NBA : Milwaukee sort la tête de l’eau

0
Ligue 1

Après un début de saison en dents de scie, les Bucks semblaient marquer le pas, tant Antetokounmpo semblait esseulé. Mais depuis l’arrivée de Bledsoe ( en échange de Monroe), Milwaukee semble retrouver des couleurs. Cela s’est confirmé hier soir, avec une deuxième victoire consécutive, contre Portland, pourtant pas le premier venu.

Finalement, les Bucks sont bel et bien là.

Après un départ mitigé, les hommes de Jason Kidd, à qui l’on promettait les play-offs, ne semblaient pas assumés leur statut, eux qui avaient terminé 6ème la saison passée, éliminé par Toronto, au terme de la plus belle série du 1er tour des play-offs (défaite 4-2). Il faut reconnaître qu’il n’est pas simple d’enchaîner les victoires dans l’irrégularité, car c’est bien ce qui résume le début de saison de cette franchise, capable de coups d’éclats ( victoires contre les Spurs, les Grizzlies) comme de coups de mou ( fessé contre les Mavs ou le Jazz).

mill.png

Il manque réellement des matchs références pour les Bucks. 

Car même si le bilan est positif (11v-9d), seule la victoire à Sans Antonio peut être accréditée de grosse performance: en effet, les autres affrontements contre des tops franchises ( Cleveland, Boston, OKC voir Washington) se sont soldés irrémédiablement par des défaites. Il faut donc frapper un grand coup, marquer les esprits pour la bande à Chris Middleton, encore très bon hier dans la victoire à Portland ( 26pts, 7rbds, 4asts). Ca tombe bien, Milwaukee se rend dès mardi au TD Garden, pour y défier Irving et compagnie, meilleur bilan de la ligue au quart de la saison. Un rendez-vous important, où il faudra prouver des choses, et pourquoi pas réaliser un petit exploit. Car même si une défaite n’aurait rien d’illogique, il serait bon d’engranger des victoires assez rapidement, car jusqu’à Orlando, pour l’instant 11ème, tout est encore très serré (le magic compte 2 victoires de retard, mais avec 2 matchs de plus également).

Néanmoins, avec un effectif pétri de talent ( Antetokounmpo, Bledsoe, Middleton), des vieux briscards très expérimentés ( Snell, Terry) et un Jabari Parker qui bonifiera l’équipe à son retour de blessure, les Bucks ont toutes les qualités pour accéder aux  play-offs. Mais la lutte sera acharné, car des équipes comme les Knicks, les Pacers, le Magic, voir le Heat, donneront corps et âme pour décrocher le précieux sésame en fin de saison. Une chose est sûre en tout cas, avec un Greek Freak qui luttera sans doute pour le titre de MVP à la fin de saison, Milwaukee ne devrait pas être loin du compte en fin de saison.

Valentin Martin

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here