur franchise de contrôler la fin de match.

Milwaukee a tout donné mais se fait donc sortir par Miami, qui retrouvera les finales de conférence pour la première fois depuis 2014. Côté Bucks c'est une nouvelle désillusion après l'élimination de l'an dernier, alors que la franchise était une nouvelle fois favorite dans sa conférence.

Les Lakers reprennent les rênes

[1] Los Angeles Lakers @ [4] Houston Rockets : 112-102

Bousculés en début de rencontre malgré un grand LeBron James (36 pts, 7 rbd, 5 ast, 4 blk), les Lakers ont tout de même réussi à l'emporter pour prendre l'avantage dans la série. Les premières minutes sont équilibrées, et aucune équipe ne réussit à faire la différence. Russell Westbrook se rachète de son mauvais Match 2 tandis qu'en face le duo LeBron/AD est déjà omniprésent. Très adroit et très agressif, Westbrook réussit finalement à donner l'avantage aux siens juste avant la fin du premier quart-temps (32-33).

Si le meneur des Rockets se balade dans la défense californienne, LeBron James est tout aussi à l'aise dans celle des texans. n phase avec son shoot et intenable dans le raquette, le King fait souffrir la troupe de Mike D'Antoni. Les Rockets tentent de résister en jouant sur un tempo plus élevé, mais LeBron compense les erreurs de son équipe et la maintient dans le match. Auteur de 29 pts uniquement en première mi-temps, il ne peut néanmoins pas empêcher Houston de virer en tête à la pause (61-64).

Après la pause, les défenses se décident enfin à laisser moins d'espaces et le match change de physionomie. Dans le même temps, Frank Vogel décide de jouer sans pivot et ce choix paie pour les Lakers qui passent rapidement devant au score. Les Rockets sont adroits et reprennent l'avantage, mais ne profitent pas de l'absence de LeBron James sur le terrain et finissent par perdre le rythme. À douze minutes du terme, les deux équipes sont à égalité parfaite (82-82).

Dans une fin de match serrée, Los Angeles va faire parler son expérience et ne va presque laisser aucune chance à Houston. Rajon Rondo est très précieux (12 pts dans le QT4) et les Lakers récitent leur basket. L'attaque fait mal sur demi-terrain, tandis que la défense étouffe les Rockets. Le duo Westbrook /Harden fait son possible pour laisser Houston dans le match mais les joueurs de Frank Vogel ne faiblissent pas, prenant une avance décisive. Les Lakers prennent finalement dix points d'avance et remportent ce match ce qui permet accessoirement à LeBron James de devenir le joueur le plus victorieux de l'histoire en playoffs.

Fin de parcours pour le premier de la Conférence Est, tandis que le premier de l'Ouest a pris les commandes dans sa série. Ce soir, le champion NBA en titre, Toronto, pourrait également quitter la compétition, alors que les Clippers chercheront à creuser l'écart face à Denver.

Dernières publications

En haut