NBA : Nouvelle défaite pour Cleveland

0
Ligue 1

Les Rockets et les Clippers se ratent, les Pélicans planent et survolent Cleveland, triple-double et changement d’heure, pas de doute on aime la NBA.

Chaque année on a le droit au même débat, le changement d’heure ! Tout fan de NBA redoute ce moment inévitable, mais ? On joue à deux heures, mais deux heures du matin d’avant ou celui de maintenant ? Deux heures ou trois heures alors. C’est un casse tête pour nous, parce que une fois on avance une fois on recule mais comment veux-tu comment veux-tu qu’on règle les pendules ?

Bref, à 2h, OKC a poutré Chicago, désolé nous n’avions pas de meilleur terme.

69-101 pour le Thunder qui a infligé cette punition aux Bulls. Ils avaient pourtant bien démarré les petits taureaux, enfin, limité les dégats on va dire. 23-26 en premier quart-temps en faveur d’Oklahoma City, on se dit donc qu’un écart de 3 points n’est pas la mort en NBA même si on sent d’avance que ça sent un peu de l’arrière train pour Chicago. En effet les pauvres hommes de Fred Hoiberg n’inscrivent qui 8 minables points lors du deuxième quart temps et voit la correction arriver quand on regarde les scores à la mi-temps 32-50. Vont-ils s’en sortir et faire l’effort de bouger leurs fesses ? Non.

OKC est survolté, Anthony en feu, 21 points pour le numéro 7, George a faim de victoire, 20 points également, l’arrière Felton s’est dit : alors il y a une fête et on ne m’invite pas ? Et boum, 12 points 8 rebonds et 3 passes décisives

Westbrook s’est incrusté lui aussi à la partie semi-surprise (oui bon c’était prévu on avoue) comme à l’anniversaire de sa grand-mère : heeeeey il reste du gâteau mamie ? Il ramène un très joli triple double, 12 points 13 rebonds 13 passes décisives ! Ce sont des Bulls totalement sonnés qui rentrent aux vestiaires avec une défaite de plus au compteur. Prévisible pour cette équipe qui n’est pas foutue de donner un pourcentage correct au score, 28% de « réussite » … Les benjamins de l’équipe de basket de Bourg-la-Reine doivent avoir de meilleurs résultats aux tirs.

Pour résumer : match catastrophique.

Toujours à deux heures du matin, Miami et Boston entrent sur le parquet pour en découdre et ramener la victoire au bercail. On n’avait pas de prévisions pour ce match qui allait être serré. Déjà parce que sur le papier les équipes se ressemblent, Dragić et Irving les deux arrières ont le même style de jeu, la même carrure et le même gabarit 1m91. Les ailiers, Johnson et Tatum joueurs très similaires avec 2m03 également chacun (forcément) et qui inscrivent 16 et 20 points pour leur équipe respective, Smart et Richardson les arrières qui marquent aussi 16 points. Les deux intérieurs inscrivent 16 et 14 points chacun. Alors avec ces équipes très ressemblantes on s’attendait forcément à match collé serré. Le premier quart temps est servi avec beaucoup de volonté 26-21 pour Miami qui sent qu’il peut dominer tout le match, mais c’était sans compter sur les Celtics qui ont un Brown en feu, et qui reviennent au score avant la mi-temps 45-47 pour les verts.

Irving-Tatum-Smart, le trio qui régale, s’acharne sur les pauvres heats et creuse l’écart lentement pour en arriver au score final : 90-96 pour Boston qui se relève et revient à la deuxième place de la conférence Est.

Les Rockets jouaient eux aussi à 2h contre les Grizzlies. S’attendait-on à un match plein de rebondissements ? Oui. S’attendait-on a une victoire de plus de 14 points de Memphis ? Pas vraiment. Houston avaient pourtant bien commencé leur match avec une domination au score de deux points à la fin du premier temps de jeu. 30-32 pour Houston qui régale avec Capela qui ouvre le compteur !

Memphis n’avait pas dit son dernier mot, ils reprennent la main et mènent de 5 points à la mi-temps puis se déchaînent sur les pauvres Rockets qui subissent à leur grand regret. 103-89 pour les ours bleus qui ont été plus adroits aux tirs avec 47% de réussite contre 38% pour les Rockets, les chiffres ne mentent jamais.

Dans la catégorie nananère on a joué à 1h du mat, nous. Nous avons les Cavaliers.

Les Cavaliers « la loose » de Cleveland devrions nous dire parce que Anthony Davis a fait son grand retour avec les Pélicans cette nuit ! Et vous savez quoi ? CA S’EST VU. Quel joueur incroyable qui sort 30 points et 14 rebonds au nez de LeBron. Un shoot par ci, un rebond par là, l’ailier de 24 ans, terminant son match avec 50% de réussite au score, joli comeback Anthony.

cavaliers-pelicans-basketball-87845-jpg

Mais tout de tourne pas autour de AD23. Il y avait aussi DeMarcus Cousins qui leur colle un triple-double très facilement. 29 points 12 rebonds et passes décisives pour le numéro 0. Holiday lui aussi s’offre les 29 points et Moore 24.

Pourtant statistiquement parlant, les Cavaliers ont fait un bon match, 36/78 aux tirs soit 46% de réussite, ce n’est pas glorieux mais pas pitoyable non plus. Kevin Love avait fait le boulot personnellement avec ses 26 points et 11 rebonds, mais trop peu pour battre une équipe survoltée.

Dommage pour Cleveland qui s’incline 123-101.

Phila s’impose à la dernière seconde.

Nous avons droit à une première mi-temps très serrée où les sixers ont vite dominé 56-57 ! Il aura fallu attendre le troisième quart-temps pour que Philadelphie prenne l’avantage avec 9 points de plus que Dallas. Les Mavericks ont tout fait pour parvenir à leur fin, 110-111 à quelques secondes du temps règlementaire, les deux équipes n’ont plus le droit à l’erreur. Dallas doit marquer s’il veut se sauver, Philadelphie maintenir le score ou marquer également. C’est Bayless qui offrira un point supplémentaire aux Sixers et la victoire par la même occasion.

110-112 pour la franchise qui s’impose sur le fil.

Les franchises de Los Angeles échouent.

96-81 pour les Jazz qui battent les Lakers grâce à Mitchell Rubio et Favors qui ont marqué à eux seuls 57 points, soit plus de la moitié du score final. Belle prouesse des hommes de Quin Snyder qui signent leur troisième victoire et se hissent à la 8 eme place de la conférence Ouest.

Côté Lakers les résultats finaux sont sans appel. 0 seconde de temps de domination, 38% de réussite aux tirs. Les Lakers ont vu flou et chutent la 12eme position de la conférence Ouest. Prochain match contre les Pistons.

Les Clippers perdent leur match pourtant bien commencé avec une domination au score à la mi-temps. 55-45 pour la franchise de L.A.

5e67870b9f0b77b0af67e134980d8252-original

Drummond, l’intérieur de Détroit n’a pas laissé la moindre chance aux Clippers avec sa défense monstrueuse. Au-delà des 15 points, c’est 17 rebonds que Dédé inflige à son adversaire, mais aussi 2 interceptions et 3 contres ! Incroyable match de sa part qui est incontestablement un facteur majeur de la victoire. Dommage pour Los Angeles qui voulait gagner pour creuser l’écart au classement. Détroit, eux, se hissent fièrement à la troisième place de la conférence Est.

55 points pour le duo Lillard-McCollum.

Le ton est donné d’entrée. 29-24 en fin de premier quart temps, 61-57 à la mi-temps, pas de répit pour les Suns. Portland était chaud,

Pourtant le match est lui aussi serré et tendu, les joueurs n’ont pas le droit à l’erreur. 92-89 à la fin du troisième quart temps, là encore les hommes des deux équipes savent que chaque shoot doit être précis, le droit de ne louper aucun tir, aucun ballon ne doit se perdre. 106-104 à 3 minutes de la fin du match, Portland domine mais rien n’est joué, 108-104 puis 108-106 ! Il est temps de sortir les armes, montrer qui est le patron. Lillard et Nurkic réussissent leurs lancer francs.

Score final 114-107 pour les Trail Blazers qui ont mérité la victoire.

Dommage pour les Suns qui avait dans leurs rangs un Devin Booker adroit, offrant 34 points à son équipe. Regrettable pour cette équipe qui s’était donné les moyens de revenir dans le jeu.

En bref, un changement d’heure, des triple-double, des dunks et des surprises. La NBA quoi .On l’aime on l’adore on en veut encore. Rendez vous ce soir et demain sur notre twitter pour les résultats des matchs restants, dont Atlanta-Milwaukee dès 20h30.

Charlotte Gruszeczka.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here